Bonjour à tous,

Si un passionné de latin veut bien vérifier mon exercice, ce serait super gentil ! Merci d'avance !

Le souci (cura) d’un esclave (servae) est de labourer la terre (terrae) de son maitre (domino).
Mon ami (amicus) sois un maitre (dominus) généreux pour cet exclave (nam servo)
La route (Uia) est bordée par un mur ( per muro).
Le fils (Filius) du maitre (domini) offre une rose nouvelle (novam rosam) à la jeune fille (puellae)

Bonne soirée !

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    En rouge, tes erreurs.
    En vert, des indications qui devraient te permettre de les rectifier.
    Le souci (cura) d’un esclave (servae) est de labourer la terre (terrae) de son maitre (domino).
    "un esclave" est masculin.
    "la terre" est complément d'objet de "labourer".
    "de son maître" est complément de nom.


    Mon ami (amicule) soit un maitre (dominum) généreux pour cet esclave (nam servo)
    "mon ami" est sujet.
    "un maître" est attribut du sujet.

    Mais que veut donc dire ce "nam", pour toi ? Il est en trop.
    La route (Uia) est bordée par un mur ( per muro).
    En latin, pour une chose, la préposition est ici inutile.

    La fin de l'exercice est juste.
  • Merci beaucoup Jehan

    Le soucis (cura) d’un esclave (servam) est de labourer la terre (terram) de son maitre (domini).
    Mon ami (amicue vocatif non ?), sois un maitre (dominus) généreux pour cet exclave servo)
    La route (Uia) est bordée par un mur (muro).
    Le fils (Filius) du maitre (domini) offre une rose nouvelle (novam rosam) à la jeune fille (puellae)

    C'est correct maintenant ? :)
  • Toujours pas. Revois les déclinaisons.
    Jehan avait oublié Uiam. Avec une majuscule on écrit V.
  • Le soucis (cura) d’un esclave (servam) est de labourer la terre (terram) de son maitre (domini).
    Mon ami (amicus), sois un maitre (dominus) généreux pour cet esclave servo)
    La route (Via) est bordée par un mur (muro).
    Le fils (Filius) du maitre (domini) offre une rose nouvelle (novam rosam) à la jeune fille (puellae)

    Je ne comprends pas si il y a encore des fautes :(

    Merci de m'accorder un peu de votre temps :D :D :D :D
  • JehanJehan Modérateur
    En français, écris bien "Le souci" et pas "le soucis".
    et "cet esclave" et pas "cet exclave"...
    Le souci (cura) d’un esclave (servam) est de labourer la terre (terram) de son maitre (domini).
    C'est un esclave. Il faut décliner servus, pas serva.
    Et "esclave" est ici complément de nom.


    Mon ami (amicus vocatif non ?), sois un maitre (dominus) généreux pour cet esclave ( servo)
    Oui, vocatif. Dans ton premier message, tu avais oublié la virgule et tu avais écrit "soit". C'est pour cela que j'avais cru à un nominatif.
    Attention, la désinence du vocatif n'est pas
    -us !
  • Le souci (cura) d’un esclave (servi) est de labourer la terre (terram) de son maitre (domini).
    Mon ami (amicue), sois un maitre (dominus) généreux pour cet esclave (servo)
    La route (Via) est bordée par un mur (muro).
    Le fils (Filius) du maitre (domini) offre une rose nouvelle (novam rosam) à la jeune fille (puellae)

    On est bon je crois la :)
  • JehanJehan Modérateur
    Il reste une erreur...
    amicue
    La désinence du vocatif des noms en -us n'est pas -ue !
  • Le souci (cura) d’un esclave (servi) est de labourer la terre (terram) de son maitre (domini).
    Mon ami (amice), sois un maitre (dominus) généreux pour cet esclave (servo)
    La route (Via) est bordée par un mur (muro).
    Le fils (Filius) du maitre (domini) offre une rose nouvelle (novam rosam) à la jeune fille (puellae)

    La désinence est -e pour le vocatif j'en déduis donc amice ? :/
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, bien sûr... On décline amicus, amice, amici, amico, amico...
    Le radical est amic- .
  • Merci beaucoup pour votre aide :) :)

    Bonne soirée :D :D :D
  • C'est quoi ces exercices en fait? C'est des devoirs à faire au collège?
    Tu avais des phrases en français avec des mots en particulier à traduire, j'ai bien compris?

