Bonjour à tous. Je m'adresse aujourd'hui à vous afin de vous questionner sur vos astuces préférées pour vous enrichir culturellement. Bien sûr, cela peut-être un ouvrage,voyage, art cinématographique (film, documentaire)?, site internet FIABLE... . La culture est très vaste :).
Avez-vous des recommandations ? J'attends de avis. Vous pouvez aussi vous échanger des références.
Je suis ouverte à toutes propositions !
«1

Réponses

  • Ta demande est très large.

    A titre personnel, je me représente souvent la culture sous la forme d'un arbre, avec son tronc, ses branches majeures, ses racines, ses plus petits branchages, puis le détail de ses feuilles. Ce que je veux dire, c'est que j'assimile souvent en premier les œuvres considérées comme classiques, puis je file l'artiste ou le mouvement pour atteindre ses œuvres moins connues, voire totalement inconnues ou même, parfois, mauvaises.

    Par exemple, j'adore piocher dans des listes de classiques. Il en existe pléthore. J'ai tendance à préférer celles établies par des experts du domaine.

    Si on prend par exemple le cinéma, on pourrait commencer par dévorer les classiques de cette liste :

    [url]https://fr.wikipedia.org/wiki/100_films_pour_une_cinémathèque_idéale[/url]

    Elle a été publiée par Les Cahiers du Cinéma, une revue sérieuse et reconnue, par de nombreux critiques et artistes du domaine. On peut s'y fier.

    Puis une fois cette liste épuisée, peut-être qu'on aura eu un coup de cœur sur un film en particulier. Imaginons qu'on ait adoré Le Mépris de Godard. On pourra alors s'intéresser aux autres classiques de ce réalisateur. Puis étendre notre recherche aux autres cinéastes proches de son mouvement. Et même visionner des œuvres secondaires de ce cinéaste ou de la Nouvelle Vague.

    Bien sûr, ce n'est que ma façon personnelle de fonctionner. Mes amis trouvent d'ailleurs qu'elle est trop sélective, et la plupart préfèrent puiser à leur gré, butiner en quelque sorte, dans les œuvres qu'ils croisent aux aléas de l'actualité, d'une référence, d'un bouche à oreille.
  • Bonsoir,

    À ma façon, je vais abonder dans le sens de Korax.

    Mais je commence par dire que la démarche de Korax, pas plus que la mienne, n'est une astuce. Il n'y a pas d'astuce pour se cultiver. Sinon ça se saurait, or ça ne se sait pas. Si ça existait, tous les élèves de seconde utiliseraient ces astuces pour devenir rapidement et facilement cultivés et n'auraient au bac que d'excellentes notes. Je me permets d'ajouter qu'il n'est guère astucieux de croire en l'existence de telles astuces.

    Quand j'étais jeune, je ne m'intéressais pas à l'histoire et j'étais con.

    Mais un jour j'ai trouvé un livre écrit par un survivant du camp de Buchenwald. J'ai été très surpris par ce que j'y ai lu car je savais vaguement que les nazis avaient créé des camps infernaux mais j'étais loin de m'imaginer tout ce qui avait pu s'y passer. Puis, des mois plus tard, un autre livre de souvenirs, sur un autre camp. J'ai été là encore surpris : mon premier livre n'avait pas fait le tour de tout se qui pouvait se passer dans ces camps de malheur. Un autre livre, etc.
    Je résume. Pour comprendre ces premiers livres, j'ai voulu en savoir plus sur le nazisme et la Seconde Guerre mondiale. De livre en livre, j'ai appris beaucoup de choses sur ce sujet.
    Puis je me suis intéressé aux documentaires vidéos, toujours sur ce sujet (j'en ai maintenant 1800).
    (Il m'est alors arrivé une curieuse chose : dans un de ses livres, un historien spécialiste du nazisme a écrit une chose fausse, j'en avais la preuve dans une de mes vidéos. Je l'ai contacté, via le forum de son site Internet, en y insérant un lien pointant vers un extrait du documentaire concerné, prouvant son erreur, que j'avais mis dans Youtube. Résultat : il m'a invité à manger chez lui et m'a demandé de lire le premier jet du livre qu'il était alors en train d'écrire. Il m'a ensuite mis dans la liste des personnes qu'il remerciait pour leur aide dans le livre en question quand il est paru. À ma grande surprise. Quand je pense que j'étais nul en histoire à l'école…)
    Parallèlement, tout à mes lectures, j'ai vu que le nazisme était né en partie suite à la façon dont la Première Guerre mondiale s'était terminée. Du coup je me suis intéressé à cette autre guerre mais du coup aussi à la troisième république, la guerre de 1870, la Commune de 1871 et à toute l'histoire compliquée du XIXe siècle… … … Et les guerres du Péloponnèse et la civilisation de Caral et la civilisation de la vallée de l'Indus…

    J'ai donc fait comme Korax l'a fait avec ses films. J'ai trouvé des fils et je les ai suivis sans trop savoir où ça me conduirait. J'ai maintenant une certaine culture historique. Pas plus : je suis nul en littérature ou en philo. Mais rien que cette quête de l'histoire est un plaisir.

