Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour tout le monde. :)
Alors voilà je bloque sur un commentaire de texte, sur un poème de Ponge: " Le Pain " depuis ce week-end, j'ai déjà le plan, mais le problème c'est que je ne sais pas comment le développer en sous-parties. J'ai toujours du mal avec les commentaires et quand j'en fais ils ne sont généralement pas très longs...

Voici le texte:
Le Pain
La surface du pain est merveilleuse d'abord à cause de cette impression quasi panoramique qu'elle donne: comme si l'on avait à sa disposition sous la main les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes.
Ainsi donc une masse amorphe en train d'éructer fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant elle s'est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses... Et tous ces plans dès lors si nettement articulés, ces dalles minces où la lumière avec application couche ses feux, - sans un regard pour la mollesse ignoble sous-jacente.
Ce lâche et froid sous-sol que l'on nomme la mie a son tissu pareil à celui des éponges: feuilles ou fleurs y sont comme des soeurs siamoises soudées par tous les coudes à la fois. Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent: elles se détachent alors les unes des autres, et la masse en devient friable...
Mais brisons-la: car le pain doit être dans notre bouche moins objet de respect que de consommation.
et le plan en deux parties :

1) Le pain comme microcosme
2) Une allégorie de la création poétique

Dans la première partie, je ne sais pas quoi mettre de plus que la comparaison du pain avec les montagnes, et le grossissement des détails.
Pour ce qui est de la deuxième partie, je ne sais pas vraiment dans quel sens la prendre, je la trouve un peu vague.

J'ai noté quelque chose qui me paraît me paraît assez important, mais je ne sais pas si cela peut servir à mon commentaire: la dernière phrase, après les métaphores entre les pain et les montagnes, est une sorte de retour à la réalité, l'effet loupe sur le pain a "disparu".

Voilà, j'aimerais savoir si vous avez des idées concernant le développement, ou même un tout autre plan.
Merci
«1

Réponses

  • "brisons là"
    pourquoi cette brisure ?
    que représente la mie dans l'allégorie de la création poétique ?
    dans la première partie tu peux trouver le microcosme // au macrocosme
    croûte du pain = montagnes, coucher de soleil
    mie du pain = sous-sol, éponge
    pain rassis = érosion de la terre
    Il l'assimile donc à des phénomènes géologiques

    cela t'éclaire-t-il un peu sur l'allégorie avec la création ? métamorphoses etc
  • merci pour ces éléments, ils m'ont été utiles a dégager de nouvelles idées
    merci beaucoup :)
  • Tu peux aussi voir
    éponge/Ponge (le nom du poète)
    les fleurs : fleurs de réthorique ?
    les sœurs soudées : comme des lettres redoublées ou les fl, bl, les ligatures æ œ...
    plan articulés comme les constructions dans les phrases

    dans notre bouche : comme y sont aussi le smots prononcés
  • Je suis en Première L . Je dois préparer un commentaire sur ' Le Pain ' , poème extrait du recueil : Le Parti Pris Des Choses , de Francis Ponge . Pour démarrer , j ' ai choisi de ' lister ' les caractéristiques de ce poème au fur et à mesure de la lecture ; relever le champ lexical , les procédés stylistiques , etc . . . . . ; mais je ne suis pas sûre de mon plan ; je n ' arrive pas bien à choisir des parties . Pouvez - vous m ' aider ? ? Merci pour votre aide .
  • coucou a tous
    j'ai un réelle probleme ar jai un professeur de francais pas terrible etdonc la jai une pereuve anticipéé de francais et donc jai un texte avec une explication assez vaguee et donc je n'arrive pas a développés les explications le texte en question est le parti des choses de francis ponge le texte est : le pain donc voilla jaimerrai avoir de laide svppp c mardi mon epreuve d'orallee jai tresss peurrr aidezzz moi merccciiiiiiiii
  • Évite tous ces donc qui n'ajoute rien à ce que tu dis.
  • holly31holly31 Membre
    Bonjour
    J'ai un commentaire à rendre sur le pain de Ponge. J'ai lu les remarques faites précédemment et je ne comprends pas très bien ce que signifie allégorie de la création poétique ... ?
    J'ai trouvé que le pain était comparé à la planète terre et racontait l'histoire de la création des mondes ..

