Maupassant, Pierre et Jean - Jean maintenant ne trouvait rien...

Bonjour,
Pouvez-vous me dire si mon plan de commentaire est correct au texte?

Comment la demande en mariage est mise en avant chez Maupassant?

I) Une demande en mariage
1) Jean avoue son amour
2) La froideur de Rosémilly
3) Rosémilly accepte la demande mais avec distance

II) Les états d'esprits que procurent la demande
1) La peur de ne pas être à la hauteur
2) Une situation embarassante
3) La demande reliée aux affaires familiales


Texte B - Guy de MAUPASSANT, Pierre et Jean :

Jean maintenant ne trouvait rien, mais il la suivait pas à pas, la frôlait, se penchait sur elle, simulait un grand désespoir de sa maladresse, voulait apprendre.
— Oh ! montrez-moi, disait-il, montrez-moi !
Puis, comme leurs deux visages se reflétaient, l’un contre l’autre, dans l’eau si claire dont les plantes noires du fond faisaient une glace limpide, Jean souriait à cette tête voisine qui le regardait d’en bas, et parfois, du bout des doigts, lui jetait un baiser qui semblait tomber dessus.
— Ah ! que vous êtes ennuyeux, disait la jeune femme ; mon cher, il ne faut jamais faire deux choses à la fois.
Il répondit :
— Je n’en fais qu’une. Je vous aime.
Elle se redressa, et d’un ton sérieux :
— Voyons, qu’est-ce qui vous prend depuis dix minutes, avez-vous perdu la tête ?
— Non, je n’ai pas perdu la tête. Je vous aime, et j’ose, enfin, vous le dire.
Ils étaient debout maintenant dans la mare salée qui les mouillait jusqu’aux mollets, et les mains ruisselantes appuyées sur leurs filets, ils se regardaient au fond des yeux.
Elle reprit, d’un ton plaisant et contrarié :
— Que vous êtes malavisé de me parler de ça en ce moment. Ne pouviez-vous attendre un autre jour et ne pas me gâter ma pêche ?
Il murmura :
— Pardon, mais je ne pouvais plus me taire. Je vous aime depuis longtemps. Aujourd’hui vous m’avez grisé à me faire perdre la raison.
Alors, tout à coup, elle sembla en prendre son parti, se résigner à parler d’affaires et à renoncer aux plaisirs.
— Asseyons-nous sur ce rocher, dit-elle, nous pourrons causer tranquillement.
Ils grimpèrent sur le roc un peu haut, et lorsqu’ils y furent installés côte à côte, les pieds pendants, en plein soleil, elle reprit :
— Mon cher ami, vous n’êtes plus un enfant et je ne suis pas une jeune fille. Nous savons fort bien l’un et l’autre de quoi il s’agit, et nous pouvons peser toutes les conséquences de nos actes. Si vous vous décidez aujourd’hui à me déclarer votre amour, je suppose naturellement que vous désirez m’épouser.
Il ne s’attendait guère à cet exposé net de la situation, et il répondit niaisement :
— Mais oui.
— En avez-vous parlé à votre père et à votre mère ?
— Non, je voulais savoir si vous m’accepteriez.
Elle lui tendit sa main encore mouillée, et comme il y mettait la sienne avec élan :
— Moi, je veux bien, dit-elle. Je vous crois bon et loyal. Mais n’oubliez point, que je ne voudrais pas déplaire à vos parents.
— Oh ! pensez-vous que ma mère n’a rien prévu et qu’elle vous aimerait comme elle vous aime si elle ne désirait pas un mariage entre nous ?
— C’est vrai, je suis un peu troublée.
Ils se turent. Et il s’étonnait, lui, au contraire, qu’elle fût si peu troublée, si raisonnable. Il s’attendait à des gentillesses galantes, à des refus qui disent oui, à toute une coquette comédie d’amour mêlée à la pêche, dans le clapotement de l’eau ! Et c’était fini, il se sentait lié, marié, en vingt paroles. Ils n’avaient plus rien à se dire puisqu’ils étaient d’accord, et ils demeuraient maintenant un peu embarrassés tous deux de ce qui s’était passé, si vite, entre eux, un peu confus même, n’osant plus parler, n’osant plus pêcher, ne sachant que faire.


Merci !
Au revoir

Réponses

  • Comment la demande en mariage est mise en avant chez Maupassant?

    Le thème est en effet "la demande en mariage" mais ta problématique ne convient pas.

