Dans quelle mesure pourrait-on considérer le théâtre comme le lieu de la plus grande liberté ?

Bonsoir,
Notre professeur de français nous a donné un morceau de dissertation à réaliser, nous devons organiser les idées et proposer un plan pour répondre à la problématique qui est : "Dans quelle mesure pourrait-on considérer le théâtre comme le lieu de la plus grande liberté?"

J'ai du coup, fait un plan mais je ne sais pas si il suit la problématique et une dissertation en général ou si je dois le modifier. Voici mon plan :

I- La liberté accordée aux metteurs en scène...
A/- Des didascalies inexistantes
B/- L'espace théâtrale
C/- Les moyens techniques et informatiques

II- ...permet une liberté d'imagination des spectateurs...
A/- Des mises en scène differentes
B/- Un monde imaginaire
C/- Des interprétations de personnages différentes

III- ...mais le théâtre freine aussi toutes ces libertés...
A/-Des didascalies contraignantes
B/- Les contraintes techniques
C/- Le temps de la représentation

Si vous pouviez me donner votre avis s'il-vous-plaît, sachant que le devoir est à rendre pour jeudi :(

Réponses

  • Il y a déjà des pistes intéressantes.
    Je me demandais s'il ne serait pas plus judicieux de poser comme problématique :
    Le théâtre entre contraintes et libertés ?

    et d'inverser l'ordre des axes.

    I. Les contraintes et les conventions
    Un lieu
    Un texte et ses didascalies
    Des comédiens et un public

    II. Le rôle de la mise en scène
    Le choix de la distribution, du décor, des effets
    Un texte revisité
    Une re-création


    III. Les défis du metteur en scène
    Le respect de l'auteur
    Une nouvelle lecture du texte et de ses enjeux
    Renouveler l'intérêt du public pour le répertoire

    (Les axes II et III pourraient se chevaucher)
  • Le problème c'est qu'on est obligés d'utiliser la problématique, c'est le professeur qui nous l'a donnée...
  • La question imposée n'est pas en contradiction avec le plan proposé.
  • Ah? Pardon alors, mais le problème c'est qu'il faut aussi que les axes restent les mêmes
  • Je comprends mal : l'ordre des axes aussi est imposé ?
  • Non, ils doivent seulement rester les mêmes, c'est à nous des les organiser selon un plan. J'ai vu que vous aviez changé les axes, ou peut-être ai-je mal compris et ils sont les mêmes?
  • Je maintiens donc ma proposition. Il me paraît plus logique de parler d'abord des contraintes pour faire évoluer le devoir vers le rôle du metteur en scène et ses marges de manœuvre, donc de plus de liberté.
    Et en ouverture, faire remarquer qu'à partir du même texte d'auteur, chaque mise en scène offre une re-création et pour le public, c'est une redécouverte de la pièce.
  • Ce que je ne comprends pas, c'est que vous avez changé le nom des sous parties? Pourquoi?
  • Tu as proposé ton plan, j'ai proposé le mien. :/
    A toi de jouer ... C'est ton devoir. Construis ton devoir en essayant d'être pertinent et cohérent.
  • Tu devrais confronter deux choses enfaites , pourquoi dans une telle mesure c'est un lieu de liberté et dans une autre mesure pourquoi ce n'est pas un lieu de liberté ;) N'oublie pas de commencer par les arguments les moins convaincants puis de finir avec l'argument le plus solide ;)
  • Ah mince, donc il faut obligatoirement faire un plan dialectique?
    Est-ce mieux si je fais :
    I- le théâtre, un lieu de liberté pour le metteur en scène

    II- mais aussi un lieu restreint pour celui-ci

    III- Seulement, contraintes peuvent être depassées : liberté du spectateur
  • Bonsoir,
    Floreale te l’a déjà dit. Il vaut toujours mieux aller du moins au plus. Si j’étais toi, j’adopterais un ordre différent pour les parties. Des contraintes à la liberté...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.