Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,
Je suis actuellement en terminale littéraire où j'ai plutôt de bons résultats (autour de 16). Je suis en plein dilemme pour l'année prochaine. J'ai deux choix radicalement opposés qui s'offrent à moi : une classe prépa hypokhagne ou une licence histoire et relations internationales à King's college London. Je ne sais absolument pas quoi choisir et suis totalement perdue. En effet, je souhaiterais travailler dans le domaine des affaires internationales, des affaires stratégiques ou en politique mais je ne sais pas quelle filière et surtout quelle orientation est la meilleure ; d'autant plus que j'aimerais bien demander un Master à sciences Po Paris.
Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider à faire ce choix ?
Je vous remercie d'avance de vos réponses !

Réponses

  • ArtzArtz Membre
    Bon. Ce ne sont pas deux choix radicalement opposés : ce sont deux excellents choix. D'un côté, KCL est une très bonne université, de l'autre, la prépa est une formation solide.

    Aucun de ces deux choix n'est, en lui-même, mauvais. As-tu demandé une prépa A/L ou B/L ?

    Si tu as demandé une prépa A/L, je pense que la licence de KCL est bien plus proche des affaires internationales, stratégiques, ou politiques. Elle te permettrait donc de te concentrer sur ce qui t'intéresse et sera peut-être l'objet de ton métier à l'avenir. Si par affaires internationales, tu penses à la diplomatie, être à l'aise en anglais est le minimum. Pour la B/L, c'est sans doute également vrai, mais dans une moindre mesure. Donc, je pense qu'il serait plus cohérent avec ton projet de choisir KCL.

    Maintenant, je crois que la prépa a quelques avantages. D'abord, celui qui est le corollaire du propos au-dessus : elle est moins spécialisée, ce qui veut dire que tu peux te découvrir une passion pour le latin, la littérature, la philosophie, etc. Ensuite, c'est une formation extrêmement rigoureuse, qui devrait te permettre ensuite de te balader plus facilement dans tes études, que ce soit en France à Sciences Po, ou sous d'autres horizons si tu veux partir à l'étranger. C'est discutable, mais je trouve que la formation de la prépa est bien plus difficile mais donne une rigueur intellectuelle plus grande que l'éducation britannique -cette dernière a d'autres avantages, mais je passe dessus -. Enfin, la prépa prépare à l'ENS. Et si tu y entres, tu as la possibilité ensuite de recevoir un financement pendant 4 ans, d'étudier à Sciences Po à côté, de préparer l'ENA, d'étudier à l'étranger (dans les meilleures universités de tous les continents), de faire une thèse en ayant de bonnes chances d'avoir un financement.

    Bref, j'ai l'impression qu'aller en prépa, c'est un pari. Pari sur le fait que tu peux avoir l'ENS, pari sur le fait qu'à l'avenir, ça te sera profitable. Aller à KCL, c'est le choix le plus simple.

    Enfin, dernier élément, à moins que tu ne sois citoyenne britannique (auquel cas, il y a des accords sur les prêts bancaires étudiants), ou d'un pays qui offre des financements aux étudiants qui partent à l'étranger, les tuition fees de KCL sont tout de même d'un tout ordre de grandeur que les 200 euros (environ) de frais d'inscription en prépa.
  • Merci beaucoup d'avoir répondu :-) ,
    J'ai demandé une prépa A/L, il me semble qur les B/L sont plus destinées à des étudiants sortant de S ou d'éco.

    Il est vrai que la prépa est une très bonne formation pour l'ENS mais il y a si peu de places que c'est presque impossible d'y entrer à moins de sortir de HIV ou LLG ^^

    Comme j'aimerais revenir dans le système français après, je ne sais pas vraiment quelle formation est "privilégiée" pour Sciences Po, s'il y a plus de conçurence avec la voie internationale ou française ou bien s'il préfèrent des profils "atypique"...

