D'après ces textes, comment le monologue permet-il de méditer sur l'existence ?

Bonjour à tous, j'ai un très gros problème, je dois rendre un corpus mais j'ai du mal à trouver mes idées et ma problématique (je trouve que le corpus est très dur),

Texte : Hamlet de William Shakespeare (acte III, scène 1), Fin de partie de Samuel Beckett (début de la pièce) et Le mariage de Figaro de Beaumarchais. (acte V, scène I).

Problématique : D'après ces textes, comment le monologue permet-il de méditer sur l'existence ?

Voilà, si vous pouvez m'aider un petit peu ça ne serai pas de refus.

Réponses

  • Es-tu sûr(e) que la question porte sur ce texte ?
    ACTE CINQUIÈME




    Le théâtre représente une salle de marronniers, dans un parc ; deux pavillons, kiosques, ou temples de jardins, sont à droite et à gauche ; le fond est une clairière ornée, un siège de gazon sur le devant. Le théâtre est obscur.



    Scène I

    FANCHETTE, seule, tenant d’une main deux biscuits et une orange, et de l’autre une lanterne de papier, allumée.


    Dans le pavillon à gauche, a-t-il dit. C’est celui-ci. S’il allait ne pas venir à présent ! mon petit rôle… Ces vilaines gens de l’office qui ne voulaient pas seulement me donner une orange et deux biscuits ! — Pour qui, mademoiselle ? — Eh bien, monsieur, c’est pour quelqu’un. — Oh ! nous savons. — Et quand ça serait ? Parce que monseigneur ne veut pas le voir, faut-il qu’il meure de faim ? — Tout ça pourtant m’a coûté un fier baiser sur la joue !… Que sait-on ? il me le rendra peut-être. (Elle voit Figaro qui vient l’examiner ; elle fait un cri.) Ah !…

    (Elle s’enfuit, et elle entre dans le pavillon à sa gauche)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.