Mémoire sur l'emploi de l'adjectif-adverbe "clair"

Bonjour.

Je suis étudiante autrichienne en langue francaise et je suis actuellement en train de rédiger un mémoire en linguistique francaise.
Mon mémoire porte sur l'emploi de l'adjectif-adverbe "clair", comme dans "voir clair", sur l'emploi de l'adverbe en -ment, donc "clairement", et le fait que le sens change ("je vois clairement ce que tu veux dire"), et sur d'autres constructions avec l'adjectif "clair". Mon maître de mémoire appelle ces constructions les "adverbes prepositionnels" (en clair, à clair (Ancien Francais) -> au clair)

Savez-vous si la construction "verbe + à clair" est encore employé dans le quebecois ou dans une autre variété du français?
Avez-vous d'autres pistes intéressantes en ce qui concerne ce sujet?

Je vous remercie d'avance et je suis curieuse de lire vos réponses.
Cordialement
Marie

Réponses

  • "Mettre à clair", je ne vois pas mais,
    "Mettre au clair" peut s'employer, dans le sens d'une phrase un peu longue ou comportant des termes techniques, de façon à les rendre plus intelligibles.

    EDIT :
    On emploie aussi le terme "mettre à nu", pour "décortiquer".
    B.− Au fig. Analyser avec minutie, scruter :
    ... on lui soumettait des textes qu'il décortiquait, en se jouant. Il épluchait les fautes des copistes, écalait les interpolations, rétablissait le texte primitif, en un clin d'œil. Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 63.
  • JehanJehan Modérateur
    Tirer au clair signifie "élucider", "mettre en lumière".
    Il semble que tirer à clair soit plus ancien et moins usité, mais je ne sais si l'expression est encore utilisée.
    b) Au fig.
    Tirer qqc. au clair.
    − Rare. Tirer à clair. Ayant tiré à clair ceci que la vie humaine est une chose affreuse (Hugo, L'Homme qui rit,t. 1, 1869, p. 21).
    http://www.cnrtl.fr/definition/clair
    Il est à noter que clair est ici un substantif.
  • On dit (rarement !) tirer à clair, dans le sens d'"éclaircir" (tirer à clair une affaire).

    TLFi, sv Clair :
    2. Prép. + clair (précédé de l'article déf.)
    a) Sabre au clair. Sabre placé hors du fourreau. À la grille, l'escadron de cuirassiers se formaient, sabre au clair (DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 358).
    b) Au fig.
    Tirer qqc. au clair.
    Rare. Tirer à clair. Ayant tiré à clair ceci que la vie humaine est une chose affreuse (HUGO, L'Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 21


    On écrit aussi tirer à clair en matière d'oenologie (tirer à clair un vin) ou de liquide en général... Vous connaissez ?
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, je venais juste de citer l'extrait du Tlfi.
    Pour les liquides, on a dit aussi tirer au clair, c'est même le sens propre de l'expression.
    Voir la définition 15 de Littré :
    https://www.littre.org/definition/clair
  • BenoitBenoit Membre
    Roméo31 a écrit:
    On écrit aussi tirer à clair en matière d'oenologie (tirer à clair un vin) ou de liquide en général... Vous connaissez ?

    Oui, clarifier un vin, ça consiste à séparer le dépôt d'un vin, du vin lui-même. On parle aussi de décantation.

    https://dico-du-vin.com/clarification-vinification/
  • Quelques précisions concernant l'ancien français.
    - On peut toujours employer l'adjectif cler dans un sens adverbial, au sens propre surtout (cf. Chantecler, le nom du coq dans le Roman de Renart).

    Ex : Met a sa buche une clere buisine,/ Sunet la cler, que si païen l'oïrent (Chanson de Roland v. 3523 - 4).
    = Il met à sa bouche une claire trompette,/ il la sonne (haut et) clair, de sorte que les païens l'entendirent.

    Ex : Li feus mout cler devant aus art. (Chrétien de Troyes, Erec et Enide, v. 484)
    = Le feu brûle devant eux avec une vive lumière.

    - L'adverbe clerement existe, mais semble plutôt employé au sens figuré.

    Ex : Que par trois fois mout clerement/Sonna li cors mout hautement (C. de Troyes, Le chevalier au lion, v. 4863 - 4)
    = Car par trois fois, très distinctement, le cor sonna très fort.
  • BenoitBenoit Membre
    Une particularité locale, selon le dictionnaire de Féraud (1787) :

    CLAIRER, v. n. Mot usité en Franche-Comté « Faites clairer le feu ». Ce mot n'est pas français.

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k506010/f478.item
  • Dans quel corpus avez-vous trouvé les exemples avec "acler"? Je voudrais bien en trouver d'autres.
    Merci de vos réponses. :)
  • c'est cler, pas *acler. A clair existe en moyen français. Avant, on se passe le plus souvent de préposition pour certains neutres d'adjectifs employés comme adverbes comme cler, bel, chier, droit, fort, haut, petit, soef..., mais cela dépend des époques et des domaines géographiques.
    Voyez le Godefroy, mais ce dictionnaire est loin d'être complet pour les périodes les plus anciennes. N'oubliez pas de regarder son complément (menu en haut à droite).
    Autrement, ce qu'il vous faudrait, ce sont de concordances ; il y en a quelques-unes, mais elles sont basées sur de vieilles éditions ; comme de nos jours l'établissement des textes anciens a été reconsidérée, les concordances sont souvent obsolètes. Pour la Chanson de Roland, elles restent valables (manuscrit unique !)
    https://www.lexilogos.com/francais_dictionnaire_ancien.htm
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.