Que lisez-vous actuellement ? (œuvres étrangères exclusivement)

Je lis une très belle traduction en vers mesurés et rimés d'un choix de Poésies d'amour d'Anna Akhmatova.
Le traducteur est Henri Abril et le livre vient de paraître chez Circé.
«13456712

Réponses

  • Argh, mon fil préféré est scindé en deux !
    Bonne initiative, jacques, qui me permet de me faire une petite synthèse de que j'ai lu ces derniers temps (c'est à dire depuis mon inscription sur le forum) en littérature étrangère :

    Littérature russe :
    Anna Karénine, Les Cosaques, Polikouchka, La Mort d'Ivan Ilitch, La Sonate à Kreutzer, Le Diable, Maître et Serviteur, Le Père Serge, Le Faux Coupon et Hadji Mourat de Léon Tostoï
    Les Frères Karamazov, L'Idiot, Crime et châtiment, Les Démons, L'Adolescent, Les Nuits blanches, Le Sous-sol, Le Joueur et L'Éternel mari de Fiodor Dostoïevski
    Les Âmes mortes, Les nouvelles pétersbourgeoises (La Perspective Nevski, Le Journal d'un fou, Le Nez, La Calèche, Le Manteau), "L'apport de Rome" (Le Portrait, Rome, Les Nuits de la villa), L'Antichambre, Scènes de la vie mondaine, Hyménée, Les Joueurs, Le Révizor, Taras Boulba, Les Soirées du hameau, Mirgorod, La Matinée d'un homme d'action et Le Procès de Nicolas Gogol
    Le malheur d'avoir de l'esprit d'Alexandre Griboïedov
    Doubrovski, La Dame de pique, La Fille du capitaine, Récits de feu Ivan Pétrovitch Bielkine et Boris Godounov d'Alexandre Pouchkine
    Lady Macbeth au village, Platonide et Cotin, Le Chasse-diable, L'Artiste en postiches, Un Bêta, L'Ange scellé, Le Vagabond ensorcelé, Gens d'église et Une Famille déchue de Nicolas Leskov
    Histoire d'une ville et Les Golovlev de Saltykov Chtchédrine
    Platonov, Ivanov , La Mouette , L'Oncle Vania , Les Trois Sœurs , La Cerisaie , Le Chant du Cygne , L'Ours , La Demande en mariage , Le Tragédien malgré lui , La Noce , Le Jubilé, Les Méfaits du tabac et la première partie des Récits (1882-1886) d'Anton Tchékhov
    Faust, Assia, Nid de gentilhomme, À la veille, Premier amour, Père et fils, Apparitions, Assez, Le Chien, Fumée, André Kolossov, Les Trois portraits, Un Bretteur, Le Juif, Pétouchkhov, Mémoires d'un chasseur, Le Journal d'un homme de trop, Trois rencontres, Moumou, L'Auberge de grand chemin, Deux amis, Les Eaux tranquilles, Une Correspondance, Jacques Passynkov et Roudine d'Ivan Tourguéniev

    Littérature allemande :
    Wilhem Meister, Les souffrances du jeune Werther, Les affinités électives, Le Caprice de l'amant, Les Complices, Gœtz de Berlichingen à la main de fer, Clavigo, Claudine de Villa Bella, Stella, Frère et sœur, Le Triomphe de la sensibilité, Iphigénie en Tauride, Egmont, Torquato Tasso, Le Grand Cophte, Le Citoyen général et Faust I de Johann Wolfgang von Goethe
    Le Château de Franz Kafka

    Littérature espagnole :
    L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche et Les Nouvelles exemplaires de Miguel de Cervantes

