Bonsoir

Pouvez-vous m'expliquer la différence entre "acte" et "puissance"?

Qu'est-ce qu'une puissance? qu'est-ce qu'u acte?

Réponses

  • vemissavemissa Membre
    Merci jean-Luc :)

    Nos passions sont-elles une puissance ou un acte? comment nos passions peuvent-elles devenir des actes?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Nos passions sont à la fois puissance et acte.
    Puissance parce qu'elles nous prédisposent à agir. Il faut remarquer néanmoins que les passions restent rarement dans cet état de potentialité et que leur force nous pousse à poser des actes (soit pour les satisfaire, soit pour les combattre).
    Acte parce que la réalisation des passions est le plus souvent contraignante.
  • vemissavemissa Membre
    Contraignante parce qu'elles nous rendent déraisonnables ou bien parce que leur réalisation devient une nécessité pour atteindre le bonheur ?

    J'ai lu quelque part que les passions peuvent être une puissance imaginative...Mais pour moi quand j'imagine quelque chose, cela veut dire que je fais un acte créatif: je crée une nouvelle réalité....
    Ai-je raison de voir les choses de cette façon ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Contraignante parce qu'elles nous rendent déraisonnables ou bien parce que leur réalisation devient une nécessité pour atteindre le bonheur
    L'étymologie du mot passion indique assez que l'individu subit
    wiktionnaire a écrit:
    Passio est pour sa part issu du verbe patior signifiant « souffrir, éprouver, endurer » autrement dit un ensemble d’états dans lesquels un individu est « passif », par opposition aux états dont il est lui-même la cause.
    de ce fait la plupart des passions imposent leur contrainte et leurs exigences déraisonnables. On peut penser à la passion du jeu (voir Le Joueur de Dostoïevski).
    Mais en même temps, l'auteur russe note que, à la différence du comportement européen, la passion est nécessaire à l'âme slave pour vivre sur les sommets.
    Ambiguïté donc de la passion qui avilit dans l'addiction, mais élève dans sa quête de l'idéal (passion artistique par exemple).
    J'ai lu quelque part que les passions peuvent être une puissance imaginative...Mais pour moi quand j'imagine quelque chose, cela veut dire que je fais un acte créatif: je crée une nouvelle réalité....
    Ai-je raison de voir les choses de cette façon ?
    Imaginer, c'est poser non un acte qui a besoin de réalité concrète, mais une idée, une virtualité. Il faut toujours un début de réalisation pour passer à l'acte.
  • vemissavemissa Membre
    Imaginer, c'est poser non un acte qui a besoin de réalité concrète, mais une idée, une virtualité. Il faut toujours un début de réalisation pour passer à l'acte.

    si j'ai bien compris: les criminels, les menteurs et les séducteurs usent de la puissance de leur imagination pour créer des scénarios, des scènes ...pour manipuler leurs victimes.
    Si la proie n'est pas affectée par ces stratégies, on les considérera comme révélateurs de la puissance imaginative du sujet. Mais si ce dernier passe à l'acte en mettant en oeuvre ces plans imaginés, on dira que c'est un acte.


    +
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    En saine justice on ne juge pas des intentions mais des faits (propos ou actes).
    Mais en morale, le désir de vouloir nuire ou de commettre une mauvaise action, même sans début de réalisation, est un mal. En effet, si une condition favorable s'était présentée, celui qui est habité par ce désir serait sans doute passé à l'acte.
  • vemissavemissa Membre
    Les limites entre puissance et acte ne sont pas faciles à distinguer :/

    Donc une mauvaise intention serait un acte et non une puissance: par exemple l'hypocrisie, la haine, la convoitise doivent être considérées comme des actes.
  • JehanJehan Modérateur
    Il me semble que ce n'est pas ce que dit Jean-Luc.
    On peut parler de mauvaise jntention. C'est un mal, c'est contraire à la morale.
    Mais si l'on n'est pas passé à la réalisation effective, ce n'est pas un acte.
    C'est virtuel, c'est potentiel, c'est en puissance.
    Ici, le mot "puissance" a un sens particulier.
    En puissance, virtuellement, de façon éventuelle (par opposition à effectivement ou, en philosophie, à en acte) ; potentiel, virtuel : Un criminel en puissance.
    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/puissance/65022/locution?q=puissance#15000671

    La puissance est une capacité, l'acte est un exercice effectif de cette capacité.
  • vemissavemissa Membre
    Merci Jehan pour ces explications. :)

    Je trouve que le cas de la morale est très intéressant:

    Imaginons que je déteste une personne du fond de mon âme et disons que je désire lui faire du mal:
    les scénarios que je développe dans mon esprit sont virtuels, ils relèvent du possible, mais mon désir est un acte parce qu'il est déjà là, il est intérieur, il s'est réalisé parce qu'il occupe mon âme... c'est un acte passif parce qu'il est un péché.

    Qu'est-ce que vous en pensez?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    En théorie, ce désir qui m'habite est une puissance.
    En pratique, dans la vie réelle, un tel désir est un acte parce que mon attention, mon intelligence surveillent en permanence des signes favorables pour engager ma volonté. On peut dire que cette surveillance (active) est déjà un début de réalisation de ce désir mauvais.
    On peut imaginer aussi que je sois perturbé par un désir de vengeance par exemple, et que je fasse tout mon possible pour ne pas y succomber. Dans ce cas, le désir reste une puissance.
    La différence, dans l'appréciation morale, réside dans le consentement.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.