1235715

Réponses

  • Ah, c'est sûr que si tu aimes les pavés, tu n'en auras pas pour tes sous. :)
    Il faut aussi aimer la montagne, je crois.
  • J'ai poursuivi Dostoïevski avec des nouvelles :
    Un Cœur faible
    Un Honnête voleur
    Un Arbre de Noël et un mariage
    La Femme d'un autre et le mari sous le lit
    Un Petit héros
    Le Rêve de l'oncle


    ... et un petit roman (ou une longue nouvelle ?) :
    Stièpantchikovo et ses habitants

    Je conseille ce dernier ouvrage à ceux qui voudraient connaître un autre aspect de Dostoïevski -moins sombre - et qui se laissent distraire par les comédies de Molière et celles de Labiche ; pour être tout à fait complet, il y a aussi une pincée de Gogol et un peu de Tchekhov dans ce Stipantchikovo...
  • Quant à moi, j'ai commencé à lire American Psycho de Bret Easton Ellis et A Farewell to Arms d'Hemingway.
  • Je connaissais le film, mais je ne savais pas que c'était aussi un livre.

    Salut !

    Je lis L'Hôtel, de Yana Vagner, un auteur russe.

    Une dizaine de touristes russes ont réservé un chalet pour y passer une semaine de vacances. Mais l'une d'elle est assassinée et un huis-clos va commencer...

    Bon, l'idée de départ est géniale, mais pour l'instant j'ai du mal à accrocher. L'auteur s'appesanti énormément dans des descriptions pas nécessairement utiles et qui alourdissent très fortement le récit. J'ai aussi beaucoup de mal à m'intéresser aux personnages car, finalement, on sait très peu de choses sur eux. On peut discerner leur personnalité sous la plume de l'auteur, mais je trouve qu'ils manquent de relief.

    C'est peut-être moi qui n'arrive pas à saisir la plume et le style de l'auteur...


    Est-ce que vous connaissez Philip Kerr ?

    Il a déjà écrit pas mal de livres, et je termine la trilogie de Scott Manson. Ce sont les aventures du manager du club de football de London City qui doit souvent se transformer en détective amateur. Dans le premier tome, il doit élucider le meurtre du manager Zarco. Dans le deuxième, un de ses joueurs meurt en plein matche, probablement empoisonné. Et, dans le troisième, il doit retrouver un jeune prodige du football qui a disparu dans la nature.

    C'est vraiment sympa de mêler énigme policière et monde du football qui s'y prête finalement bien, avec sa cohorte de personnages louches, les immenses sommes d'argent en jeu...

    Les trois tomes :

    - Le Mercato d'hiver
    - La main de Dieu
    - La feinte de l'attaquant
  • Je crains que cet auteur ne soit trop récent pour moi, mais ça a l'air de t'enthousiasmer. :)
  • Oui j’aime vraiment bien le concept de mêler sport et intrigue criminelle. L’air de rien le sport professionnel (surtout avec ses masses d’argent) s’y prête bien.

    Et le héros est vraiment sympathique.

    Au fait pourquoi vous n’appréciez pas la littérature récente ?
  • En général je m'en tire par une pirouette et cite Montesquieu dans les Lettres Persanes : « Il me semble que, jusqu'à ce qu'un homme ait lu tous les livres anciens, il n'a aucune raison de leur préférer les nouveaux. »

    Je fais mien cet adage, c'est certain. :)

    Cependant, je lis des livres actuels - surtout des essais - et beaucoup de presse. Mais pour ce qui est des romans récents que j'ai lus depuis une vingtaine d'années, je dois avouer que je suis très déçu par le style, par l'écriture, même si certains livres proposent de bonnes histoires.
    D'ailleurs, la plupart du temps les grands succès sont des traductions d'ouvrages anglo-saxons, traductions qui sont tellement transparentes que j'ai l'impression de lire du mot à mot.
    Pour les traductions du japonais ou des langues scandinaves, je ne connais pas ces idiomes et je dois me contenter de leur traduction.
    Quant aux romans français à succès que l'on m'a mis entre les mains, je n'ai pas dû choisir les bons, parce qu'ils n'étaient pas très bien écrits. :/
  • J'ai fini Breakfast at Tiffany's de Truman Capote, j'avais vu le film sans savoir qu'il était inspiré du cinéma. J'étais donc assez curieuse quand je l'ai vu sur les étagères de la bibliothèque.

