Adjectifs en ancien français

Bonjour, je suis en M1 de Lettres Modernes et j'ai un DM en ancien français. On doit notamment relever et classer les adjectifs du texte à étudier. Il s'agit d'un extrait du Roman de la Rose, lorsque le narrateur décrit l'arc et les flèches de Doux Regard.
Une phrase me pose problèmes:

"Si furent toutes a or pointes"

("et elles étaient intégralement recouvertes de peinture dorée")

Je m'interroge sur "toutes" et "pointes"

1. "Toutes" est-il un adverbe ou un adjectif indéfini ?
2. "Pointes" est-il un p.passe en emploi verbal ou adjectival ?

Je pencherai plutôt sur cette interprétation: pointes (peintes) est un p.p en emploi adjectival, il est l'attribut du sujet mentionné plus haut "les fleches". On retrouve notamment la présence du verbe être copule "furent" qui permet de faire le lien entre le sujet et l'attribut du sujet.

Dans ce sens, "toutes" serait alors un adverbe incident à l'adjectif "peintes" avec le sens de "entièrement, tout à fait".

J'attends vos interprétations pour discuter de ce cas qui sera peut-être évident pour vous.
La problématisation est importante dans nos devoirs (en ancien français comme en grammaire par exemple), l'essentiel n'étant pas de trancher pour une réponse unique.

Réponses

  • Je ne dirais pas mieux que vous.

    On ne peut guère le prouver indiscutablement, mais voici quelques éléments pour la discussion :

    - toutes comme indéfini serait plutôt placé en tête de proposition, mais du fait qu'il y a si, l'inversion est naturelle.

    - Cependant, avec un indéfini, le sens serait plus faible : on se doute que toutes les flèches sont ornées de peinture à l'or, mais il est plus marquant qu'elles le soient entièrement.

    - furent pointes pourrait signifier "avaient été peintes", le PQP moderne n'est pas encore très fréquent et l'emploi des temps est quelque peu capricieux encore à l'époque.

    - Mais pourquoi mettre en valeur un procès, même avec l'agent effacé ? Peu importe qui a orné ces flèches et on n'a pas à se le demander. De toute évidence, c'est la notation descriptive qui importe ; ce vers s'insère du reste dans un passage où dominent les adjectifs ou les participes-adjectifs.

    Mes mout orent ices .V. flèches
    Les penons bien faiz et les coches,
    Si furent toutes a or pointes
    Forz et tranchanz orent les pointes
    Et agues por bien percer.


    Les vers 1-2 et le vers 3 ont du reste des structures à peu près identiques : adverbes se rapportant à des participes-adjectifs ou des adjectifs, absence d'autres verbes que orent et furent.
  • Merci beaucoup pour votre réponse et pour avoir pris le temps d'ajouter ces éléments intéressants.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.