Bonjour,
En lisant De l'âme d'Aristote, j'achoppe contre cette locution : "faculté nutritive".
Quelqu'un pourrait me la définir? :)
Merci beaucoup!

Réponses

  • Attention tout d'abord, il ne s'agit évidemment pas de confondre avec l'âme telle que la concevront les religions monothéistes, le christianisme notamment. Vous le savez, mais je précise tout de même.

    Je ne suis pas non plus un spécialiste de philosophie, mais comme rien de ce qui est grec ne doit me rester étranger, j'ai commencé à me mettre à Aristote, dont j'ai besoin du reste pour aborder Saint Thomas d'Aquin...

    Sous toute réserve donc :

    La fonction ou la "partie" nutritive de l'âme, appelée aussi végétative, est la seule que possèdent les végétaux ; c'est son plus bas degré, en quelque sorte. Elle est cause du processus d'assimilation qui rend "semblable ce qui était dissemblable" (les divers éléments extérieurs assimilés). Aristote l'appelle θρεπτική δύναμις parce qu'elle a pour but la perpétuation de l'espèce par l'alimentation et la reproduction.
  • Merci beaucoup pour toutes ces précisions Yvain !
    Un autre terme me pose problème "accident", "accidentel" qui semble avoir un sens précis m'étant inconnu...
  • JehanJehan Modérateur
    C'est le sens philosophique. Voir ici :
    https://www.cnrtl.fr/lexicographie/ACCIDENTEL
  • Merci Jehan !
    Je recherche aussi le sens d'âme-nombre et la définition de nombre selon Aristote.
  • L'âme nombre renvoie à la philosophie de Pythagore.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.