Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

TommaitreTommaitre Membre
23 mars modifié dans La filière littéraire

Bonjour,

je sais que le sujet des réorientations a déjà été traité maintes et maintes fois, mais je n'ai pu trouver de réponse à mes questionnements (sauf erreur de ma part). Je suis donc actuellement en prépa MPSI (Maths, Physique, Sciences de l'ingénieur), et je souhaiterais me réorienter en CPGE HK A/L l'année prochaine. Je me suis donc réinscrit sur Parcoursup et j'ai refait toutes les démarches nécessaires, cependant, je continue à assister au cours. Or, je n'en peux plus (sentiment qui est renforcé avec le confinement). Les cours ne m'intéressent vraiment plus, et j'ai l'impression de vraiment perdre plus de temps qu'autre chose, alors que je pourrais m'avancer pour l'année prochaine (et prier d'être pris haha). Mais le truc, c'est que j'aimerais bien être repris dans le même établissement l'année prochaine. Ainsi, j'ai peur que le fait de quitter la prépa avant les résultats Parcoursup me porte préjudice, et que les profs et/ou proviseur se disent que je ne suis pas quelqu'un de confiance, car je n'ai pas tenu une année de prépa.

De plus, le fait de rester me met un peu mal à l'aise vis-à-vis de mes profs, car, même s'ils sont au courant, ils continuent de penser que je m'accroche et donc tentent de m'aider, mais je suis vraiment à la ramasse, et donc je ne veux pas qu'il "perdent" de temps avec moi alors qu'ils pourraient passer ce même temps avec des élèves qui eux passent en deuxième années et qui ont donc besoin d'aide.

Donc voila, j'aimerais bien avoir votre avis, s'il est mieux que j'arrête maintenant (ce qui me permettrais de me sentir quand même bien mieux, car faire une prépa, donc un niveau relativement élevé, sans l'envie qui va avec, ça relève de la torture) ou s'il faut que je m'accroche, au moins jusqu'aux résultats Parcoursup, afin que cela ne me porte pas préjudice.

Je vous remercie d'avance!

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre

    Je pense que tu as tort de t'inquiéter. Les réorientations sont en principe possibles entre prépas dans un même établissement, pour un élève jugé sérieux évidemment.

    Il y a déjà plusieurs années, j'ai connu un jeune homme qui comme toi ne supportait pas la prépa MPSI, et a rejoint l'année suivante une prépa HEC. Il a réussi le concours de l'ESSEC, ce qui n'est pas si mal. Il avait tout de même fini sa première année.

  • D'accord, merci beaucoup, ça fait plaisir de voir un tel message! Ce qui me fais un peu peur c'est que je n'ai pas directement parlé de ma réorientation, mis à part à mon prof de français et mon prof de maths. Je suis seulement passé par Parcoursup, je sais que certaines personnes vont jusqu'à aller parler au proviseur etc... mais je ne pense pas que c'est la meilleure chose à faire. Enfin, j'ai ma chance comme tous le monde quoi, je verrai bien si je suis pris ou non.

    Donc vous me conseillez tout de même de rester jusqu'au bout ?

  • LaoshiLaoshi Membre

    Oui. Mais tu devrais peut-être tout de même informer le proviseur et tes professeurs en expliquant tes raisons.

  • AmmyAmmy Membre

    Oui je suis d'accord, il faudrait informer le proviseur et lui demander conseil, ainsi qu'à tes professeurs. Il n'y a pas de honte. Ils te donneront leur avis et la meilleure démarche à suivre.

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    @Tommaitre il va bien falloir en parler à tes professeurs... et ne t'inquiètes pas, tu as peut-être l'impression de les "trahir", mais les enseignants comprennent les questions d'orientation, et ils savent que ça n'a rien de personnel.

    D'après ce que je comprends, tu souhaites aller en prépa littéraire dans le même établissement... pourquoi ne pas, par la même occasion, prendre contact avec les professeurs de la prépa littéraire ? Ils pourraient peut-être te "briefer" un peu...

    J'ai eu l'exemple l'année passée d'un élève en prépa EC qui voulait faire une réorientation en hypokhâgne. Il en a parlé à ses profs d'EC, il a assisté à quelques cours avec nous, et il est venu en hypokhâgne en septembre. Les choses peuvent se passer de manière fluide, tu n'as absolument pas à avoir honte de vouloir te réorienter, ce n'est pas un échec.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.