Fiches méthode Bac de français 2020

Dans le cadre de mon cours de littérature, je dois répondre à une question en lien avec la date du 14 août dans le livre le Horla de Maupassant. À cette date, le narrateur dit « « Je suis perdu ! Quelqu’un possède mon âme et la gouverne! (…) Je ne suis plus rien en moi, rien qu’un spectateur esclave et terrifié de toutes les choses que j’accomplis ». On me demande d'affirmer que ce « quelqu'un » est à l'extérieur du narrateur ou, à l'inverse, affirmer qu'il est à l'extérieur de lui. Je dois dire pourquoi et évaluer les deux possibilités. Merci beaucoup de m'aider !

Mots clés :

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    N'y aurait-il pas une erreur dans l'énoncé ?

    On me demande d'affirmer que ce « quelqu'un » est à l'extérieur du narrateur ou, à l'inverse, affirmer qu'il est à l'extérieur (ou l'intérieur) de lui.

    En t'appuyant sur la fiche précitée, tu dois pouvoir montrer que le je narratif utilise une focalisation interne, et que le "quelqu'un" qu'il évoque lui est intérieur. Lui seul peut constater la présence de l'intrus. Le narrateur souffre d'un dédoublement de la personnalité. En lui il y a celui qui agit et qui en même temps se regarde agir, qui considère ses propres actes comme posés par un étranger.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.