Traduction d'un document - Quod Deus bene vertat

Je tente de traduire ce document d'appartenance à une société de 1829, document que je ne peux davantage agrandir:

A4S1cob.png

J'apprécierais les commentaires, corrections et autres relevés d'erreurs puisque, je l'ai déjà dit ailleurs, mon latin est très loin... Voici ce à quoi j'en arrive...

Non nisi digno = [Seulement] à qui le mérite

Q.D.B.V. (Quod Deus bene vertat) = Que Dieu nous amène [dirige vers] le bien [bonheur]

Puis vient le texte:

Societas medicorum homöopaticorum,
condita Anhaltin.Cothensis die X mensis augusti (...),
Virum Experientissimum Georg. August. Benjam. Schweikert
Medicinae et Chirurgiae Doctor[e]m (...) (...) (...) Grimmae Physicum
in sociorum Ordinarierum numerum cooptavit idque his litteris
sigillo suo firmatis declaravit


=

La Société médicale homéopathique,
fondée à Cöthen (Anhalt) le 10 [du mois d’]août 1829,
annonce officiellement que (?virum experientissimum?) Georg August Benjamin Schweikert
docteur en médecine et chirurgie et officier de santé [médecin de la ville de ?] à Grimma,
est nommé [élu en tant que] notre associé régulier
[cela étant] confirmé par ce document et son sceau

Et enfin, la dernière 'devise':

Concordia res parvae crescunt = Dans [par] l’union les petites choses grandissent. [L’union fait grandir]

Réponses

  • YvainYvain Membre
    Non nisi digno = [Seulement] à qui le mérite

    Oui.

    Q.D.B.V. (Quod Deus bene vertat) = Que Dieu nous amène [dirige vers] le bien [bonheur]

    Plutôt : "Que Dieu nous apporte la prospérité".

    Puis vient le texte:

    Societas medicorum homöopaticorum,
    condita Anhaltin.Cothensis die X mensis augusti (...),
    Virum Experientissimum Georg. August. Benjam. Schweikert
    Medicinae et Chirurgiae Doctor[e]m (...) (...) (...) Grimmae Physicum
    in sociorum Ordinarierum numerum cooptavit idque his litteris
    sigillo suo firmatis declaravit

    =

    La Société médicale homéopathique,

    Mot à mot : "des médecins homéopathes"

    fondée à Cöthen (Anhalt) le 10 [du mois d’]août 1829,

    Oui.

    annonce officiellement que (?virum experientissimum?) Georg August Benjamin Schweikert
    docteur en médecine et chirurgie et officier de santé [médecin de la ville de ?] à Grimma,
    est nommé [élu en tant que] notre associé régulier


    Vous avez oublié cooptavit.
    "a admis la personne [suivante], qui a fait toutes ses preuves..., docteur en médecine et en chirurgie, et également (nec non) praticien dans la ville de Grimma au nombre de ses membres ordinaires


    [cela étant] confirmé par ce document et son sceau


    et l'a fait connaître dans ce document certifié par son sceau.


    Et enfin, la dernière 'devise':

    Concordia res parvae crescunt = Dans [par] l’union les petites choses grandissent. [L’union fait grandir]

    Oui.
  • def5def5 Membre
    Merci beaucoup 'jacquesvaissier'!

    Pour ce qui est de Non nisi digno, doit-on utiliser Seulement à qui le mérite ou pourrait-on se contenter de À qui le mérite qui me semble inclure 'Seulement' ?

    Quant à Q.D.B.V. (Quod Deus bene vertat), que dire de: Que Dieu nous apporte le bonheur?

    Merci d'avance!
  • YvainYvain Membre
    Il faut rendre non nisi. Littéralement "Pas si ce n'est au digne", d'où "Seulement à qui le mérite".
    Il y aurait aussi "Au seul qui le mérite", mais l'expression serait ambiguë : on pourrait croire qu'elle fait allusion à l'impétrant.
    Oui, pour Q. D. B. V.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.