Études de philo : prépa ou fac ?

Bonsoir !

J'expose ici rapidement mon dilemme, je souhaite devenir Philosophe agrégé, et je suis devant un croisement de chemin.
Ou bien je m'aventure directement dans l'univers universitaire, ou bien je m'engage dans les sinueux sentiers de la classe préparatoire...

C'est seulement une question de choix, et non de possibilité ou de contrainte.

J'ai déjà une opinion, mais j'aimerai avoir des témoignages, expériences, et des avis aiguisés.

Merci d'avance !

Réponses

  • ArtzArtz Membre
    Il n'y a pas une meilleure réponse dans l'absolu. Personnellement, j'aurais tendance à te conseiller la prépa, parce que :
    - les exercices de l'agrèg sont pratiqués dès la prépa à un niveau concours, il y a donc une forte continuité entre la préparation de l'ENS et de l'agrégation.
    - la prépa est transdisciplinaire, et donc ça permet de nourrir ta réflexion philosophique de ce qui n'est pas elle. Personnellement, je pense que j'ai beaucoup appris comme ça.
    - Si tu obtiens l'ENS, les prépas à l'agrèg des ENS (si ces prépas existent encore à ce moment-là) donnent un cadre solide pour préparer le concours.
  • Allez en CPGE, ce n'est pas un chemin particulièrement sinueux et c'est le plus évident pour l'agrégation.
  • AmmyAmmy Membre
    bonjour, tu devrais lire les nombreux échanges sur ce sujet
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.