Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous,
Je suis censée rendre mes voeux d'orientation Ulm/Lyon la semaine prochaine, mais je dois avouer que je suis encore perdue. J'aimerais plus tard m'orienter vers une ENS (évidemment), ou du moins vers l'EHESS ou le CELSA - qui, je le sais, restent très sélectifs.
Le problème reste maintenant de trancher entre Ulm et Lyon. Mon professeur d'histoire, gérant la kh Lyon, me conseille fortement de viser celle-ci plutôt que la Ulm, moins adaptée selon lui à mon profil. Pourtant, le choix de la Ulm me paraît plus intéressant :
  • "Abandonner" ma LV2 dans laquelle je progresse peu. Je suis en LV2 Italien, donc l'enjeu de la perdre me semble moins grand par rapport à de l'espagnol ou de l'allemand, quoique les italiannistes peuvent être recherchés car moins nombreux
  • Trouver un professeur d'anglais dont la méthodologie me correspond plus que celui des Lyon. Mon niveau d'anglais n'étant pas exceptionnel, je pense davantage progresser en Ulm qu'en Lyon (à noter que le professeur de Lyon est également mon professeur actuel)
  • M'intéresser davantage au latin qui me servira si, à terme, je me lance dans la recherche. Je suis en latin débutant mais j'ai le niveau minimal pour pouvoir tenter la Ulm
  • Un professeur de philosophie duquel j'entend davantage de bien que celui de Lyon (bien que je ne connaisse pas leurs méthodes, donc sur ce point je ne pourrais pas juger :P)
  • Le tronc commun est identique entre la Ulm et Lyon

Le seul écueil serait que la Ulm ne propose qu'une spé Histoire (à laquelle on peut certes rajouter 2h d'option géo), tandis que Lyon combine histoire ET géographie. La question de la LV2 abandonnée pose elle aussi peut-être problème..
N'est-ce pas un frein que de choisir Ulm pour espérer intégrer l'EHESS mais surtout le Celsa ? qui me semble plus accessible aux LSH. Je suis dans une prépa de province et face à une Ulm de 20 places et une Lyon de 64, les résultats d'accès à les "grandes" écoles sont équivalents : 3/20 admissibles en Ulm, 10/64 en Lyon.

Merci d'avance à ceux qui sauront éclairer ma lanterne ;)

Réponses

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur
    Très honnêtement, je ne pense pas qu' il y ait de grandes différences si ton objectif est l'EHESS ou le CELSA, des écoles qui ne sont pas moins accessibles aux ex-prépa Ulm qu'aux ex-prépa Lyon.

    Mais l'épreuve de langues ancienne à l'écrit d'Ulm, c'est quand même assez difficile, tu te retrouveras à passer la même épreuve que les (très très) confirmés...

    Par ailleurs, tu peux tout à fait abandonner ta LV2 en faisant une Khâgne moderne (pour l'oral, tu peux choisir la même langue vivante que la LVA ou une langue ancienne)
  • mattlevmattlev Membre
    Pour Ulm, en ce qui concerne le latin, si tu es débutante et pas helléniste, compte deux heures par jour sur toute l'année de khâgne. C'est faisable mais cela demande des efforts.

    Par contre, je ne vois pas particulièrement de logique à viser l'EHESS ou le CELSA: c'est vraiment différent...
  • TheRedRoom a écrit:
    Très honnêtement, je ne pense pas qu' il y ait de grandes différences si ton objectif est l'EHESS ou le CELSA, des écoles qui ne sont pas moins accessibles aux ex-prépa Ulm qu'aux ex-prépa Lyon.

    Mais l'épreuve de langues ancienne à l'écrit d'Ulm, c'est quand même assez difficile, tu te retrouveras à passer la même épreuve que les (très très) confirmés...

    Par ailleurs, tu peux tout à fait abandonner ta LV2 en faisant une Khâgne moderne (pour l'oral, tu peux choisir la même langue vivante que la LVA ou une langue ancienne)

    Le latin ne m'inquiète pas, j'ai une amie qui compte me "remettre à niveau" (elle est en niveau confirmé donc ça devrait bien se passer). Pour ce qui est de la LV2 en Lyon, je sais en effet que je peux l'enlever mais en soi, la LV2 n'est pas le plus gros problème, c'est surtout au niveau du corps enseignant. Seuls les profs d'histoire et de géo me retiendraient en Lyon. Pour l'anglais, je pense davantage réussir les écrits avec la méthode du professeur d'Ulm qui me fera progresser plutôt qu'avec de celui de Lyon (que je connais, donc je parle en connaissance de cause haha)

    mattlev a écrit:
    Par contre, je ne vois pas particulièrement de logique à viser l'EHESS ou le CELSA: c'est vraiment différent...

    Je sais bien que c'est différent haha ! L'un vise la com/journalisme, l'autre la recherche. C'est juste que ce sont deux parcours qui m'intéressent depuis toujours, je n'ai juste pas encore décidé de ce que je préférais mais l'été me permettra d'y réfléchir davantage. C'est pour ça que je considère les deux et que j'ai posé la question de la Ulm sur le forum au sujet de ces deux écoles différentes
  • mattlevmattlev Membre
    Cotice a écrit:
    Le latin ne m'inquiète pas, j'ai une amie qui compte me "remettre à niveau" (elle est en niveau confirmé donc ça devrait bien se passer).

    Ça ne se passe pas vraiment comme ça. C'est à tes professeurs de te mettre à niveau, ton amie aura du travail elle-même, et pendant qu'elle te remettra à niveau, les confirmés auront progressé. Le latin, c'est un travail personnel, un travail avec des textes, des textes, des textes, et du vocabulaire pour les épreuves (sans dictionnaire à l'oral). Savoir la grammaire ne suffit absolument pas.
    Si tu vises une admissibilité ou une admission à l'ENS en khâgne, il faut que tu saches à quoi t'attendre, et que tu travailles en fonction.
  • Oups je me suis mal exprimée, elle compte me remettre à niveau *cet été. Je sais que le latin demande du travail, mais je fais confiance à mon professeur de cette année qui me dit que j'ai le niveau pour m'en sortir en Ulm si je travaille justement. La prof d'Ulm fait des DS toutes les semaines donc le travail, je sais qu'il sera présent. Comme je te dis, la question de la langue ancienne en soi n'est pas le plus grand souci. Je désire juste savoir si le Celsa et l'EHESS demande une LV2 en concours, auquel cas peut-être puis je garder ma LV2 Italien et la passer (ici encore, j'attend une réponse de mon professeur d'ici lundi). Merci pour tes réponses en tout cas, ça me donne une idée d'à quoi m'attendre
  • mattlevmattlev Membre
    Courage !
  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur
    Pour le CELSA, la seule épreuve de langue est un oral d'anglais (document audio à restituer). Toutes les infos sont disponibles sur leur site.
    Pour l'EHESS, c'est sur dossier par eCandidat donc je ne vois pas bien ce que le choix moderne/classique peut avoir comme rapport...
  • C'est bien ce que je pensais pour l'EHESS. Au moins j'ai un avis "objectif", ce qui n'était pas pleinement le cas avec mon professeur qui insistait sur les mérites de la spé Lyon haha. Merci pour ces réponses :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.