Bonsoir, j'ai quelques problèmes avec la traduction de "dont" en latin et je n'arrive parfois même pas à traduire en français quelle fonction il a dans la phrase.

J'espère que vous pourrez m'éclairer.


Voici mes phrases:

1. J'aperçois les citoyens dont l'habit est blanc.

Aspicio cives quam vestis candida est.


2. Nous craignons les armes dont les Romains brisent les temples.

Timemus arma quibus Romani templa frangunt.


3. Je loue la sagesse dont le soldat est plein.

Laudo sapientia cujus / e quo / inter quem miles plenus est.


4. Nous examinons la prison dont il a fui.

Inspicimus custodiam e qua fugit.


5. J'aime la jeune fille dont la beauté est très grande.

Amo puellam cujus forma maxima est.


6. Les Romains honorèrent beaucoup de dieux dont nous ne savons pas le nombre.

Romani coluerunt multos deorum cujus numerum non scimus.


7. Les soldats ont brisé les portes de la maison dont le maître est illustre.

Miles frangerunt fores domus cujus dominus clarus est.


Merci d'avance pour vos corrections !

Mots clés :

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    8 févr. modifié

    Bonsoir.

    1 - J'aperçois les citoyens dont l'habit est blanc.

    Aspicio cives quam vestis candida est.

    dont l'habit est blanc = l'habit des citoyens est blanc

    Le relatif doit donc être au génitif masculin pluriel, et non à l'accusatif féminin singulier...

    La 2 me semble juste.

    3. Je loue la sagesse dont le soldat est plein.

    Laudo sapientia cujus / e quo / inter quem miles plenus est.

    Attention, erreur de cas pour "sapientia"... Ce n'est pas un sujet.

    dont le soldat est plein = le soldat est plein de sagesse

    Complément de l'adjectif, le relatif doit donc être au féminin singulier.

    La 4 et la 5 me semblent justes.

    6. Les Romains honorèrent beaucoup de dieux dont nous ne savons pas le nombre.

    Romani coluerunt multos deorum cujus numerum non scimus

    Attention : "beaucoup de dieux" = "de nombreux dieux", "dieux" n'est pas au génitif !.

    dont nous ne savons pas le nombre = nous ne savons pas le nombre des dieux

    Le relatif doit donc être au génitif masculin pluriel.

    7. Les soldats ont brisé les portes de la maison dont le maître est illustre.

    Miles frangerunt fores domus cujus dominus clarus est.

    Attention, "les soldats" doit se traduire par un pluriel ! Le relatif est juste.

    Pour répondre, donne simplement tes traductions corrigées de

    • 1 -
    • 3 -
    • 6 -
    • 7 -
  • NSAXNSAX Membre

    Merci beaucoup pour votre aide !

    Voici ma correction, est-elle juste ?

    • 1- Aspicio cives quorum vestis candida est.
    • 3- Laudo sapientiam cujus / qua miles plenus est.
    • 6- Romani coluerunt multos deos quorum numerum non scimus.
    • 7- Milites frangerunt fores domus cujus dominus clarus est.
  • JehanJehan Modérateur

    Les 1, 6, 7 sont justes.

    Pour la 3, le relatif est complément de l'adjectif plenus ( dont le soldat est plein = le soldat est plein de sagesse).

    Quel cas choisis-tu pour ce relatif ?

  • NSAXNSAX Membre

    D'accord merci, eh bien il me semble que plenus est toujours suivi soit de l'ablatif ou du génitif donc:

    • plein de sagesse = sapientia plenus / sapientiae plenus = dans la phrase sapientiam qua plenus est ou sapientiam cujus plenus est.
  • JehanJehan Modérateur

    Le génitif me semble plus courant...

  • NSAXNSAX Membre

    D'accord j'en prends note ! Je vous remercie de votre aide !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.