    Pour le plan j'ai pensé à faire
    I-le pain comme microcosme
    A) description du pain, grossissement des détails
    B) Progression de la vision (vision panoramique puis de l'extérieur et enfin de l'intérieur)

    II-Une allégorie de la création du monde (ou poétique mais je ne comprends pas ce qu'est allégorie poétique ...)
    B) Le chemin du pain est comme l'histoire de la création des mondes (il y a eu la croûte puis s'est formé la mie, comme la croûte terrestre et le magma interne)
    C) Le sacrifice ("brisons-la" produit un effet de rupture, on ne peut rompre la mie puisque ce n'est pas une surface solide ; le pain a un destin qui a trouvé sa destination dans le four des étoiles (stellaire), il est destiné à être mangé depuis sa création.) Je ne sais pas si sacrifice est le bon mot pour définir ma partie ...


    Je n'arrive pas a trouver beaucoup d'élément pour mettre dans mon plan. Je ne sais même pas si mon plan est juste.

    Merci de votre aide ! Ma problématique est "En quoi le pain est-il comparé à la création du monde ? Est-elle juste ?
  • SnapeSnape Membre
    Ah, j'ai étudié "L'huître" de Ponge.

    Ouais, la problématique est pas mal de mon point de vue.
  • WayWay Membre
    Bonjour à tous, j'ai le poème Le Pain de francis Ponge à préparer pour mon épreuve oral, j'ai dans mon cours quelques notions sur ce texte mais je tente de réaliser une analyse complète répondant à une problématique qui pourrait m'être posée dessus, j'aimerai avoir votre avis sur mon plan et ma conclusion :

    Sachant que mon groupement sur la poésie tourne autour de la problématique "les "choses" peuvent-elles être poétique ?" j'ai décidé de réaliser un plan autour de la question suivante :

    En quoi la description se fait-elle poétique ?

    J'ai cherché la définition de "poétique" pour réaliser mon plan, car je ne voyais pas bien la signification de "chose poétique" mais peut être que je suis passé à coté d'une notion importante non-indiquée par mon cher ami le dico et que vous pourriez m'aider ...

    Définition de poétique : Qui émeut par la beauté, le charme ou qui est relatif à la technique, l’art de la poésie. Donc qui est en relation avec la théorie générale de la poésie, de la création littéraire.

    C’est pourquoi il semblerait judicieux pour répondre à cela de voir dans un premier temps
    I – Que Francis Ponge tente de créer une émotion chez le lecteur en évoquant la structure extérieure et intérieure du pain
    II – Pour ensuite voir comment il réussit à mettre en relation pain et création poétique

    I – Description du pain et réflexion subordonnée
    1) Métaphore du monde
    2) Poème argumentatif
    3) Désacralisation du pain

    II – Allégorie de la création poétique
    1) L’allégorie
    2) La désacralisation de la poésie


    En conclusion : Ce poème prosaïque, descriptif avec une pointe d’argumentatif, est poétique dans le sens où il fait naître chez le lecteur une certaine émotion autour de la beauté relative de cet objet trivial qui ressemble à la terre, ainsi qu’une certaine réflexion sur son rôle religieux. Mais surtout, ce poème peut être caractérisé de poétique par le fait que Francis Ponge ici réalise avec beaucoup de talent une allégorie du travail poétique, qu’il désacralise en même temps qu’il désacralise le pain.

    Pour réaliser ce plan je me suis aidé d'une analyse que j'ai trouvé sur internet qui me semblait pas mal du tout et qui pourrait sûrement être utile à d'autres qui passeraient sur ce topic SOURCE

    Mon plan vous parait-il répondre à ma problématique :s ? Et est-il pertinent ?
    Merci d'avance pour votre aide !

    Way
  • Bonjour
    A mon avis les parties sont riches et bien trouvés. (il me semble cependant juste de n'avoir qu'un seul axe sur deux ayant trois sous-parties...)
    Mais surtout, ce poème peut être caractérisé de poétique par le fait que Francis Ponge ici réalise avec beaucoup de talent une allégorie du travail poétique, qu’il désacralise en même temps qu’il désacralise le pain.
    J'ai mis un certain temps à comprendre ta phrase... Je crois que la virgule est mal placée et qu'il vaudrait mieux la mettre juste avant "en même temps".

