Fiches méthode Bac de français 2021

Bonsoir à tous,
J'ai une fable à écrire pour demain, est ce que vous pouvez m'aider ? Voilà le sujet :
"À la manière de Jean de La Fontaine, écrivez une fable dénonçant un travers de la société du 21ème siècle. Votre fable se composera de 25-30 PHRASES (et pas de vers) minimum." Il faut utiliser des animaux ou des végétaux. Il faut également s'inspirer de la fable "Le chien et le loup". La fable doit comporter une histoire, une chute, des dialogues, une morale implicite et un schéma narratif classique.
J'ai quelques idées comme le terrorisme, le cyber-harcèlement ou les médias mais je ne sais pas du tout quels animaux ou végétaux prendre ni quelle histoire raconter :/
Merci d'avance pour vos réponses !

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    S'inspirer de la fable "Le Loup et le Chien" ?
    Mais s'en inspirer comment, puisque ta fable à toi doit être en prose et non en vers ?
    La morale doit-elle être la même ?
  • Je ne sais pas du tout comment on peux s'en inspirer mais je sais que la morale doit être différente..
  • JehanJehan Modérateur
    Peut-être s'inspirer du style, alors ?
  • Je pense, oui
  • JehanJehan Modérateur
    Et parmi les thèmes que tu as cités, avec lequel te sentirais-tu le plus à l'aise ?
    Et quelle serait ta morale ?
  • Je pense être plus à l'aise sur le thème du terrorisme et pour la morale, je ne sais pas du tout à vrai dire je n'ai jamais été très douée pour les fables :/
  • Pour le thème, celui des médias me paraît être le plus facile pour réécrire la fable du chien et du loup
  • Bonjour !

    J'ai pour consigne d'inventer une fable (soit prose soit vers au choix) qui dénonce un tort de notre société actuelle. Il faut utiliser les mêmes styles et procédés que ceux qu'utilisait Jean de la Fontaine et il faut mettre en scène des animaux symboliques de comportements humains. Il faut aussi que la morale soit explicite.

    Je comptais dénoncer soit le racisme soit l'inégalité homme-femme : mes idées :


    Racisme : fable avec un groupe de moutons et de chèvres, qui se côtoient. un jour un mouton naît marron/noir. Les moutons (tous blancs, beiges) le rejettent, le discriminent etc. Les chèvres (elles sont "habituées" à ne pas être seulement d'une même couleur, mais souvent avec des taches sur le pelage ou couleur différente) jusque là n'avaient jamais vraiment eu de problèmes avec les moutons mais voyant ça s'indignent. Elles prennent le parti du pauvre mouton défavorisé.

    Inégalité h/f : je mets en scène un couple d'animaux (je n'ai pas encore choisi quels animaux, mais ils sont évidemment de la même espèce ) un mâle et une femelle. Le mâle est beaucoup trop exigeant et pense que les femmes = tâches ménagères, cuisine. Il ne le dit pas directement mais on le perçoit à travers ses paroles. La femelle, attend son heure pour pouvoir se venger. (Je n'ai pas encore trouvé quelle vengeance elle allait mettre en place).

    J'aimerais déjà savoir s'il vous plaît, votre avis pour les deux histoires. Laquelle est la meilleure ? Pour que je me focalise juste sur une. Et si les idées sont bonnes, sinon si je devais changer de tort à dénoncer? Aussi, Le problème est de trouver la morale, quelle que soit la fable... ://

    Si vous pouviez m'aider, vous seriez d'une grande aide 🙏🙏

    Merci d'avance !!

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Les deux histoires me semblent bonnes, encore que, personnellement, je les trouve un peu trop pile-poil dans l'air du temps. J'ai une petite préférence pour le mouton !

  • Merci d'avoir pris le temps de répondre ! Je pense ouvrir une nouvelle discussion avec mon message pour en parler plus à part

    Je vais me pencher un peu plus sur le cas du mouton je vais voir ce que ça donne ;)

  • JehanJehan Modérateur

    Tu peux tout à fait continuer sur la présente discussion, ce ne sera pas hors sujet !

  • HippocampeHippocampe Membre
    8 oct. modifié

    Ça me rappelle un dessin de Bosc (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans...).

    La femme fait un tas de choses à la maison pendant que le mari ne fout rien, assis dans un fauteuil en lisant son journal. Sauf qu'il ponctue la journée de citations machistes. Je ne me souviens que d'une seule : "comme disait Untel, la femme est un chameau qui nous aide à traverser le désert de la vie".

    Dans la dernière image on voit la femme, une valise à la main, se diriger vers la porte en disant "comme disait le général Cambronne...".

    Ça peut peut-être te donner des idées. Avec le mari qui passe son temps à manipuler son smartphone.

  • Merci beaucoup !!

  • Ça t'inspire ?

  • As-tu choisi la prose ou les vers ? Et la morale ?

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.