    En tout cas pour un p'tit jeune futur prof de latin ce sujet ne manque pas d'intérêt :D
  • Salut psychiogreg77 :D

    Tu as bien compris le but de l'exercice :) c'est un entrainement pour la grammaire et les déclinaisons.

    Mais je ne suis pas au collège, je suis étudiant en L1 Lettres et Cultures Antiques et je débute le latin cette année :P
  • Ah ok c'est un genre de thème latin partiel quoi, sur des bouts de phrase seulement. C'est pas mal, je pense. Après, tu verras qu'il y a finalement plein de trucs de grammaire française qu'on est censé savoir pour faire du latin mais qu'au final on apprend justement en pratiquant le latin, et en particulier le thème. C'est le latin qui m'a appris le français, en quelque sorte. J'imagine que c'est un sentiment répandu chez les latinistes :D

    Ah je crois que j'ai entendu parler de cette licence. C'est à Nanterre nan?
    Mais du coup tu commences le latin et le grec en même temps? C'est pas trop difficile? xD
  • JehanJehan Modérateur
    Cela dit, l'exercice est parfois "piégeux"...
    Il n'y a pas de constante équivalence - valable dans tous les cas - entre telle ou telle fonction grammaticale française et tel cas de déclinaison latine.

    Par exemple : J'apprends la grammaire aux enfants. Doceo pueros grammaticam.
    Dans cette phrase, au COS français correspond non pas un datif latin, mais bien un accusatif.

    Bien sûr, je suppose qu'au niveau "débutant", on ne proposera pas de piège de ce genre !
  • Si je me souviens bien, le double accusatif est venu assez vite dans mon apprentissage du latin en prépa, en même temps que le parco + datif par exemple. C'est qu'il est important de comprendre qu'on ne traduit pas au mot à mot, mais en transposant des structures. Donc, à mon avis, il est au contraire judicieux de mettre un débutant en face de ce genre de cas, afin qu'il distingue les compléments des verbes qui sont figés par la construction du verbe et les compléments circonstanciels.
  • psychiogreg77 a écrit:
    Mais du coup tu commences le latin et le grec en même temps? C'est pas trop difficile? xD

    Le grec ancien commence en L2, heureusement :D :P
  • Tu l'as dit, c'est heureux! d'autant plus quand on voit à quel point ça a l'air compliqué pour le membre de l'autre topic ^^
  • Bonjour,
    Dans le cadre d'un exercice, je dois traduire les formes verbales. Voici ce que j'ai fait et mes doutes :
    sublata est = P3 parfait, voix passive => elle avait été enlevée / elle a été enlevée (comment savoir ?) / ayant été enlevée (encore une possibilité)
    ereptus est = P3 parfait, voix passive => mêmes difficultés qu’au-dessus.
    erit = P3 futur simple de sum => il / elle sera
    tribuit = P3 présent de l’indicatif ou parfait => il / elle attribue / il /elle attribua
    Si l'un de vous pouvait me donner des indications sur la traduction du parfait à la voix passive, mes recherches internet n'ont rien donné de très concluant, ce serait très gentil.
    Merci :)
  • Le parfait correspond à deux temps en français : le passé simple et le passé composé, et non le plus-que-parfait ; "elle avait été enlevée" correspondrait à sublata erat.

    Quant au choix du passé simple ou du passé composé, il dépend du contexte.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.