Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

je suis en cube et aimerais déposer une candidature pour un Master en histoire à l’Ephe. Toutefois, je voudrais avoir quelques infos en terme de débouchés. Je sais que le but de cette institution est la formation à la recherche mais j’imagine que tout le monde ne trouve pas une place comme enseignant-chercheur du coup que font les autres ? Si qqn connaît bien cet école voire y est, pourrait-il m’éclairer ?

merci,

Augustin

Mots clés :

Réponses

  • Salut!

    En effet le but de l'EPHE est une formation à la recherche, mais la différence avec une autre université ou grande école (du moins affichée, je ne connais pas par expérience) est que l'EPHE forme à la recherche PAR la recherche.

    Pour ce qui est des débouchés, il ne faut pas se leurrer : pas de poste pour personne, à la fac. Je m'explique : pour avoir un poste à l'Université il faut allier excellence académique (donc ENS, agrégation avec bon rang, mentions aux diplômes), créativité scientifique (bonnes et nombreuses publications, de préférence à portée internationale) et un très bon réseau politique (en termes de politique académique, évidemment ; directeur influent, beaucoup de connaissances etc). Voilà ce qui fait qu'un docteur devienne MCf (pourvu que ce poste existe encore dans quelques années, mais c'est un autre débat) ; quand on a coché toutes les cases (prenons un normalien, bien agrégé, docteur et avec bonnes publications) il faut attendre plusieurs années après la thèse (que ce soit dans le secondaire ou en enchaînant les ATER ou les post doctorats) pour avoir un poste ; celui qui a moins de cases cochées (pas d'ENS ou pas d'agrégation ou seulement le CAPES etc.) devra attendre plus longtemps que ceux que j'ai précédemment nommés, en cumulant les expériences et les publications. Bref, il n'y a pas de postes comme il y en avait avant : la thèse soutenue il faut attendre (4 ou 5 ou même 10 ans) pour avoir un poste. En attendant, nombreux se tournent vers la prépa (mais là aussi, ce n'est pas immédiat). C'est donc un parcours difficile et personne ne te garantit que cela peut aboutir, mais si l'on a le feu sacré de la recherche cela (pour ce que j'en ai vécu jusqu'à présent, c'est-à-dire pas grand'chose) en vaut la peine.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.