Pour devenir agrégé, un certifié de lettres modernes a-t-il la possibilité de passer l'agrégation de

Bonjour à toutes et à tous !

Pour devenir agrégé, un certifié de lettres modernes a-t-il la possibilité de passer l'agrégation de grammaire (ou de lettres classiques) ou bien est-il "obligé" d'obtenir celle de sa discipline ?


Merci !

Sam

Réponses

  • Les deux concours n'ont pas de lien. Le candidat peut même se présenter à l'agrégation de maths.
  • Oui mais si un certifié de lettres passe une agrég de maths, il est obligé d'enseigner les maths ?
  • Oui. Mais en lettres il sera prof de lettres de toute façon, modernes ou classiques. C'est pour dire que tu peux présenter l'agrégation que tu veux, mais bien sûr ensuite tu es prof de cette matière.
  • Y a-t-il beaucoup de certifiés de lettres modernes qui préfèrent tenter l'agrég de grammaire plutôt que celle de leur discipline ?
  • Je ne pense pas, c'est très proche des lettres classiques.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    ça ne me viendrait pas à l'idée de tenter l'agrégation de grammaire (je suis certifiée LM), c'est plus proche des LC (linguistique, langues anciennes, AF...). Le seul agrégé de grammaire que je connaisse enseigne les LC en prépa.
  • La seule agrégée de lettres classiques que j’ai connue enseignait les lettres classiques dans le premier collège où j’ai été nommée. Je croyais que l’agrégation de grammaire n’existait plus.
    Déjà à mon époque, très peu d'étudiants s’y présentaient et ils étudiaient le français le latin et le grec comme moi.
  • Vu le nombre de postes mis au concours, l'agrégation de grammaire sert davantage à distinguer les candidats à une allocation de thèse de doctorat en linguistique historique indo-européenne qu'à recruter des enseignants du secondaire en lettres classiques. Si c'est l'enseignement des lettres classiques qui est visé, l'agrégation de lettres classiques et l'agrégation de grammaire y conduisent toutes les deux.
  • ArthurArthur Membre
    Vu le nombre de postes mis au concours, l'agrégation de grammaire sert davantage à distinguer les candidats à une allocation de thèse de doctorat en linguistique historique indo-européenne qu'à recruter des enseignants du secondaire en lettres classiques.

    Cela me paraît un peu exagéré (même si ce profil existe, bien sûr). La plupart des lauréats enseigne après la réussite au concours.

    Sinon, les agrégés de grammaire et de lettres classiques ont exactement le même statut après la réussite de l'un ou l'autre concours. Il n'y a par exemple aucune distinction pour les affectations et les mutations dans l'enseignement secondaire.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Sinon, les agrégés de grammaire et de lettres classiques ont exactement le même statut après la réussite de l'un ou l'autre concours. Il n'y a par exemple aucune distinction pour les affectations et les mutations dans l'enseignement secondaire.
    Je confirme.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.