Grammaire française Participe passé

Bonjour,

La page intitulée « vair » a été corrigée. Avant le 31/10/2005, celle-ci affichait :
[...] En revanche, le substantif vair qui en est dérivé (XIIe siècle) se maintient en français moderne. Il désigne la « fourrure de petit-gris », ou bien une « matière fourrée de petit-gris », qui peut servir, par exemple, à fabriquer une pantoufle (ainsi, la pantoufle de Cendrillon est en vair, et non en verre, comme pourrait le laisser croire l'iconographie récente). [...]
J'ai reçu un message qui apporte un éclairage d'ordre chronologique sur cette question :
Vous signalez à "vair" que la pantoufle de Cendrillon était en fait en vair, et non en verre "contrairement à une iconographie récente". Désolé, Perrault écrit bien "verre", quoi qu'en pense Balzac, qui préfère la version "vair". Donc dans l'ordre chronologique on a : du "verre" avec Perrault, du "vair" avec Balzac, et du "verre" avec Disney. [...]
Y. Le Martret
L'auteur de ce message nous rappelle, dans un deuxième courriel, l'existence d'un article vair dans le T.L.F.I.
D'autres liens intéressants figurent également sur la page vair.

W2kc1hRg
Illustration : Gallica
«134

Réponses

  • Consacré par l'habitude populaire le glissement de vair à verre!
    à l'origine il faut écrire pantoufle de vair, car le vair est l'autre nom de l'écureuil appelé "petit-gris" dont la fourrure servait à faire des pantoufles.
  • Certes car il est difficile de porter une vraie pantoufle de verre ! mais il s'agit d'un conte, gardons le merveilleux de verre, d'autant plus qu'il faut respecter la graphie de l'auteur
  • ça veut donc dire que Cendrillon avait des écureuils morts aux pieds !!!!
    Pouah quelle horreur !!!
    Je comprends que Disney ait préféré le verre aux écureuils morts, imaginez des cohuts de petites filles jetant des pierres sur les écureuils dans les parcs et jardins pour s'en faire de jolies pantoufles !!!! Ce serait énorme !!!
  • Maintenant essayons d'imaginer la même chose avec un écureuil mort ....
  • HadjerHadjer Membre
    Ça m'a perturbé toute mon enfance cette histoire de "verre" et "vair"... ;)
    Mais là, savoir que c'était en fait des pantoufles faites en écureuil, je crois que ça me va perturbé encore pendant un moment... :/
  • La fibre polaire n'existait pas, ni le chauffage central, et il fallait bien se protèger du froid !
  • Allez sur Cendrillon Wikipedia. La pentoufle etais en verre.
  • Si Cendrillon était un conte moderne, on pourrait dire qu'elle avait des pantoufles en fibre de verre, parce que ce matériau est très utile dans l'isolation des bâtiments, et surtout moins dangereux que l'amiante. Imaginez Cendrillon portant des pantoufles en amiante. Sûr qu'elle intenterait un procès au fabricant puis à l'Etat pour homicide involontaire !
  • En verre.
    Comment se pourrait-il que le prince voie du sang dans des pantoufles de fourrure (peu gracieuses par ailleurs), dans la version de Grimm ?
    C'est le réalisme populaire qui en a fait du vair...
  • Je Suis Sure Qu Il S Agit D Une Pantoufle De Vair.salut
  • JOSY a écrit:
    Je Suis Sure Qu Il S Agit D Une Pantoufle De Vair.salut
    Une intervention argumentée et convaincante.

    Et pour faire dans le constructif : ma prof de littérature soutient que la pantoufle est de "verre" et non de "vair" (la matière est 'mutilante', cf les essayages du soulier, dans lequel personne ne peut rentrer), je vais donc lui faire confiance pour le bac.
  • Pantoufle impliquant un confort des pieds, j'opte pour le vair, qui est chaud et souple.
    L'écologie n'existait pas, à l'époque.
  • J'ai toujours entendu que Balzac, qui avait réalisé la première traduction de Cendrillon avait délibérément modifié "verre" en "vair", car il trouvait cela trop improbable. Ce serait donc, malgré toutes les apparences, "verre" qui serait la version exacte.
  • la pantoufle de verre : ce détail intrigue tous les commentateurs du conte car elle semble être l’élément insolite de l’histoire. Balzac posait une objection : Comment une pantoufle de verre pourrait-elle ne pas casser au moment où elle est jetée par terre ? Tous s’unissent pour affirmer que ce détail, aussi insignifiant soit-il, prend des proportions plus vastes lorsque l’on s’interroge sur sa portée réelle au sein du conte. Perrault aurait mis un contrepoids absurde à la féerie du conte pour y ajouter une ironie légère, élément qui nous fait réfléchir à deux fois à la signification du texte.
    Dans le conte de Grimm, les souliers sont en or ! Dans la version tibétaine, elle porte des bottes
  • FeurdFeurd Membre
    Vous êtes choqués par des chaussures en écureuils morts. Vous portez cependant bien des chaussures en cochon, daim, et autres animaux, morts également. L'écart n'est pas si grand.
  • Comme on l'a dit précédement, Perrault ecris une pantoufle de verre Balzac ecris lui pantoufle de vair, Disney ecris lui verre comme Perrault.
    Mais il faut savoir sur l'histoire de cendrillon que Perrault n'en est pa l'auteur ce conte vient directement de chine, c'est d'ailleur pour cela que l'on parle de pied on y voit le fétichisme chinois pour les petit pied, et donc si Perrault en a changer certaine partie au tout départ la célèbre pantoufle de Cendrillon est en vair et non pas en verre.
    En esperant clore le sujet mais si jamais une personne trouver le texte original chinois qu'il n'hesite pas et qu'il ou elle le poste.
  • Perrault n'a pas écrit verre parce qu'il était choqué par des pantoufles faites de peaux d'animaux (jusqu'à la découverte des matières plastiques, tous les vêtements était en fibres végétales ou peausseries) mais parce que c'est tellement plus féérique !
  • personnellement, Perault aurait réellement pu le faire volontairement.
    Cette complexité d'orthographe, il faut le dire, ne change pas seulement le mot, mais une grande partie de la féerie de l'histoire.
    Et je me demande si ce n'est pas fait exprès de la part de son auteur pour rappeler la miséricorde de Cucendron malgré toute la beauté et le charme qui lui sont dûs.
    Puisque l'histoire montre un parfait contraste entre une richesse totale et egoiste et une pauvreté cinglante et généreuse.
  • oror Membre
    Personnellement, j'ai toujours entendu dire que la fameuse pantoufle était en vair (fourrure), la transformation en "verre", je l'attribuais à Walt Disney, mais ce serait plus ancien apparemment !
    Merci de l'info !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.