    De même je ne sais pas vraiment quelle formation m'offre le plus d'opportunités en terme de métier.
    En plus au vue du coût de King's il faut vraiment que ça en vaille la peine ! ^^
  • ArtzArtz Membre
    Il est vrai que la prépa est une très bonne formation pour l'ENS mais il y a si peu de places que c'est presque impossible d'y entrer à moins de sortir de HIV ou LLG ^^
    Non, non, ça n'est pas vrai. Mais oui, c'est certain que tu ne peux pas être sûre de l'avoir.
    Comme j'aimerais revenir dans le système français après, je ne sais pas vraiment quelle formation est "privilégiée" pour Sciences Po, s'il y a plus de concurrence avec la voie internationale ou française ou bien s'il préfèrent des profils "atypique"...
    Je ne pense pas qu'une formation te facilite davantage le passage à Sciences Po qu'une autre.

    Pour le métier, c'est plutôt le Master et la suite qui t'y amèneront. :)
  • Bonjour

    Il ne faut pas perdre de vue un élément qui est essentiel : à Londres tu vas étudier en anglais (eh oui ça paraît bête mais...) Tu ne nous dis pas (Artz l'a souligné) si tu es ou non citoyenne britannique ni ton niveau d'anglais . Je ne suis pas sûre qu'il soit "plus simple" d'intégrer King's College (et je parle là sur le plan linguistique ) -le plan pécuniaire ayant été déjà soulevé.

    Je te propose ce lien (que tu connais peut-être ?) qui selon le choix de ton orientation te renseignera sur le niveau d'anglais attendu (et validé par un diplôme)

    https://www.kcl.ac.uk/study/undergraduate/index.aspx
  • Bonsoir,
    Oui effectivement je suis une citoyenne française mais j'ai plutôt un peu niveau d'anglais, certes encore scolaire mais que je peux améliorer sans trop de difficultés. King's college me demande uniquement d'avoir 13 à mon bac ce qui est très faisable.
  • Pardon, mais cela m'étonne un peu ....

    Comment sais-tu cela?

    Merci de me donner tes sources car cela me permettra de diffuser l'info (car ça ne correspond pas à la brochure d'admission que je t'ai envoyée pour les undergraduates et graduates) Cela m'étonne vraiment car King's College est vraiment très prestigieux . Mais je ne demande qu'à te croire :)
  • ArtzArtz Membre
    Les Universités britanniques font généralement des offres conditionnelles. J'imagine que Fleurwll a déjà été prise et doit maintenant seulement avoir 13 au bac pour valider son offre. :)
  • J'aurais préféré une réponse directe de la part de cette élève comme vous pouvez l'imaginer Artz .

    J'ai parcouru la brochure avec soin et il faut un niveau certain (et confirmé par un examen pour entrer dans cette université)

    De plus cette université est vraiment prestigieuse et je suis vraiment étonnée de la note "demandée"

    Comme je l'ai précisé -et c'est bien là l'objet de ma question - cette réponse est importante . Beaucoup d'élèves me demandent comment aller étudier(notes, examens préalables) à l'étranger et un 13/20 me semble vraiment trop juste .

    Donc c'est avant tout pour pouvoir apporter une réponse à mes élèves que je posais cette question . Comment cette jeune étudiante a-t-elle démarché cette université , comment a-t-elle obtenu ce genre de propositions?

    J'essaie donc d'avoir des réponses concrètes, voilà tout....

    Et j'attends donc une réponse de cette étudiante : merci de me faire du type de dossier à présenter , s'il faut des lettres de profs etc...
  • ArtzArtz Membre
    Je me suis permis de répondre puisque j'étudie dans une université britannique, et que je connais donc ce système. Cela étant, ce n'était pas pour la licence -même si je connais des gens dont c'est le cas et que je vois donc comment cela marche, dans les grandes lignes-, les procédures sont donc un peu différentes.

    Mais j'espère que Fleurwll vous donnera plus de détails. :)
  • D'accord.

    J'ai moi-même fait des études post-graduate aux Etats Unis (mais j'y avais vécu jeune ) et même si je suis tout à fait disposée à croire que ce 13 est le niveau exigé , je pense qu'il faut faire très attention . On peut vouloir attirer des élèves étrangers dés après le bac (et qui en effet paient leur année très chère) qui hélas ne seront pas dans des conditions optimales de réussite ...

    Je pense qu'il est plus sage d'attendre quelques années et de partir en Erasmus (en année d'échange-bien moins coûteuse) une fois les acquis- culture de base-méthodologie et anglais maîtrisés.

    Les jeunes Anglais comme bien des jeunes Américains se détournent des facs très coûteuses de leur pays respectifs devant le peu de "retour sur investissement " effectif ...

