Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour
je m'excuse de vous déranger j'espère que vous allez bien
Ma professeur de français m'a donné un sujet de parcours culturel mais je n'est pas réussi à répondre à la question suivante
Quels faits et quelles pratiques Voltaire condamne t'il ? Sous quelle forme littéraire ?
j'espère que vous pourriez m'aider
bonne journée
Mots clés :
«1

Réponses

  • Dans ses contes, Voltaire dénonce avec ironie l'intolérance religieuse, dans Candide notamment.
    Dans ses lettres, il intervient dans l'affaire Calas, en critiquant le fonctionnement de la justice.
    .../...
  • Merci beaucoup pour cette réponse

    bonsoir à tous
    je viens de bien analyser mon texte mais selon moi la question quels fait et quelles pratique Voltaire condamne t'il ? et sous qu'elles formes littéraire ? Serait la suivante

    tout d'abord dans ces conte voltaires dénonce avec ironie l'intolérance religieuse mais aussi le fanatisme religieux l'esclavage et la torture . Après je n'es pas trouver sous quelle forme littéraire
    Pourriez vous me dire si j'ai juste et comment mieux développer puis m'aider pour la forme littéraire merci
    Bonne soirée à tous
  • JehanJehan Modérateur
    je n'ai pas trouvé sous quelle forme littéraire
    Floreale te l'a dit.
    La forme littéraire, c'est le conte.
    Et plus particulièrement ici le conte philosophique.
  • bonsoir
    Oui je suis tout à fait d'accord avec vous néanmoins je penser que c'était sous une forme de prière et de conte philosophique car l'on m'a fait Transmettre un document
  • JehanJehan Modérateur
    Pourrais-tu donner les références précises du document ?
    Y a-t-il plusieurs extraits de texte ?
    Lesquels ?
  • Prière à Dieu

    « Ce n’est donc plus aux hommes que je m’adresse ; c’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes et de tous les temps : s’il est permis à de faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers, d’oser te demander quelque chose, à toi qui as tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature ; que ces erreurs ne fassent point nos calamités. Tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supportent ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de la boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir.

    « Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu’à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant. »

    Traité sur la tolérance chapitre XXIII,1763
  • bonjour à tous
    pour la référence exacte c'est un corpus sur les combats de voltaire plus précisément un extrait contre l'esclavage (1759) puis un autre sur la torture ( 1764) contre les injustices traité sur la tolérance chapitre 1 (1763 ) et contre le fanatisme religieux chapitre 23 (1763).
  • Si tu lis bien le paratexte, tu dois trouver dans les références, le genre : conte philosophique, traité, lettre, article de l'Encyclopédie ....
    Ce que tu indiques, est encore trop vague pour te répondre avec précision.

    Exemple : Torture. Voltaire - Dictionnaire philosophique - 1764
  • bonjour
    A vrai dire dans l'extrait contre l'esclavage il dit que sont armé et le conte philosophique dans l'extrait contre la torture son armé est le dictionnaire philosophique dans l'extrait contre l'injustice il dit que c'est un essaie philosophique oui il développe ses idées mais je ne c'est pas vraiment après contre le fanatisme religieux il dit que sont armé est une prière au Dieu de tout les êtres sauf que je ne c'est pas si c'est sa les formes littéraire
  • Je n'ai pas tout compris.

    La "forme littéraire", c'est le genre .
    A toi de voir si ces extraits proviennent d'un conte philosophique, d'un traité, d'un essai, d'un dictionnaire philosophique ...
    Si la question porte sur le type de texte, ce sont des textes argumentatifs le plus souvent.
  • A vrai dire dans l'extrait contre l'esclavage il dit que sont armé et le conte philosophique dans l'extrait contre la torture son armé est le dictionnaire philosophique dans l'extrait contre l'injustice il dit que c'est un essaie philosophique oui il développe ses idées mais je ne c'est pas vraiment après contre le fanatisme religieux il dit que sont armé est une prière au Dieu de tout les êtres sauf que je ne c'est pas si c'est sa les formes littéraire
    Sophie Krinsake, Floreale est toute disposée à t'aider, et moi aussi, je veux bien t'aider.
    Mais, de ton côté fais un effort !
    Je ne sais dans quelle classe tu te trouves, mais ton message ne comporte aucune ponctuation et est à peu près incompréhensible pour un Français. Tu as un devoir de français à écrire à propos de Voltaire ! Au minimum, il faut essayer de l'écrire en français.

    Je repars donc de la question de départ :
    Quels faits et quelles pratiques Voltaire condamne-t-il ?
    On a dit : la torture, l'esclavage, le fanatisme, la guerre...

    Que sont les formes littéraires ?
    En voici quelques-unes (dont certaines déjà citées) :
    roman (conte, nouvelle, autobiographie), poésie, théâtre (comédie, tragédie), essai, lettre, traité ...
    Qu'utilise donc Voltaire pour dénoncer certains faits et pratiques dans les textes dont tu disposes ? La poésie ? Le théâtre ?
    Tu vois bien que non.

    Euh...doublée par floreale
  • bonjour
    Et bien je n'avais pas très bien vue les fautes et je m'en excuse si cela vous as troubler . Je suis en classe de 3ieme et je vous remercie de votre aide cependant j'ai sue trouver les formes littéraires utiliser et la question suivante : quels fait et qu'elle pratiques Voltaire condamne t'il ? bien évidemment Voltaire condamne le fanatisme religieux ainsi que les injustices , la torture et l'esclavages .
    Je pense que je suis partit un peu trop loin et que j'ai mal expliquer ma demande , car je voulais juste savoir comment je pourrais bien le développer et j'espère que vous pourrez m'aider à propose de sa si c'est possible ??
  • RandyRandy Membre

    Je sui sur le même chapitre que Sophie krinsake mes moi je ne comprends pas la question 1qui es (1 Après avoir lu c’est extrait, comment définiriez-vous le fanatisme ? la tolérance ) prouver vou m'aider sui vous plait

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour Randy,

    Quel est le texte sur lequel tu dois t'appuyer ?

  • LaoshiLaoshi Membre

    Pour comprendre la question et y répondre, après avoir lu l'extrait donné, il te faut :

    1) Chercher la définition des deux mots fanatisme et intolérance dans un dictionnaire.

    2) voir comment ces deux définitions s'appliquent au texte que tu as lu.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.