Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour à tous,

Je suis en 1ère et je dois faire une dissertation sur La Princesse de Clèves et le parcours associé « Individu, morale et société ».

Le sujet est : Un personnage de roman est-il nécessairement en contradiction avec la société et la morale de son temps ?

Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur votre lecture de La Princesse de Clèves et sur les textes lus dans le parcours associé « Individu, morale et société ». 

Les trois textes lus dans le parcours sont des extraits de "Les liaisons dangereuses", "La femme gelée" et "Fort comme la mort".

Je suis pour l'instant partie sur ce premier plan (non rédigé) mais j'avoue douter de mon travail

I) Education des filles / Egalité homme femme

  1.  Fille éduquée au sujet des hommes 
  2. Inégalité hommes / femmes 

II) Mariage / Adultère

  1. Des mariages voués à l’échec
  2.  Adultère souvent du a la passion, poussant à une prise de conscience

III) Statut des femmes dans la société / Contraire aux morales 

J'aurai besoin d'aide et vous remercie d'avance.😊

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    2 avril modifié

    Bonsoir Neiil20,

    Ton sujet est bizarre. Il énonce une affirmation pseudo-romantique qui verrait le personnage romanesque comme un révolté en opposition avec l'ordre social de son temps.

    Je ne connais pas La Femme gelée, mais les trois autres œuvres posent effectivement la question du conflit entre le désir et l'ordre social censé garantir la paix entre les individus.

    Tu as bien identifié les mots clés implicites de ce sujet : passion, mariage, éducation, adultère, filiation, amour, statut des femmes...

    D'abord essaie de reformuler le sujet de cette manière pour lancer ta réflexion : Est-il nécessaire, pour intéresser le lecteur, que le personnage romanesque soit en opposition avec la société et la morale de son temps ?

    Il est certain que cette confrontation est source d'intérêt, pourquoi ? Mais les comportements des personnages divergent selon les œuvres : fidélité chez Mme de Clèves, transgression dans les Liaisons, pseudo couple dans Fort comme la mort... Tous ces récits s'interrogent sur le plaisir et le bonheur, la passion, l'amour et la durée...

  • Neiil20Neiil20 Membre

    Bonjour Jean-Luc

    Je te remercie pour ton aide, grâce à toi je prends le sujet sous un autre angle.

  • Neiil20Neiil20 Membre

    bonjour,

    J'ai terminer de rédiger ma dissertation et j'en suis a la conclusion, mais je ne trouve pas d'ouverture. Est-ce que quelqu'un aurait une idée ?

    Voici ma conclusion :

    Souvent le personnage romanesque est en contradiction avec la morale et la société de son temps, car cela intéresse le lecteur et le plonge dans l’histoire. Néanmoins, ce n’est pas là le seul rôle du roman, il est certain que les auteurs veulent faire passer un message, une morale à travers les épreuves et les transgressions de leurs personnages. En effet, les auteurs veulent montrer au lecteur les défauts de leur société et rejeter toutes les formes d’idéalisation de celle-ci.

    Merci d'avance

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour Neiil20,

    Tu peux écrire que cette confrontation à la société et sa morale contribue justement à donner une épaisseur psychologique à l'être de papier qu'est le personnage romanesque.

  • Neiil20Neiil20 Membre

    Merci beaucoup

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.