Grammaire française Participe passé

lilianlilian Membre
23 janv. modifié dans Langue française

Bonjour,

j'aurais besoin d'identifier toutes les propositions et leur rôle dans la phrase suivante signée Descartes :

"Je serais bien aise de poursuivre, et de faire voir ici toute la chaîne des autres vérités que j'ai déduites de ces premières; mais, à cause que pour cet effet il serait maintenant besoin que je parlasse de plusieurs questions qui sont en controverse entre les doctes, avec lesquels je ne désire point me brouiller, je crois qu'il sera mieux que je m'en abstienne, et que je dise seulement en général quelles elles sont, afin de laisser juger aux plus sages s'il serait utile que le public en fût plus particulièrement informé."

Peut-on dire, par exemple, que la proposition "à cause que par cet effet " qui est causale est également incidente, et la proposition " mais (...) je crois " est-elle bien une proposition concessive ?

Une personne pourrait-elle gracieusement m'aider ?

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    23 janv. modifié

    Bonjour,

    Oui pour "à cause que par cet effet " qui est causale et également incidente ".

    mais (...) je crois " est-elle bien une proposition concessive ?

    Non, c'est une principale coordonnée à "Je serais bien... premières", cependant avec une valeur d'opposition.

  • JehanJehan Modérateur
    31 janv. modifié

    Je serais bien aise de poursuivre, et de faire voir ici toute la chaîne des autres vérités | que j'ai déduites de ces premières;| mais,| à cause que pour cet effet il serait maintenant besoin | que je parlasse de plusieurs questions | qui sont en controverse entre les doctes, | avec lesquels je ne désire point me brouiller,| je crois | qu'il sera mieux |que je m'en abstienne, | et que je dise seulement en général | quelles elles sont, afin de laisser juger aux plus sages | s'il serait utile | que le public en fût plus particulièrement informé.

    Oui, deux propositions principales , que j'ai surlignées. Avec une subordonnée relative greffée à la première. Quant à la seconde, très courte en elle-même (mais (...) je crois) elle est , comme le dit Jean-Luc, simplement coordonnée à la première. Mais il s'y greffe un nombre impressionnant de subordonnées en cascade, que j'ai délimitées par des | .

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.