Méthode commentaire Méthode dissertation

135

Réponses

  • Vous avez absolument raison! Le romantisme, d'une part, opère un retour aux sentiments et au mysticisme qui s'oppose à la rationalité de certains auteurs des Lumières (Voltaire) ; d'autre part, propose un renouvellement de l'esthétique classique, qui était toujours de mise au XVIIIe (tragédies de Voltaire). Mais le romantisme trouve aussi sa source dans certains textes du XVIIIe, comme ceux de Rousseau ou Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre : l'introspection, le culte de la nature, l'émotion… sont des valeurs que le romantisme a puisées en eux.
    Zola, dans son article sur "Le naturalisme" paru dans le Figaro le 17 janvier 1881, écrit que "le panthéiste Rousseau allait devenir le père des romantiques ; tandis que le positiviste Diderot, malgré ses contradictions, est le véritable aïeul des naturalistes" : preuve que le XVIIIe ne se réduit pas au Lumières —mouvement de pensée plus que courant esthétique— et qu'il est fait d'aspects parfois contradictoires.
    Les critiques ont donné un nom à ce XVIIIe siècle qui donne naissance au romantisme, à cette source du romantisme avant la lettre : le "préromantisme". Cependant, cette appellation a été critiquée car elle renvoie à une vision téléologique de la littérature: c'est-à-dire que ce terme laisse penser que la littérature tendait vers le romantisme, et que ces auteurs ne valent que pour ceux qu'ils annoncent.
  • J'ai une petite question concernant les mouvements :

    Le mouvement décadent n'est-il pas la réunion entre l'esthétique classique d'une part, et l'esthétique baroque de l'autre ?
    Je m'efforce de le démontrer dans mon mémoire en tout cas en parlant d'esthétique "rococo".
  • Woh, c'est audacieux. Cela impose en tout cas une conception essentialiste des mouvements, à rebaptiser "esthétique" ; car historiquement, le mouvement décadent procède du naturalisme (comme l'a montré Sylvie Thorel-Cailleteau) et reprend certaines problématiques romantiques. Historiquement, par ailleurs, le "mouvement décadent" ne représente pas grand-chose : son chef de file s'appelle… Anatole Baju.
  • merci beaucoup trialph vous êtes super ! =D je savais pas ça du tout ! enfin je veux dire ce que vous dites vers le milieu du message ! merci
  • @Trialph
    conception essentialiste assumée !
  • Bobby a écrit:
    Je sais par exemple que les humanistes de la renaissance s'inspirent de l'héritage antique que les gens avaient un peu oublié durant le moyen age brut et barbare .... Il voit en l'homme un être capable de réfléchir par lui meme ....
    C'est un peu réducteur de dire que le Moyen-Age avait oublié l'Antiquité : Dante ne prend-t-il pas pour guide un certain Virgile? Christine de Pizan une certaine Sibylle?
    Après je sais que vers le 17ème siècle y'a la période des classqiues... ils étaient divisés en deux : les anciens et les modernes. les anciens voulaient à toux prix respecter les traditions antiques alors que les modernes souhaitaient innover
    Ce n'est pas tout à fait cela. Les modernes ne voulaient pas véritablement innover, mais disaient que le XVIIe français avait égalé voire surclassé l'Antiquité. D'ailleurs les contemporains du XVIIe savaient qu'ils vivaient une période brillante qui entrerait dans l'histoire.
    les lumières s'opposent relativement aux romantiques c'est-à-dire raison contre émotion et sentiments etc... mais pourtant dans les lumières y'a cet aspect des émotions et sentiments avec la nouvelle héloise de rousseau par exemple...
    Rousseau est la première figure française qui peut être apparentée au romantisme, mais c'est très discuté par les spécialistes. Cependant, l'influence de Rousseau est réelle, en témoignent les nouvelles et poésies de Nerval mettant en scène la tombe de Rousseau.
  • Bonjour, je redécouvre actuellement les liaisons dangereuses, de Choderlos de Laclos, écrit en 1782. Et j'aimerai savoir si ce roman appartient au mouvement décadent. De plus j'aimerai avoir des informations sur ce dernier mouvement, en quoi il consiste, quel en est le précurseur ... Mes recherches sur internet n'ont rien donné, car j'ai l'impression que les sîtes sur lesquels je suis tombée se contredisent tous !
    Merci d'avance pour vos réponses :)
  • 76man76man Membre
    Non, absolument pas. Les Liaisons dangereuses appartiennent au mouvement libertin de la fin du XVIIIe (1782). Le mouvement décadent naîtra cent ans plus tard (1880-1900 pour les grandes lignes).
  • bon, je suis étudiante en langue et littérature française, et nous sommes censés connaître tous les mouvements littéraires (le Romantisme, le Réalisme, le Naturalisme, le Symbolisme, le Baroque et le Classicisme) !!!! mais comment puis-je les savoir sans être confondu ! ! vraiment!!!!!! je suis confondu, aidez moi!! comment puis-je les apprendre tous! et faire la distinction entre !!!!!!!!!!
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Consulte cette page du site et clique sur les différents noms de mouvements littéraires. Tu auras des tas de renseignements.
    Pour les retenir et ne pas les confondre, c'est une affaire d'organisation personnelle. Tu sais faire des fiches, je suppose ?
  • bonjour jehan!!! merci mais comment des fiches? voulez vous dire des fiches de lectures?si c'est cela oui =D
  • JehanJehan Modérateur
    C'est gentil de me dire merci. =)
    Mais ce n'est pas la peine de me l'écrire avec une cédille et autant de i...

