Comment enseigner le comparatif anglais à une classe de 5e ?

Bonjour à tous,

Je suis étudiante en M2 MEEF 2nd degré, anglais. Je m'adresse à celles et ceux qui sont professeurs d'anglais dans le second degré ou qui ont déjà enseigné l'anglais. Je dois, dans une semaine dans le cadre d'un stage, construire deux séances sur le comparatif anglais à une classe de 5ème.
Or, vu ma faible expérience en enseignement, je ne sais pas comment amener cela, comment construire des activités. C'est leur deuxième séquence et ils ont vu le vocabulaire des tâches ménagères, de la personnalité, le présent simple et les adverbes de fréquence. Et à ce moment-là, je prends le relai pour enseigner le comparatif par exemple, my sister is more helpful than my brother because she always gives a hand for dinner.
Est-ce que vous auriez des idées d'activités ou de supports, juste pour me lancer car je ne sais pas comment amener cela ?

Merci d'avance !!!

Réponses

  • Bonsoir

    Combien d'heures as-tu à ta disposition ? Dois -tu respecter un travail en ilots (ou tout autre consigne?) et enfin dois-tu t'en tenir au comparatif de supériorité (more) ou également l'infériorité (less) et l'égalité (as….as)? ?
  • Bonsoir,

    Merci pour ta réponse!

    Je dois construire 2h ou 3 h de cours. Je ne suis pas obligée de respecter un travail en ilots. Je suis libre de construire mes séances comme je le souhaite, de choisir les supports, docs que je souhaite.
    Pour le comparatif, dans un premier temps voir le comparatif de supériorité (more) et il serait bien de voir au moins après, celui de l'infériorité (less)
    L'objectif serait qu'ils fassent des comparaisons entre les tâches ménagères ou entre la personnalité des gens au sein de leur lieu de vie ( exemple, my brother is more helpful than my sister because he always gives a hand for dinner.) Les élèves ont déjà vu le vocabulaire sur les tâches ménagères, les adjectifs de personnalité et le présent simple.
  • Ok

    Autre chose : tu parles de "more" mais as-tu des indications quand au "er" (adjectifs courts pour faire simple)?

    Serait-il possible que les élèves partent de leurs qualités ?
    Ont-ils le "droit" de se déplacer à leur guise dans la classe car tu pourrais faire quelque chose de dynamique et très visuel et qui permet aux enfants de s'approprier la règle très vite;

    Le lien avec les tâches ménagères me paraît complexe donc il ne peut être que l'aboutissement , je pense ?

    Ah et comment ont-ils acquis le vocabulaire des tâches ménagères (car il s'agit à la fois de reproduire les méthodes du /de la prof en partie et de créer /imaginer quelque chose )

    le vocabulaire des tâches ménagères :une photo , un son? un mime, un texte? Quel a été le point de départ ?
  • Bonjour,

    Je n'ai pas plus d'informations pour les adjectifs courts (er). Je pense que je dois leur enseigner ça, pour les adj longs on utilise more et pour les adjectifs courts on ajoute er.

    Pour le vocabulaire, ils ont eut deux affiches de publicités:
    l'une s'intitule Tired of household chores? Kevin Can Do them for you où un personnage Kevin énumère des tâches ménagères qu'il sait et peut faire ( he can do the gardening, clean the windows......)
    La 2ème publicité s'intitule Jackie the supercleaner, I can do the chores for you, où Jackie énumère aussi des tâches ménagères qu'il peut faire.
    À partir de ces documents ils devaient dire quelles tâches ménagères peuvent faire les personnages.

    Ensuite, ils ont vu une vidéo où deux personnes (un homme et son épouse) présentent les tâches ménagères qu'ils font chez eux. Les élèves devaient repérer qui fait quoi, quelles tâches ménagères font l'homme et son épouse.

    Et, ils ont revu la formation du présent simple: le -s à la 3è personne du singulier, Do + not à la forme négative etc. Et ils ont fini par faire un exo sur les adverbes de fréquence.

    La tâche finale de cette séquence est qu'ils devront rédiger un compte rendu écrit sur la répartition des tâches ménagères dans un ou des lieux de leur vie.

    Cela pourrait être une bonne idée de partir de leur qualité.

    Ils ont le droit de se déplacer dans la classe. Justement, c'est quoi ton idée dans ce que tu proposes de se déplacer pour que ce soit dynamique et visuel ?
  • Désolée pour cette réponse un peu tardive et qui sera un peu rapide

    J'ai enseigné un temps en collège et pour "mettre en bouche " (appropriation ) le comparatif les élèves se mettaient avec une personne "I am taller than you" et l'autre répondait "yes and I am smaller /shorter than you " (cela renforçait aussi le fait que les deux comparatifs étaient bien des comparatifs de supériorité -le "plus petit" étant "compris" à tort comme étant quelque chose de négatif (donc un comparatif d'infériorité -et oui, par les élèves) . Ils se déplaçaient assez librement , on avait choisi des comparatifs ,je dirais , neutres (pas "intelligent" par exemple qui de plus n'a aucun sens !)
    Puis les élèves s'étaient mis en ordre de taille en "chenille" et cela les avaient beaucoup amusé ;


    Si tu reprends des affiches tu peux les afficher /projeter et demander "on what picture is there more red /blue/ orange... " ce qui te permet de travailler avec des supports comme ceux utilisés par le/la prof et puis avec "more" doublé d'un adjectif "neutre" .

    :)
  • Merci pour ta réponde et ton aide !!

    Du coup, pour cette activité comment tu annoncerais la consigne ? car je ne peux pas dire aux élèves de trouver quelqu'un de différent d'eux dans la classe pour se comparer…
    Je trouve que cette activité est intéressante.

