A propos de la Guerre des Gaules : César, malgré son quotient intellectuel probablement au-dessus de tout soupçon, n'avait sans doute appris pas la langue des chefs gaulois, germains, bretons, aquitains (basques ?) dont il fait état. Il devait avoir des interprètes. Et de nombreux interprètes, puisqu’il écrit lui-même dans ses premières lignes « tous ces peuples diffèrent par la langue… ». Est-on documenté sur ce point, les interprètes dans l'Antiquité ?

Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.