    Je suis en train de finir Animal Farm de George Orwell. Bref mais efficace, et surtout un vrai plaisir à lire. Je suis admirative face à l'agilité et l'esprit de l'auteur, c'est vraiment amusant comme la grande majorité (si ce n'est la totalité) peut s'appliquer à notre société et aux événements proéminents du XXe siècle (notamment le communisme de Staline, si je ne me trompe pas). J'aime beaucoup également la perspective adoptée par les animaux. J'avais adoré 1984, je n'en suis pas moins déçue !

    Ensuite, j'ai prévu The picture of Dorian Grey d'Oscar Wilde. On me l'a vivement conseillé, je vais donc me lancer...
  • Tu les lis directement en anglais ?
  • Oui. Rien de mieux qu'une version originale. :)
  • J'ai commencé Ceux du Donbass Chroniques d'une guerre en cours, de Zakhar Prilepine.


    L'auteur y raconte ses pérégrination dans le Donbass et sa rencontre avec diverses personnes : civils, combattants, politiciens…

    Je viens de commencer et pour l'instant c'est un peu "brut". L'auteur ne livre pas encore de réflexions personnelles sur le sujet, mais laisse simplement les gens raconter ce qui leur arrive. Plus loin je pense qu'il commente l'évolution de la guerre, mais je ne suis pas encore là.
  • Je viens de terminer Humiliés et offensés de Dostoïevski (Fiodor Mikhaïlovitch :D ).

    Si vous avez aimé ses cinq grands romans, alors vous aimerez celui-ci, moins connu, peut-être moins estimé.

    Il y a un petit côté Dickens ; on y retrouve même quelques similitudes avec le Victor Hugo des Misérables et le Balzac des Illusions perdues.

    Après une lecture des notes et variantes, et notamment de l'accueil de la critique de l'époque, il semble que l'accueil mitigé (bien que certains aient porté cet ouvrage au pinacle) était dû à une désaffection momentanée pour le roman feuilleton auquel Humiliés et offensés s'apparente vaguement.

    Ça reste quand-même du Dostoïevski, ce qui pour moi veut beaucoup dire. :)
  • Je ne connaissais pas ce roman.

    Merci de la découverte.

    :)

    J'avance dans ma lecture de Ceux du Donbass.

    C'est vraiment intéressant.

    Contrairement à ce que j'avais pensé, l'auteur n'est pas forcément pro-Kremlin. Il critique même assez bien l'attitude de la Russie dans certaines situation ; la destruction du MH17 notamment, où la Russie avait essayé de faire porter le chapeau à l'armée ukrainienne.

    Il tient aussi une chronologie des combats. Il revient aussi sur le chaos post-révolution Maidan et le rôle de différents agitateurs dont les origines ne sont pas très claires.

    J'ai aussi découvert qu'une partie de l'Ukraine avait appartenu... à la Pologne il y a plusieurs siècles. Ce qui explique alors la ressemblance entre la langue ukrainienne et le polonais.

    Vraiment un très bon livre.
  • Oui, la Biélorussie également, ce qui a posé de gros problèmes lors de la restitution à la Pologne de son territoire en 1920. Autant sa frontière ouest pouvait paraître "naturelle" (à part les anciennes possessions de la Prusse, dont Szczecin (Stettin) et Gdansk (Danzig) !) autant à l'est, la situation était conflictuelle avec la jeune république des Soviets !
  • Dans un livre consacré à Alexandre Loukachenko, l’auteur explique qu’il y a encore beaucoup de Polonais qui vivent en Biélorussie... et que les relations entre les deux pays ne sont pas très bonnes.
    Les deux pays se disputent toujours sur le tracé de leurs frontières...

    J'ai découvert un écrivain russe du nom… d'Alexandre Tolstoï ! :|

    Ils le citent dans le livre Les gens du Donbass, mais je ne sais pas s'il a un lien de parenté avec Léon Tolstoi.


    J'ai commandé L'attrape-cœur de Sallinger.

    J'ai eu soudainement envie de le lire, parce qu'il est question de ce livre dans Un souffle, une ombre, et que ça m'a très fortement marqué. Jusque-là, je ne connaissais le livre que de nom.

    Je suis curieux de l'avoir entre les mains.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.