Flaubert, Madame Bovary - Avec Walter Scott, plus tard, elle s'éprit de choses historiques...

Bonjour,
je dois faire un commentaire sur ces deux phrases de Madame Bovary de Flaubert, mais je ne vois pas grand chose à dire malheureusement, je pense parler de la construction de la deuxième phrase qui est assez longue est ponctuée de virgule mais sinon.....
Avec Walter Scott, plus tard, elle s'éprit de choses historiques, rêva bahuts, salle des gardes et ménestrels. Elle aurait voulu vivre dans quelque vieux manoir, comme ces châtelaines au long corsage, qui, sous le trèfle des ogives, passaient leurs jours, le coude sur la pierre et le menton dans la main, à regarder venir du fond de la campagne un cavalier à plume blanche qui galope sur un cheval noir.

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Je suppose que ton commentaire ne doit pas se limiter à la construction des phrases, mais aussi à ce qu'elles révèlent du tempérament d'Emma...
  • Tu ne parles pas des rêves d'Emma, de ses lectures ?
  • As-tu fait des recherches sur Walter Scott ?
  • Oh je suis bête merci beaucoup!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.