    Il faut que tu soulèves un problème. Cette demande en mariage rompt ici avec les "codes" attendus. Selon toi, que ressent le lecteur ? Je me poserais la question de savoir si c'est une demande "réussie" ou "ratée".
    Emotion ou raison ?
  • Le lecteur éprouve de la pitié pour le personnage de Jean. Jean avoue son amour à Rosémilly et elle semble vouloir prendre de la distance.

    C'est une demande ratée car c'est censé être un moment joyeux hors on ne ressent aucune joie mais plutôt l'embarras des personnages :/

    En plus, la demande est plutôt basée sur la raison pour Rosémilly que les émotions
  • Bonsoir, je m’entraine sur plusieurs textes et je suis tombé sur celui-ci, pourriez vous me dire ce que vous pensez de mon plan, correct insuffisant ( j’ai lu les réponses plus haut, mais je me demandais juste si mon plan passerait en examen ? )

    I) un décor romantique
    1) une activité relaxante : la pêche
    2) la nature

    II) Une déclaration amoureuse
    1) un jeu amoureux
    2) la déclaration

    III) Une réponse
    1) positive
    2) suivie d’une situation embarrassante

    Merci d’avance
  • Bonjour,
    Quelle est ta problématique?
  • Bonjour, je dirai « Comment l’auteur décrit-il une situation romantique ? »
  • JehanJehan Modérateur
    C'est une question...
    Mais est-ce bien une problématique ?
  • Eh bien, j’imagine que non vu votre réaction, si je reformule ça passe ?
    De quel manière l’auteur met-il en scène une situation romantique » ( là ça conviendrait mieux pour une scène de théâtre ?)
  • JehanJehan Modérateur
    Ta reformulation ne change rien.
    Pour qu'il y ait problématique, il faut qu'il y ait un problème posé.
    floreale a écrit:
    Il faut que tu soulèves un problème. Cette demande en mariage rompt ici avec les "codes" attendus. Selon toi, que ressent le lecteur ? Je me poserais la question de savoir si c'est une demande "réussie" ou "ratée".
    Emotion ou raison ?
  • @EleveSerieux
    Mon conseil (qui n'est pas vraiment un conseil mais quelque chose à impérativement faire) est de commencer par la question sur corpus.

    Je pense que la problématique la plus adaptée est: En quoi cette demande en mariage est-elle inhabituelle ?


    Comment la demande en mariage est mise en avant chez Maupassant?

    En quoi cette demande en mariage est-elle inhabituelle ?



    I) Une demande en mariage
    1) Jean avoue son amour
    2) La froideur de Rosémilly
    3) Rosémilly accepte la demande mais avec distance

    II) Les états d'esprits que procurent la demande
    1) La peur de ne pas être à la hauteur
    2) Une situation embarassante
    3) La demande reliée aux affaires familiales
  • Ah je vois, j’ai mal compris le texte, j’ai déduis d’emblée le fait que les deux éprouvent des sentiments réciproques, vu qu’ils comptent se marier, mais après relecture je remarque en effet que Rosémilly ne dit pas une seule fois qu’elle aime Jean

    Du coup la problématique
    Comment l’auteur rompt-il les codes attendus dans cette demande en mariage ?

    I) Une demande en mariage
    1) Un décor romantique : nature..
    2) Un jeu amoureux
    3) La déclaration

    II) Des sentiments non réciproque/
    En réalité un « contrat politique » (?)

    1) La froideur de Rosémilly
    2) Une question de raison
    3) Une réponse positive : situation embarrassante ( absence d’ « affinité »

    Est-ce correct ?

    @Montesquieu16

    Je compte bien entendu commencer par la question du corpus, c’est juste que je voulais m’entrainer au maximum sur le commentaire avant le jour J
    Je demande juste si mes plans sont corrects , suffisants si jamais je devais les réecrire en situation d’examen, quelle note j’aurai à peu près, car je sais déjà que je n’aurai jamais LE plan, celui sur lequel se base le correcteur
  • Re: Je pense que ton plan est bien dans le sujet

    Après n'oublie pas qu'il existe plein de plans, il n'y en a pas juste un seul à respecter :)
  • D’accord Merci :D
    Ça donne confiance ^^
  • T'inquiète ;)

    Oh et n'oublie pas pour le commentaire pour vérifier tes axes, demandes-toi toujours: "je veux montrer que, je veux montrer comment "

    :D
  • Ton axe II risque de recouper le I.

    Une problématique "en tension" pourrait être ainsi formulée :
    Une demande en mariage : la norme ou l'écart ?
    I. La norme : ce qui aurait pu être une demande romantique : le cadre, le moment, le couple.
    II. Les ratages
    III. Effet produit sur le lecteur. Ce que cela augure. Le réseau d'attente.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.