    Ton plan semble très bien répondre à la problématique (du moins, à mon avis) :)

    Je peux pas t'en dire plus :(
    Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon travail ;)
  • Bonjours, je suis en 1er STG, et je voudrais un peu d'aide pour faire la structure du poème Le parti pris des choses de Francis Ponge.
    Voila merci de votre aide.
    Marion
  • Le Parti pris des choses est un recueil poétique, non un poème. Je ne comprends pas votre question... La structure du recueil ? Sa division, c'est cela ?
  • Oui désoler, voila sa division.
  • Bonjour Marion,

    Donne le titre de ton poème s'il te plaît, merci.

    Muriel
  • Bonjour à tous.
    Arrivée aux premières vacances, je ne vais pas tarder à commencer mes fiches en vision de mon épreuve de bac français.
    Mieux vaut trop tôt que trop tard. Mais pour chaque texte étudié, je voudrais un exemple de commentaire cependant il me manque juste un commentaire pour le texte Le Pain de Francis Ponge ceux que l'on peut trouver sur le net sont inintéressants ou trop compliqués.
    Si vous avez fait ce commentaire, pouvez vous le publier ?
    Je suis d'accord pour publier plusieurs de mes commentaires & corpus si cela peut aider qqu'un.
    Merci d'avance.
  • Bonjours! je suis en 1ère S et mon professeur de français m'a donner un commentaire composé en vu de nous préparer pour le bac blanc de français. Le sujet est LE PAIN de Francis Ponge. J'ai déjà beaucoup d'idée ainsi qu'un plan:
    I Les caractéristiques d'un poème
    a/ Une métaphore géologique
    b/ Des marques de lyrisme
    II L'allégorie de la création poétique et de la société
    a/ allégorie de la création poétique
    b/ allégorie de la société

    et ma problématique serai en quoi ce texte est-il poétique?
    mais je ne sais pas comment expliquer ces deux allégories. De plus, j'ai remarqué que la phrase "mais brisons- la" fait référence (enfin je crois) à la bible quand Jésus rompe le pain et je ne sais vraiment pas ou mettre cela.
    J'aimerai beaucoup savoir si mon plan est a peut prés bon et avoir des indications sur les allégories.
    merci =D
  • Salut !

    Je suis en train d'étudier le même poème en français, et j'ai aussi le commentaire a rédiger pour le rentrée.
    Avant de poser mes question, je voudrais juste dire à Anbrine, qui à marqué ceci :
    Ambrine a écrit:
    I Les caractéristiques d'un poème
    a/ Une métaphore géologique
    b/ Des marques de lyrisme
    Voila, je penses que ton b/ Des marques de lyrisme n'est pas vraiment possible, car ma prof nous a déjà fait un cours sur Francis Ponge, et elle nous a clairement expliqué qu'il est contre TOUT lyrisme, donc il n'en a certainement pas utilisé dans ses poèmes. De plus, le lyrisme se repère par l'expression des sentiments, ainsi que le "Je" lyrique, donc effectivement, il n'y a pas de lyrisme dans ce poème :)

    Sinon, pour mon commentaire, j'ai la problématique suivante :

    La fonction du poète et de la poésie.

    J'ai trouvé un plan détallé, mais je ne suis absolument sûre de rien, si ce n'est das deux grandes parties, car c'est la prof qui nous les as donné.

    Donc voici mon plan :

    I. Un regard nouveau sur un objet

    a\ Un texte qui décrit et qui définit

    → Champs lexical de la nature
    → Evocation des sens
    → Enumerations
    → Forme argumentative
    → Effet de grossissement sur le pain
    → Cycle de la vie (feuilles, fleurs ...) = Description de la mie

    b\ Le rapport entre le pain et le monde

    → Champs lexical du relief
    → Métaphore filée géographique et géologique
    → Parallélisme entre la création du monde et celle du pain avec "Four Stellaire"
    → Personnification du pain avec "Eructer" (Volcan / Humain)


    II. Dessacralisation du pain et de la poésie

    a\ Dessacralisation du pain

    → l.1 "Merveilleuse" au lieu de "Miraculeuse"
    → l.2 Comparaison (avec champs lexical du relief)
    → l.3 "Masse amorphe" : Adj. Pejoratif
    → l.13/14 Dessacralisation du pain (Normalement, le pain est le corps du Christ) avec une idée de consommation plus que de générosité de la part du Christ ...

    b\ Une poésie qui n'est plus divine

    → Pas de rimes = Pas d'effet poétique = Poésie qui n'est plus un don divin à l'auteur
    → Poésie déssacralisée (Parallélisme entre le pain et la poésie)
    → "Mais brisons-la" : Parallélisme entre la poésie et la mie

    Voila, je ne sais absolument pas si ce plan est correct au niveau des sous-parties, si c'est le cas, j'éspère qu'il aidera des gens ...
    J'ai du mal a trouver des argument pour ma deuxième partie ... Si vous pouviez m'aider à ce niveau là ?
    Et sinon, pour mon introduction, quelqu'un pourrait me dire à quel mouvement littéraire appartient ce poème, ainsi que Ponge plus généralement ?