    Littérature de l'Antiquité (grecs et latins) :
    L'Iliade et l'Odyssée d'Homère
    L'Énéide de Virgile
    La République de Platon
    Le Satiricon de Pétrone
    Les Métamorphoses d'Apulée
    Les Aventures de Chéréas et de Callirhoé de Chariton d'Aphrodise
    Les Éthiopiques d'Héliodore (Théagène et Chariclée)
    Daphnis et Chloé de Longus
    Les Aventures de Leucippé et de Clitophon d'Achille Tatius
    Histoire véritable de Lucien
    La Confession de Saint Cyprien
    L'Enquête d'Hérodote
    Les Perses, Les Sept contre Thèbes, Les Suppliantes et Prométhée enchaîné d'Eschyle
    Ajax, Les Trachiniennes, Antigone, Œdipe roi, Électre, Philoctète et Œdipe à Colone de Sophocle
    Le Cyclope, Alceste, Médée, Hippolyte, Les Héraclides, Andromaque, Hécube, La Folie d'Héraclès, Les Suppliantes, Ion, Les Troyennes, Hélène, Les Phéniciennes, Oreste, Les Bacchantes, Iphigénie à Aulis, Iphigénie en Tauride et Électre d'Euripide
    La Vie des hommes illustres de Plutarque

    Littérature extrême-orientale :
    L'œuvre complète de Tchouang-Tseu
    Le vrai classique du vide parfait de Lie-Tseu
    Le Tao-tö king de Lao-Tseu

    Littérature anglaise :
    Orgueil et Préjugés, Le cœur et la raison et L'Abbaye de Northanger de Jane Austen
    Ivanhoé de Walter Scott
    Les papiers posthumes du Pickwick Club, Oliver Twist, Dossier de la maison Dombey et fils et Le Magasin d'antiquités de Charles Dickens
    Le Conte du tonneau, Martin Scriblerus, la Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres d'être à la charge de leurs parents ou de leur pays, les Lettres du drapier et Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift
    Hamlet, Othello, Le Roi Lear, Macbeth, La Tempête, Comme il vous plaira, Roméo et Juliette et Antoine et Cléopâtre de William Shakespeare
    Alice au Pays des merveilles et De l'autre côté du miroir de Lewis Caroll
    L'Histoire de Tom Jones, enfant trouvé d'Henry Fielding
    Wuthering Heights d'Emily Brontë
    Agnes Grey et La Locataire de Wildfell Hall d'Anne Brontë
    Le professeur de Charlotte Brontë

    Littérature danoise :
    Les Contes d'Andersen

    Littérature américaine :
    Sartoris et Le Bruit et la fureur de William Faulkner

    Cela me permet de remettre en perspective ce que je lis en littérature étrangère par rapport à mes lectures en littérature française. Je constate aussi que les littératures que je lis le plus sont bien celles que je préfère (russe, anglaise et Antiquité). :)
  • Moi je vais terminer L'archipel d'une autre vie, d'Andrei Makine.

    Moi je lis maintenant L'île du Docteur Moreau, de H.G. Well.
  • Les Carnets de Malte Laurids Brigge de Rilke. Découverte de cet auteur, j'ignorais ce que j'allais lire. Secoué comme un prunier.
  • Simon UA a écrit:
    Moi je lis maintenant L'île du Docteur Moreau, de H.G. Well.
    Herbert George Wells ;) l'immense auteur de La Guerre des mondes, L'Homme invisible, La Machine à explorer le temps, Les premiers hommes dans la lune et de bien d'autres chefs-d'œuvre de la science fiction. Visionnaire, il est l'égal de notre Jules Verne. :)
  • Je trouve aussi que sa façon d'écrire n'a pas vieilli.

    Pour le contenu et le message c'est assez criant d'actualité.
  • Mark kharitonov son Prokhor Menchoutine. Style vif, attachant, simple. Histoire émouvante avec à la clé un personnage étonnant qui détonne et qui place la pensée et la créativité sur une belle hauteur.
    Apres quoi m'attend le livre de Seguenza de Gabriel Miro. À suivre.
  • J'ai terminé la relecture de quelques œuvres en prose d'Edgar Poe :
    - Histoires extraordinaires
    - Nouvelles Histoires extraordinaires
    - Aventures d'Arthur Gordon Pym
    - Histoires grotesques et sérieuses


    J'ai abordé Euréka, mais j'ai reporté sa lecture par manque d'enthousiasme.

