Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour, je me pose certaines questions au niveau de mon orientation pour le supérieur. Actuellement je suis en première L et j'aimerais poursuivre mes études sois en droit sois en psychologie. Le problème c'est que c'est deux filières très différentes donc je ne sais pas quoi choisir ni quoi privilégier surtout que les deux m'intéresse énormément. Pour le droit, j'aimerais devenir avocate depuis toute petite; pour la psychologie, je l'ai découvert l'année dernière et cette année également en faisant mon TPE sur l'institution psychiatrique (ce qui m'a beaucoup plu). Quelle serait la filière que je devrais choisir d'après vous? Est ce qu'un double cursus droit/psychologie existe et si oui, dans quelle université ?

Réponses

  • Je crois que la seule réponse valable est la suivante = dans quelle profession vous voyez-vous exercer durant de (longues) années ?
    Car vous n'évoquez ( et je le comprends bien étant donné votre niveau en première L, donc assez loin de l'exercice d'une profession !!) ) que les études;
    Or, celles-ci ( qui doivent cependant être suivies et déboucher sur un diplôme !!) exigent d'abord d'être faisables avec aisance, et ensuite fournir des postes et un travail satisfaisant;

    Un avocat doit s'attendre à beaucoup exercer sa mémoire ( nombre de codes de lois, etc doivent être sus par coeur, sur le bout du doigt), de plus, il doit faire preuve de capacité d'esprit combinatoire, car il faut envisager des stratégies, des accusations avec preuves, des défenses justifiées;
    Enfin, il faut une bonne aisance à l'oral pour les plaidoiries;

    Un psychologue clinicien exerce un métier très différent, fait d'écoute, de travail de compréhension de personnes très différentes ( parfois en grave difficulté psychologique); il doit conduire son patient vers un mieux être, et trouver pour cela des "thérapies";

    Je vous conseille vivement d'aller sur le terrain, consulter ( ce sera gratuit !) un ou plusieurs avocats et psychologues, et d'enquêter avec précision; ces personnes seront enchantées d'évoquer leur métier, et AUSSI leurs études.....

    Bon courage;

    Louise;
  • Bonjour,

    M'intéressant moi-même au études de psycho, je me permets de préciser également que le secteur est complètement bouché, et que bon nombre de diplômés après 5 ans d'études sont finalement obligés d'accepter des postes qui n'ont pas toujours grand-chose à voir avec la psycho pure.

    Après, si vous souhaitez allier justice et psycho, il y a des cursus de psycho qui se spécialisent en criminologie.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.