    Seulement, ça m'a pris des années et des années. Je n'ai pas trouvé d'astuce pour progresser vite.
  • La culture est très vaste
    Oui.
    Et les géants au savoir universel de Rabelais ont vécu.
    Pour enrichir sa culture, il est bon d' être curieux de tout.
  • Mais je commence par dire que la démarche de Korax, pas plus que la mienne, n'est une astuce. Il n'y a pas d'astuce pour se cultiver. Sinon ça se saurait, or ça ne se sait pas. Si ça existait, tous les élèves de seconde utiliseraient ces astuces pour devenir rapidement et facilement cultivés et n'auraient au bac que d'excellentes notes. Je me permets d'ajouter qu'il n'est guère astucieux de croire en l'existence de telles astuces.

    Je n'aspire pas à apprendre pour réussir à l'école, mais pour mieux m'ancrer dans la réalité et comprendre le monde dans lequel je vis. Je pourrais énoncer bien d'autres points qui me poussent à me documenter et m'intéresser non seulement aux œuvres, mais aussi à l'expérience des autres personnes autour de moi.
    En clair, avant j'apprenais parce que l'école me le demander. Ce n'est plus du tout le cas en grandissant. Au fur et à mesure des années, grâce à des professeurs passionnées j'ai pris goût à apprendre. Plus je me cultive, plus je sais que j'ai encore beaucoup de choses à découvrir.
    Bref, je ne cherche pas ici des astuces toutes faites pour se cultiver. Je veux quelque chose de plus profond. J'aime creuser le sujets.

    J'ai ouvert ce sujet pour découvrir vos oeuvres préférée, j'ai bien précisée à la fin de mon premier post que j'attendais des références et vos oeuvres favorites pour vous documenter. Cela peut passer d'une oeuvre littéraire classique telles que le Rouge et le Noir de Stendhal à un documentaire plus moderne comme un documentaire Supersize Me (expérience de manger un fast-food tous les jours pendant deux mois). Même si ce forum est avant tout littéraire, je pense que vous pouvez aussi faire des références dans le domaine du scientifique, qui est tout aussi intéressant.
    Il également question d'avoir des références moins connues, originales. Des perles qui méritent d'être mises en avant. Si des personnes possèdent un blog ou une chaîne youtube traitant d'un sujet particulier, elles peuvent en faire une promotion.

    J'espère que cette fois-ci je me ferais mieux comprendre. Je sais que je peux paraître un peu froide sur le coup, mais ça m'a déplu d'insinuer que je recherche des astuces "pour avoir le bac" alors qu'au contraire, je souhaite creuser certains sujets. Mon indignation peut se faire ressentir. Je sais que la réponse n'est pas profondément méchante !

    Passez une agréable journée :)
  • Pour ma part, j’apprends beaucoup en voyageant.
  • Ce que je vais dire peut paraître bête, mais je crois que pour s'enrichir culturellement il faut surtout s'intéresser à une culture enrichissante. Une culture enrichissante est une culture qui élève l'être humain, intellectuellement et/ou spirituellement. C'est une culture qui porte certaines valeurs, qui possède une sorte d'idéal esthétique, qui tend vers le bien, le beau et le vrai.

    Il y a hélas parfois des choses que l'on nomme culture mais qui ne font que dégrader l'être humain et le rabaisser...
  • Pour avoir le bac, c'était un exemple...
  • Il y a hélas parfois des choses que l'on nomme culture mais qui ne font que dégrader l'être humain et le rabaisser...

    As-tu des exemples ?
  • As-tu des exemples ?
    Non, pas d’exemples précis.

    Il s’agit plutôt d’un ensemble complexe, un mouvement, un phénomène, qui envahit à peu près tous les domaines et se propage dans la culture par des œuvres qui ne s’adressent pas à l’intelligence, mais aux bas instincts de l’être humain, non pour les corriger ou pour les sublimer, mais pour les satisfaire bêtement.
    Ces œuvres, ces créations de l’esprit ne nous rendent pas meilleurs, et ne nous enrichissent pas. Souvent liées au plaisir immédiat, adaptées au temps présent, elles nous font croire qu’il se passe toujours quelque chose de culturellement intéressant, alors qu’il ne se passe rien.
  • Salut !

