Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour à tous et à toutes ! Je viens ici pour que vous me corrigez si vous le pouvez, ma préface (c'est-à-dire les fautes d'orthographe, la syntaxe, les quelques phrases familiers qu'il faudrait changer etc...)

PS : Je suis en 3eme

Voici ma preface :

Thème : L’enfance et la jeunesse. Cette anthologie poétique, sera axée sur l’enfance et la jeunesse, constituée par des poèmes traitant ainsi de cette « période ». Cette anthologie est donc composée des poèmes suivants :

-« O jeunes gens… » de Victor Hugo -> Océan

-« Jeunesse » de Andree Chedid

-« Education » de Cécile Carrara

-« Ressemblances » de Réné François Sully Prudhomme -> Stances et poèmes

-« Innocence » de François Coppée -> Poèmes divers

Pour réaliser cette anthologie poétique, j’ai feuilleté de nombreux recueils et j’ai choisi parmi les plus belles voix de la poésie francophone.

Dans un premier temps, nous expliquerons l’intérêt du thème choisi. Pour conclure, nous justifierons rapidement leur sélection. Ces poèmes, malgré des différences d’époques, ont pourtant un thème en commun, celui de l’enfance et de la jeunesse.

Pour commencer, J’ai choisi le thème de l’enfance et de la jeunesse car tout d’abord l’enfance est une période durant laquelle nous sommes innocents de tout. Nous ne nous prenons pas la tête pour répondre à des questions existentielles mais plutôt pour colorier. Nous explorons un monde qui semble parfait mais qui au fil du temps se dégrade progressivement car nous faisons face à la réalité du monde. Puis, vient la jeunesse où la vie qu’on mène devient de plus en plus fastidieuse pour certains alors que pour d’autres la vie est captivante et savoureuse car c’est l’âge de la responsabilité, des expérimentations, l’âge des engagements et des choix. En d’autres termes, le gout de l’aventure. Ensuite, « O jeunes gens… » de Victor Hugo est un poème satirique qui ridiculise les vieux mais qui valorise les jeunes. J’ai aimé ce poème car Hugo démontre l’opposition de la jeunesse à la vieillesse en brossant un portrait mélioratif des jeunes alors que pour les personnes âgés, Hugo s’appuie sur l’aspect négatif de la vieillesse. J’ai aimé plus particulièrement la façon dont le poème est écrit, la forme du texte se rapproche d’un poème en prose, cependant Hugo utilise des ressources de versification puis le choix des rimes suffisantes disposées de façon suivies et le manque de strophe donnent un charme unique. «Jeunesse » de Andree Chedid, est un poème qui cherche à représenter la jeunesse à travers un point de vue différent : Un feu vif. J’ai apprécié ce poème car Chedid fait preuve d’originalité et de simplicité. Elle ne cherche la complexité de tout faire traditionnellement, elle essaie de se démarquer vis-à-vis des autres poètes. « Education » de Cécile Carrara, est un poème lyrique, le type de phrase qui revient souvent est des phrases interrogatives, on peut supposer qu’elle n’est pas très confiante, elle se pose de nombreuses questions sur l’avenir du monde. J’ai affectionné ce poème car Cécile Carrara, à travers son poème, nous transmet son sentiment de doute. « Ressemblances » de Réné François Sully Prudhomme, est un poème lyrique, structuré de façon équilibré. J’ai aimé ce poème car Prudhomme garde la même composition du texte, chaque fin de strophe se termine par « Vous ressemblez à ma jeunesse » ce qui montre que l’auteur insiste sur le fait que l’enfant en question lui ressemblait. « Innocence » de François Coppée, est un poème lyrique, Coppée décrit une jeune orpheline de 5 ans, cheveux blonds et bouclés, vêtue d’haillons. J’ai particulièrement aimé la structure de 4 strophes de 4 vers. Ceci montre que l’auteur est scrupuleux et aime que tout soit symétrique. En plus d’être intéressant, ce poème est très mélodieux et c’est la raison à laquelle je l’ai intégré à ma liste. 

Réponses

  • 9 mars modifié

    Dans un premier temps, nous expliquerons l’intérêt du thème choisi. Pour conclure, nous justifierons rapidement leur sélection. Ces poèmes, malgré des différences d’époques, ont pourtant un thème en commun, celui de l’enfance et de la jeunesse.

    Après « dans un premier temps » il faudrait quelque chose comme « Ensuite » ou « Dans un second temps » : ici il y a une sorte de raccourci.

    Nous ne nous prenons pas la tête

    Expression trop familière. Nous ne sommes pas préoccupés par....

    mais plutôt pour colorier.

    Pour colorier quoi ? Pas compréhensible.

    En d’autres termes, le goût de l’aventure

    Une petite explication ? de

    les personnes âgées

    ...

    de façon suivies

    ...

    le manque de strophe

    ?

    la complexité de tout faire traditionnellement

    Ce n'est pas très français. Il faut l'exprimer autrement.

    le type de phrase qui revient souvent est la des phrases interrogatives

    ...

    J’ai affectionné ce poème

    Préférer : J'ai adoré, apprécié, goûté, adoré....


    Globalement ce n'est pas trop mal écrit.

    Sur la forme, je te conseille de sauter à la ligne après chaque poème ou auteur.

    Il manque peut-être une petite conclusion ?

  • florealefloreale Membre

    Une préface présente le florilège mais doit donner envie de lire, elle doit susciter l'intérêt du lecteur et sera, si possible, originale et rédigée avec un style qui "accroche". Ce que je veux dire, c'est qu'il ne suffit pas de dire "j'ai aimé" pour que moi, lecteur, j'aime.


    "Mon enfance est à tout le monde" est le titre d'un recueil de René Guy Cadou.Il offrait ainsi à chacun son bien «inaliénable et le plus cher» : cette enfance qui, désormais, est à tout le monde. Cette anthologie que vous allez découvrir aussi est à tout le monde parce qu'elle rassemble des poètes qui ont su évoquer la jeunesse avec une voix particulière, originale dans thème éternel est sans cesse revisité .../...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.