    Chypre est devenu le pays en vogue et attire de nombreux étudiants (coûts bien plus raisonnables pour les études et la vie quotidienne) ,soleil plus de 300 jours all year round. :cool:
  • Même si les études coûtent moins cher en Crète, le classement de l'université de Crète n'est pas attirant. Je ne sais même pas si elle propose des cours susceptibles de favoriser une admission en master à l'IEP. Fleurwll ne cherche pas un séjour linguistique.
  • ArtzArtz Membre
    Par ailleurs, je ne dis pas que 13 est le niveau exigé en général. Dans l'attente des réponses de Fleurwll tout n'est que conjecture, mais ce que je disais est plutôt que les universités britanniques font généralement une offre sous condition : vous êtes pris, mais vous devez avoir tant de moyenne au bac, dont telles notes dans telles matières.

    Après, il y a de toutes les façons une grosse difficulté à lire les notes d'un pays à l'autre, non seulement parce que nous notons sur 20 en France, et eux sur 100, mais parce que, la même note ne veut pas dire la même chose en prépa ou à la fac, ou dans une université britannique et dans une université américaine. D'où certaines incompréhensions.
  • France Baccalauréat
    Pass English at 13 where English is the first foreign language (LV1)
    https://www.kcl.ac.uk/study/undergraduate/apply/entry-requirements/english-language.aspx
  • Oui l'équivalence des notes est très complexe...

    Anne 345 , merci, j'ai en effet vu cette indication (et j'ai également les équivalences pour d'autres pays comme le Luxembourg (plus élevé a priori)) .

    Il y a aussi une certaine insistance à se "mettre" à niveau (par le biais de cours proposés par l'Université) si l'élève qui a été accepté ne suit pas etc....Suivre une première année en Sciences Politiques avec des cours entièrement en anglais (et un environnement anglais) avec 13 de moyenne en anglais au bac en France, cela me semble vraiment très difficile.

    Je pense finalement que Fleurwll a également ces informations théoriques et ce qui serait précieux serait d'avoir un témoignage d'étudiants français qui auraient eu au départ le même niveau que Fleurwll dont je n'ai pas saisi le niveau réel car sa phrase me semble t-il était incomplète, je cite:
    j'ai plutôt un peu niveau d'anglais certes encore scolaire...


    Si j'ai parlé de Chypre (et non de la Crète) je liais cela à l'idée précédente : les étudiants anglais (entre autres) qui se détournent de leurs universités coûteuses(...)
    Je n'évoquais pas le cas de Fleurwll .
  • Oups ! Crète pour Chypre, faut le faire. Mais les remarques sont les mêmes.
  • fidji45fidji45 Membre
    Oui

    Pour moi aussi : il y a des universités à Chypre et je ne parlais pas du cas de l'élève.....
  • Excusez moi de ne pas avoir répondu plus tôt mais je ne recevais plus les notifications du forum.
    Ayant déjà passé mon bac blanc, j'ai obtenu un 18 en anglais, mais le fait est, que je n'ai jamais vécu en Angleterre, je voulais simplement dire qu'il faudra que j'adapte ma langue à un emploi plus courant.
    De plus je suis déjà des cours en anglais dans le cadre de la classe euro histoire.
  • ArtzArtz Membre
    Tu auras l'air bête un petit millier de fois, et cela ira mieux. :) C'est une belle aventure, du moins.
  • BuxusBuxus Membre
    Il me semble que pour étudier à l'étranger, ce n'est pas trop la note de bac qui compte. Il faut justifier du niveau B2 (à vérifier) qui correspond au niveau que l'on doit avoir au bac en LV1 et LV2 (sauf spé en L où c'est C1) .... j'avais trouvé un tableau d'équivalences note/ niveau, mais je n'arrive pas a remettre la main dessus. Il me semble me rappeler que B2 c'était 16 ...à vérifier. Mais je pense que pour un étudiant qui veut partir étudier à l'étranger, mieux vaut passer le test au niveau souhaité par l'école pour avoir la preuve.
  • Oui bien sûr mais le problème c'est que ce test : les ielts coûte très cher. Ça m'ennuie de le passer alors que l'université ne me le demande pas, après il est évident que sur ce point je vais devoir travailler pendant les grandes vacances.
    Mais ce n'est pas ce qui me pose un réel problème
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.