    A mon (très) modeste niveau, je lis beaucoup de magazines aux articles assez fouillés (Alternatives économiques, Marianne, Défense & sécurité internationale, Diplomatie, Guerre & Histoire…)…


    J'ai également découvert la chaîne YouTube de Michel Drac, qui aborde avec énormément de pertinence des sujets très complexes. D'une façon générale, il y a des choses intéressantes sur ce support, même s'il faut savoir trier.

    Après, comme livre, je lis surtout des livres historiques.
  • Bonjour !

    Tout ce qui a été dit est très intéressant et je n'hésiterai pas d'utiliser la liste des 100 films :D (merci à celui l'ayant publiée).
    Pour les oeuvres littéraires ou musicales (ou même picturales et cinématographiques - je ne doute pas qu'il en existe), je conseillerais des livres d'histoires littéraires (musicales, etc.). Par exemple une histoire de la littérature française générale ou, je préfère, d'un siècle particulier. Ainsi, en plus d'un catalogue des oeuvres majeures (= qui ont marquées le siècle, non pas forcément celles qui sont restées connues), vous aurez une vision globale du contexte dans lequel elles ont été écrites ce qui est nécessaire pour comprendre une oeuvre ou un auteur (à mon sens).

    Les éditions Champions ont publiés des Histoires de la littérature française pour toute les époques (1 Moyen-Âge 2 XVIe 3 XVIIe etc. jusqu'au XXe) ! Je vous les conseille jusqu'au XVIIe - qui est la meilleure édition, si ce n'est que pour la superbe bibliographie - le XVIII, XIX et XX ne sont vraiment pas géniaux à cause d'un manque de structuration du discours.
    Il existe évidemment d'autres ouvrages plus ou moins généraux, des catalogues sont même trouvables en ligne :)
    Bonne recherche

    PS : si on peut considérer, comme dit plus haut, la culture comme un arbre, j'aime voir la connaissance comme un feu : libre à nous de la laisser s'éteindre ou de la faire revivre avec du bois (attention à ne pas mettre trop d'un coup et n'importe comment sous risque d'étouffer le feu) et surtout, la partager ne nous en retire pas !
    Aussi, le feu est un symbole Prométhéen évident, mais je ne voudrais pas être pédant.
  • Qu’est-ce que la culture?
  • La culture, c'est ça:

    axda.png

    :D
  • Ça c’est l’agriculture. :)
  • Tu préfères peut-être la neuroculture ?
  • perluète a écrit:
    La culture, c'est ça:

    axda.png

    :D

    Dire qu'il y en a dont le cerveau est aussi bien organisé !
  • Laoshi a écrit:
    Qu’est-ce que la culture?

    Un billet publié sur le site internet du journal Libération en donne une définition que je trouve pertinente :
    La culture générale n'est pas et n'a jamais été un simple "vernis" de connaissances diverses, notamment littéraires, qu'on se procurerait pour en faire étalage. C'est une chose beaucoup plus sérieuse, à savoir l'ensemble des acquisitions (linguistiques, historiques, littéraires, scientifiques, techniques, etc.) qui permettent de prendre conscience de toutes les dimensions du monde.
    [...]
    La culture générale, c'est moins quelque chose qu'on a que quelque chose qu'on est, au sens où elle n'est pas un contenu de l'esprit mais elle est de l'ordre du contenant, de la formation de l'esprit même. C'est le résultat d'une éducation formelle visant l'autonomie du jugement par la connaissance. Elle nécessite, dans différents domaines fondamentaux, des savoirs approfondis, structurants, non ce que l'on entend par information mais ce qui permet d'être un esprit libre devant l'information.
  • Après, sait-on être cultivé dans tous les domaines ? Ou fait-il plutôt se spécialiser ? :)
  • La culture c'est d'être fécondé par les matières du monde.
  • Je pense qu'on ne peut être spécialiste dans tous les domaines de la culture, mais je pense qu'il faut s'efforcer d’accroître notre compréhension et nos savoirs dans tous les domaines rapprochés de notre spécialité ou qui nous intéressent. Ignorer tout ce qui dépasserait notre champ de spécialité est une conduite qui tendrait à une certaine ignorance et à un repli sur soi par rapport au monde dans une certaine mesure.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.