    Concernant les deux premiers volumes, je ne compte plus les relectures ; je commence à connaître certains passages presque par cœur. Autant dire que j'adore ces Histoires extraordinaires et les conseille à tout un chacun. :)
  • Moi je lis Cartel, de Don Winslow.

    Les personnages sont fictifs, mais les événements réels. Ils relatent la montée en puissance des cartels mexicains et la guerre civile qui en a suivi. Le changement politique (le PRI remplacé par le PAN), la naissance des Zetas, l'apparition de la famille Michoacán...

    Malgré leurs leçons, les Etats-Unis n'en sortent pas grandi : consommation intérieure de stupéfiants, cartels qui se procurent leurs armes dans des armureries américaines, calculs politiques à la petite semaine...

    Il n'y a pas de problème de "cartels mexicains, mais un problème américains de la drogue" comme le dit un des personnages.

    Le livre fait près de 800 pages mais se lit d'une traite !
  • Et moi, j’arrive au bout du premier roman de Britt Bennett, diplômée de littérature à Stanford, et comptée parmi les cinq meilleurs jeunes auteurs américains.
    Le titre original est « The Mothers », traduit en français (je me demande bien pourquoi) : « Le cœur battant de nos mères ».
    Je ne suis pas une grande lectrice, mais franchement, j’apprécie.
    Cela se déroule au départ dans une communauté noire et religieuse de San Diego.
    Il paraît que le roman va être adapté au cinéma.
  • Moi je viens de découvrir un magasin de livres d'occasion fantastique.

    J'y ai enfin trouvé Guerre & Paix de Tolstoï, les deux volumes ! Depuis le temps que j'en entend parler, je vais enfin pouvoir le lire !

    Il y a aussi Enfance que j'ai acheté, de Gorki. Je ne savais pas qu'il avait aussi été écrivain. J'ai aussi pris La sale guerre, de Habib Souaidia. Un ancien des forces spéciales algériennes qui raconte la guerre des années 90 et le rôle funeste qu'a joué l'Etat algérien dans le conflit.

    J'ai aussi vu Une saga moscovite et Le Sein : Une histoire de Marilyn Yanom. J'aurais voulu les acheter mais je n'avais plus de sous sur moi.

    J'irai demain.
  • La guerre et la paix (Tolstoï tenait à ce qu'on mît les articles en français) est une œuvre magistrale : c'est le livre !
    Par contre il ne faut pas s'attendre à un récit historique : c'est évidemment beaucoup plus que cela.

    C'est le livre du peuple russe.

    Anna Karénine aussi est à lire impérativement.
  • J'ai déjà lu Anna Karénine.

    Je l'avais bien aimé mais j'ai eu du mal avec tous les personnages.

    Pour La Guerre et la Paix j'ai aussi lu que ce récit permettait de comprendre la mentalité et la politique de la Russie actuelle.

    J'aimerais beaucoup lire Une saga moscovite qui est souvent présentée comme le pendant "moderne" de La Guerre et la paix.
  • Pour La Guerre et la Paix j'ai aussi lu que ce récit permettait de comprendre la mentalité et la politique de la Russie actuelle.

    Ce n'est pas un peu exagéré ?
  • Je (re)précise que l'idée n'était pas de moi.

    Mais l'idée est que, dans Guerre et Paix, Tolstoï aurait une vision fataliste de l'Histoire (elle serait déterministe) et que l'Homme peut seulement essayer de s'y adapter. Et que la mentalité russe serait assez proche de cette vision des choses.

    Je suis aussi retourné dans cette librairie et pris le premier tome de La saga moscovite.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.