Grammaire française Participe passé

124»

Réponses

  • Merci.

    cocinam>cuisine
    kokina>kotsina>koydzina>kuoydzina>kuydzina>koydzine .
    Le uoy s'est réduit en uy dès que celui-ci fut formé .
    comme trimodim> tremuie puis trémie.
    Et puis le n de diurnum>jour a disparu par analogie .
    Diurnus>jorns>jors>jorts écrit jorz en ancien français
    Mais Diurnum>jorn>jor par analogie avec son cas sujet "jors" et peu de temps après l'apparition de jors au V ème quand la pénultième a chuté .
  • cucina, tramoggio, giorno... Les étudiants italiens n'ont pas grand chose à faire en phonétique historique !
  • Juste une palatalisation et la diphtongue romane à se mettre sous la dent
  • Pour cuisine, je ne suis pas tout à fait d'accord.

    Le o fermé initial (qu'il soit issu du o long ou du u bref latins), suivi d'un yod aboutit normalement à oi [wa] ou à oy si une voyelle suit :
    otiosu > oiseux, fusionem > foison, locariu > loyer.

    C'est par analogie avec cuire < coquere, de formation régulière (l'accent est sur le o ouvert initial ; suivi d'un yod, il aboutit à ui comme dans corium > cuir).
    Même phénomène analogique pour cuisson (coctionem qui devait donner *coisson).
  • On a aussi noctem>nuit aussi hodiem> aujourd'hui et même octo> uit écrit huit
    ces mots auraient dû être noit, hoi ou oit
  • Non, puisque qu'ils comportent un o ouvert accentué : ils sont réguliers.

    C'est cuisson < coctionem, qui comporte un o fermé initial atone, qui ne l'est pas.
  • Donc il s'agit de diphtongue du o "uo" puis le groupe "uoy" se simplifie en "uy" aussitôt formé .
    Comme noctem>noyte>nuoyte>nuyte>nuyt pour nuit
  • nŏcte > ncte (époque impériale)
    ncte > nuoi̯te (bas latin)
    nuoi̯te > nui̯te (id.)
    nui̯te > nüi̯te (VIIème)
    nüi̯te > nüi̯t (VIIème-VIIIème)
    nüi̯t > nüi̯ (IXème voire Xème, le-t se conservant presque toujours dans la graphie)
    nüi̯ > nẅi (XIIIème)
  • Merci beaucoup .

    Concernant le n final comme je le disais auparavant
    je pense qu'il s'agit d'une analogie.
    Diurnus>Jorns>Jors Cas sujet
    Mais Diurnum>Jorn Cas régime attesté mais je soupçonne une latinisation ici.
    Jorn a dû devenir jor peu de temps après que jors est formé c'est-à-dire vers le Vème à la chute de la pénultième car le groupe rns devient aussitôt rs .

    Là dessus rien n'est sûr , sur cette chute .
    Juste une hypothèse.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.