    Sur ce forum, essaie d'éviter ces fantaisies d'orthographe de style SMS.
    Cela ne fait pas très "littéraire", vraiment.
  • Tout d'abord, il faut connaître l'ordre chronologique des mouvements, ce qui facilité le travail. Ensuite, apprendre à connaître les auteurs de chaque mouvement, car des textes sont toujours mieux pour appréhender une période littéraire.

    Je ne veux pas paraître rabat-joie, mais en deuxième année de lettres, tu devrais connaître la majorité des grands mouvements littéraires...
  • Jehan a écrit:
    C'est gentil de me dire merci. =)
    Mais ce n'est pas la peine de me l'écrire avec une cédille et autant de i...

    Sur ce forum, essaie d'éviter ces fantaisies d'orthographe de style SMS.
    Cela ne fait pas très "littéraire", vraiment.
    Tu vois Jehan, c'est de cela dont je voulais parler au sujet de la réforme de l'ortho, encore que cet ex n'est pas des plus probants, il y a pire. ;)
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, mais que je sache, aucune réforme de l'orthographe ne préconise la multiplication interminable des i . Et rajouter une cédille avant un i n'est pas ce qu'on peut appeler une simplification logique. La réforme de 1990 ne me semble donc pas l'inspiratrice de ces fantaisies... =)
  • Caligula a écrit:
    Bonjour,

    Je cherche un résumé des différents mouvement littéraires. La plupart des résumés sur internet sont bien compliqués et, je trouve, peut utiles. Je voudrais juste assez d'informations réutilisables lors de l'écrit de français, ou bien l'oral.

    Merci pour votre aide.
    Il y a un livre, bien fait, qui résume sous forme de fiches synthétiques allant à l'essentiel les principaux courants avec leurs caractéristiques, auteurs etc: c'est "La littérature française" chez Nathan, repères pratiques. Il coûte 11 euros en librairie, tu peux le commander.
  • ComateenComateen Modérateur
    Et c'est Huysmans, avec A rebours, qui en marque le début ;)
  • bonjour!!
    je cherche a un résumé sur les mouvement littéraire pasque ceux d'internet sont trop long!!!!! ben ! je suis une algérienne qui habite dans une petite ville au nord est !! j ai cherché sur ce livre!!!"la littérature française " édition Nathan mais en vain!!! je ne l'ai pas trouvé oups!!!!
    svp j'en ai besoin!!!!!!!! =(
  • Tout cela me fait penser à un livre que j'avais bien aimé, il y a quelque temps, même s'il est petit et centré uniquement sur les Littératures fin de siècle (chez Bibliothèque Gallimard). Déjà, j'ai été interpellé par le titre qui évite de dire "Mouvements fin de siècle". Et l'auteur le dit bien : les mouvements sont créés après coups, alors que les écrivains veulent vraiment échapper aux tendances (il le montre par exemple pour le symbolisme).

    Mais c'est très clair car on nous y explique les principes esthétiques de l'époque. A lire...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.