    Merci beaucoup d'avance :)
    B.
  • DebraDebra Membre
    L' allégorie est une expression d'une idée par une métaphore longuement développée.

    Soit que dans le pain, celui-ci comparer a des montagnes ''cordillères des andes'' ce qui est vrai car si on regarde une baguette française on a cette image de montagne et la petite couche de farine blanche sa pourrait représenté la neige au dessus des montagnes.

    Une écriture poétique dans ''partis pris des choses'' de Francis Ponge serait chercher des effets de sonorités(rhymes,allitérations,assonances,...), de rythmes(ternaire, binaire,...), d' images(métaphores, métonymies, personnifications,...). Dans le gymnaste il ya une rhyme en ''aste''. peut-être que la définition de proemes soit poèmes en prose vous aiderait: un poeme ayant les memes caracteristique qu' un poème traditionnel, sauf qu' il n' ya pas de vers. cela revient a traiter le sujet de ''Une connotation poétique dans l' oeuvre de Francis Ponge'' Oui! =) Notre professeur a aussi signaler que ce qui manquer dans les proemes de Francis Ponge était ''la révélation des sentiments'' comme l' amour, la joie, etc... Il est contre le lyrisme, Bouhh a raison. est aussi de plus il a choisi de montrer que le cote matériel des choses Ce qui était visible, quelque chose de concret et touchable. Il accorde l' importance aux ''choses'', il faut accepter que ces choses vivent car on vit avec. Il dit lui même ''Je dois accepter l' existance des choses''. Un autre axe possible : une visée artistique: cela fait penser a un tableau (dessiner le pain sous forme de montagne...)
  • Je tiens a dire tout de meme qu'il vous manque une sous partie sur l'aspet religieux du texte qui me semble indispensable...
    Dans la Genese on retrouve la conception du monde . En effet, quel objet plus chargé de symboles, plus lourd de significations que le pain et ce pour l'ensemble des religions du livre : pain de libération de la Pâques juive, pain de vie de l'Eucharistie chrétienne, dans l'Islam même, il n'est pas douteux que le pain doit être revêtu d'un sens fort.
    Ce poème de Ponge nous entraîne donc dans une forme de désacralisation

    Tout cela à dévelloper biensur grâce aux éléments du texte...

    PS: Moi aussi je l'ai pour mon oral ;)

    Bon courage à tous
  • Je suis en 1èreL et me suis entraînée au commentaire littéraire sur le texte suivant:

    La surface du pain est merveilleuse d'abord à cause de cette impression quasi panoramique qu'elle donne : comme si l'on avait à sa disposition sous la main les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes. Ainsi donc une masse amorphe en train d'éructer fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant elle s'est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses… Et tous ces plans dès lors si nettement articulés, ces dalles minces où la lumière avec application couche ses feux, - sans un regard pour la mollesse ignoble sous-jacente. Ce lâche et froid sous-sol que l'on nomme la mie a son tissu pareil à celui des éponges : feuilles ou fleurs y sont comme des sœurs siamoises soudées par tous les coudes à la fois. Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent : elles se détachent alors les unes des autres, et la masse en devient friable… Mais brisons-la : car le pain doit être dans notre bouche moins objet de respect que de consommation. Francis Ponge, Le Parti-pris des choses, 1942, Gallimard p 39.




    Voici mon plan:
    I. La présentation déconcertante et antithétique d'un simple aliment
    a) La surface: éloge et hyperboles
    b) La mie, en opposition
    c) Un thème prosaïque et étonnant

    II. Une véritable création poétique
    a) Sonorités et images
    b) Un lyrisme latent
    c) Un certain onirisme (désamorcé à la fin)

    III. Le pain, ou une certaine vision du monde
    a) Une allégorie de la vie et du monde
    b) Un univers précieux et agréable...
    c) ... mais souillé par les hommes et leurs actions

    Je sais, c'est un peu long, mais je voulais juste savoir si c'était approprié.
    Merci d'avance :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.