Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

japon03japon03 Membre
22 janv. modifié dans La filière littéraire

Salut à tous 


Je souhaite devenir journaliste entre la France et le Japon pour cela j'apprends le japonais en LV2 par le Cned, dans une association et en autodidacte. Étant en première générale, je me renseigne sur mes études supérieures. C'est pourquoi je voulais avoir vos avis concernant mes envies de formations. Habitant Montpellier, je pensais à plusieurs options:

-soit Science Po Marseille cursus 5 ans en journalisme avec LV2 Japonais (Toulouse a aussi mais seulement par le Cned)

-soit Université de Toulouse en LEA Anglais Japonais 

-soit Université de Marseille en LEA en Anglais Japonais 

-soit Université de Montpellier en license spécialisée journalisme CMM avec à côté toujours l'association et voir d'avoir un lien avec une université japonaise

Je ne cherche pas à aller à Paris ou au Nord ni dans des écoles de journalisme car je suis suffisamment organisée et studieuse pour ne pas avoir à subir les difficultés de la prépa. Mes résultats sont assez bons avec les félicitations depuis le début de mon lycée. Avec le nouveau bac, j'ai pris comme spécialités Humanités & Philosophie, SES et LLCE anglais et j'enlève la SES l'année prochaine (mes profs m'ont dit que ça gêne pas). 

J'espère que vous pourriez me conseiller.


Mercii

Mots clés :

Réponses

  • Bonjour,

    Je dirais qu’on n’apprend pas une langue à la fac, dans le sens où l’effort à consentir est avant tout personnel, donc si j’étais toi je pencherais plutôt pour une formation de journaliste, en gardant le japonais en LV2 et surtout en le travaillant bien au-delà des exigences scolaires. LEA avec ses thèmes et versions d’articles de journaux risque d’être un peu une perte de temps pour le métier que tu vises.

  • japon03japon03 Membre
    26 janv. modifié

    D'acc merci de ta réponse

    Je réfléchis de plus en plus sur cette licence de journalisme mais après je verrai toutes les options. Je garde ton conseil dans un coin de ma tête.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.