    Ce que je comptais faire la 1ère séance:
    après avoir énoncé les objectifs de la séance, je comptais projeter au tableau deux photos de personnages aux personnalités différentes (ex, tailles différentes, cheveux courts, longs etc) et étant donné qu'ils ont vu dans la séquence précédente le vocabulaire sur la description physique, je leur demanderai à l'oral, de décrire les images (ex he is tall, the second character is small etc). Et là je leur dirai qu'on à affaire à deux personnages différents, et à ce moment-là j'expliquerai comment on forme le comparatif de supériorité.
    Ensuite, j'introduirai ton idée d'activité car elle me semble intéressante.
    Après l'activité, je ferai une carte mentale sur le comparatif de supériorité que l'on complètera ensemble et qui sera la trace écrite du cours.
    S'il reste du temps, je projetterai des images au tableau pour comparer ( comme tu l'as précisé on what picture is there more red etc )
    Pour la séance 2, ils devront apprendre la carte et faire un exercice que je leur distribuerai.

    Pour la séance 2, j'interrogerai un élève pour faire un recap, rappeler à la classe comment on forme le comparatif de supériorité. Après, correction de l'exercice.
    Ensuite, je comptais utiliser un document de la professeur pour amener à faire des comparaisons sur les tâches ménagères. Et là, j'introduirai le comparatif d'infériorité.
    Je n'ai pas encore fini de faire la séance 2, mais ça avance !!

    En tout cas, merci pour ton aide !!!
  • Bonsoir

    Désolée pour cette réponse tardive

    j'ai peut-être un peu perdu pied avec l'enseignement au collège mais je m'étonne que tu annonces DES objectifs comme ça dés le début de lé séance .

    En lycée (et après) on met l'élève en activité tout de suite

    Ok :rebrassage I'm sure you can give some qualities/adjectives/characteristics about these two children (et là tu as déjà un support où deux personnages sont assez distincts) et tu écris le vocabulaire au fur et à mesure que les élèves te le disent;

    Puis tu mets un grand signe "+" au tableau et tu énonces : can we say : Paul is taller than Ben? 'je sais que quand j'aborde une règle nouvelle je fais beaucoup de gestes donc quand je dis Paul je montre sa taille et Ben aussi et donc un élève se rend vite compte que tu les associes d'une façon ou d'une autre mais qu'il y a une différence;

    Et je fais pratiquer la structure Is Paul taller ? (yes , ok) Puis Is Paul taller than Ben

    Après avoir fait répéter plusieurs fois, je marque ma phrase au tableau ;Et je mets un + au dessus de Taller et je souligne le than

    On recommence avec un autre adjectif court (…) et hop on remarque la phrase

    Les élèves quand tu dis" Is Paul taller?" vont "saisir" (mais sans pouvoir le formuler) qu'un comparatif peut exister sans que l'autre élément de comparaison "Ben" apparaisse . Cela leur servira plus tard (tu pourras faire un rebrassage plus tard dans l'année) Il faut éviter l'écueil comparatif =je compare deux éléments (ce n'est pas toujours le cas)

    Je ne sais pas s'il faut demander à un élève en particulier s'il se souvient de telle ou telle chose ;je demanderais plutôt à toute la classe et j'encouragerais les exemples .

    Avec cette activité tu vas donc traiter le "er" en comparatif et non le "more" qui est plus semblable à la structure française (d'où mon idée pour les couleurs)

    Or il me semble que tu m'as dit que tu voulais commencer par "more" .
    mais tu as sans doute plus de renseignements maintenant

    N'oublie pas de pointer : good qui devient better et bad qui devient worse (cela suffit pour le niveau 5ème inutile de parler de far ) et en 3ème séance tu apportes aussi des exemples big = biGGer et happy = happIer tu peux leur faire deviner au tableau , ils se trompent , pas grave , il faut le faire sur un mode léger Les élèves s'en souviendront bien plus que si tu leur "fournis " la règle

    Quand il existe des exceptions je mets un panneau danger devant c'est visuel , ça se retient facilement.

    Tu dis que tu vas faire une carte mentale : alors là (???) je ne sais pas ce que tu veux dire donc si tu as deux minutes pour m'expliquer (merci)

    De toutes façons il n'y a pas UNE façon de proposer une nouvelle règle grammaticale et tu es là pour te former

    Ce que j'éviterais de faire c'est de rentrer dans de l'explicitation de la règle trop vite : les élèves vont recopier la règle (ça ils savent très bien le faire !!trop d'ailleurs et ceux qui n'ont pas pratiqué vont être perdus et n' oseront pas poser de questions )D'ailleurs si tu leur dis "is everything clear/ok ?" pour te faire plaisir et éviter de se mettre en avant comme celle/celui n'ayant pas compris ils vont tous dire oui.

    Bon en tous cas ne te fais pas trop de soucis et dis toi que tu vas avoir des réponses parfois approximatives (que dans un premier temps tu "acceptes" (mise en confiance ) puis comme tu vas t'en tenir à quelques adjectifs , la règle va apparaître sous sa forme correcte et les élèves qui n'ont pas tout à fait su , tu peux leur demander à ce moment là de reformuler.

    Autre chose : faire reformuler toute la classe en même temps sur une structure correcte tout au long du cours, permet à ceux qui ne prennent pas spontanément part à l'oral de se mettre dans le bain .Cela il faut le pratiquer régulièrement.

    Voilà quelques conseils : ne t'affole pas trop si tu n'as pas une trace écrite trop fournie en séance 1 : Deux , trois exemples suffisent .
    :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.