Grammaire française Participe passé

Bonjour à tous,
Je suis étudiante de français et je suis au niveau pré-intermédiaire. Pouvez-vous m'aider en me disant si ce texte que j'ai rédigé à l'imparfait et au présent est correct?
Merci beaucoup.
Voici le texte:

Quand j'étais enfant, j'habitais au Brésil dans un petit village au bord de la mer.
J'avais un vélo rouge et je me déplaçais à vélo partout. Je me souviens très bien de la première fois que ma mère me permettait de rouler à vélo seule: je me sentais libre comme un oiseau!
Mon frère avait aussi un vélo et nous aimons faire du vélo ensemble. Nous allions à l'école toujours à vélo - même s'il ne faisait pas beau.
Le village où j'habitais pendant toute ma jeunesse était toujours très calme. Il n'y avait pas de piste cyclable parce que nous pouvions rouler partout sans se préoccuper de rien. Les automobilistes étaient très prudents et ils conduisaient leurs voitures attentivement.
Il y avait beaucoup d'enfants qui roulaient à vélo dans mon village et je crois que ça était la meilleure forme de se déplacer.
Pendant les week-ends, je voyageais quotidiennement avec ma famille. Mes grands-parents habitaient dans un petit village à la montagne et nous leur rendions visite chaque week-end. Nous voyagions toujours en voiture et mon père était le conducteur pendant tout le voyage.
Normalement le voyage durait trois heures et demie et ça était très long pour moi et mon frère. Parfois il y avait beaucoup d'embouteillage et je détestais ça!
Aujourd'hui, j'habite à Bruxelles et je n'utilise plus le vélo comme autrefois. Je me déplace à pied, en voiture ou j'utilise les transports publics.
Pour aller à l'école de français, je marche parce que j'habite près de l'école et pour moi c'est une promenade très agréable.
Si je dois aller à quelque part où je ne peux pas aller à pied, comme par exemple le centre d'accueil où je fais du volontariat, je prends le métro ou le tram.
Pendant les week-ends j'utilise la voiture pour aller au supermarché car c'est très pratique.
Quand je voyage dans un autre pays j'utilise le train ou l'avion. Je préfère voyager en train car c'est le plus facile. Mais quand le voyage est plus long que trois heures, je préfère l'avion parce que c'est plus rapide.
Je pense que aujourd'hui c'est plus facile de se déplacer qu'autrefois car il y a beaucoup de moyens de transport et on peut choisir la meilleure option pour notre style de vie.
«1

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonjour,

    J'ai relevé quelques petites erreurs en gras :
    Quand j'étais enfant, j'habitais au Brésil dans un petit village au bord de la mer.
    J'avais un vélo rouge et je me déplaçais à vélo partout. Je me souviens très bien de la première fois que ma mère me permettait de rouler à vélo seule: je me sentais libre comme un oiseau!
    Mon frère avait aussi un vélo et nous aimons faire du vélo ensemble. Nous allions à l'école toujours à vélo - même s'il ne faisait pas beau.
    Le village où j'habitais -> plutôt du passé composé pendant toute ma jeunesse était toujours très calme. Il n'y avait pas de piste cyclable parce que nous pouvions rouler partout sans se préoccuper de rien. Les automobilistes étaient très prudents et ils conduisaient leurs voitures attentivement.
    Il y avait beaucoup d'enfants qui roulaient à vélo dans mon village et je crois que ça était la meilleure formemanière de se déplacer.
    Pendant les week-ends, je voyageais quotidiennement avec ma famille. Mes grands-parents habitaient dans un petit village à la montagne et nous leur rendions visite chaque week-end. Nous voyagions toujours en voiture et mon père était le conducteur pendant tout le voyage.
    Normalement le voyage durait trois heures et demie et ça était très long pour moi et mon frère. Parfois il y avait beaucoup d'embouteillage et je détestais ça!
    Aujourd'hui, j'habite à Bruxelles et je n'utilise plus le vélo comme autrefois. Je me déplace à pied, en voiture ou j'utilise les transports publics.
    Pour aller à l'école de français -> à mes cours de français ? , je marche parce que j'habite près de l'école et pour moi c'est une promenade très agréable.
    Si je dois aller à quelque part où je ne peux pas aller à pied, comme par exemple le centre d'accueil où je fais du volontariat, je prends le métro ou le tram.
    Pendant les week-ends j'utilise la voiture pour aller au supermarché car c'est très pratique.
    Quand je voyage dans un autre pays j'utilise le train ou l'avion. Je préfère voyager en train car c'est le plus facile. Mais quand le voyage est plus long que trois heures, je préfère l'avion parce que c'est plus rapide.
    Je pense que aujourd'hui c' il est plus facile de se déplacer qu'autrefois car il y a beaucoup de moyens de transport et on peut choisir la meilleure option pour notre style de vie.
  • JehanJehan Modérateur
    Plutôt passé composé ici aussi :
    Je me souviens très bien de la première fois que ma mère m'a permis de rouler à vélo seule: je me suis sentie libre comme un oiseau!
  • Merci beaucoup pour l'aide que vous m'avez donnée.
    Je ne sais pas encore comment utiliser l'imparfait et le passé composé ensemble dans une phrase au passé. Mais je vais essayer d'étudier ça par moi-même pendant les vacances d'été.
    Un grand merci Titania91 et Jehan!
  • En complément:
    nous pouvions rouler partout sans se préoccuper de rien
    J'écrirais plutôt "sans nous préoccuper de rien.
    beaucoup d'embouteillages
  • Merci beaucoup Perluète! :)
  • Bonjour à tous,
    J'ai un test sur l'imparfait et le présent et c'est pour ça que j'ai écrit un autre texte sur les souvenirs de mon enfance. Je pense que il y a des petits erreurs et je vous remercie par avance pour votre correction.

    Voici le texte:

    Quand j'étais petite, j'habitais dans un petit village au bord de la mer. J'ai beaucoup de souvenirs d'enfance dans ce village.
    Mon frère et moi, nous aimions aller à la plage et notre mère nous y emmenait chaque matin. Je me souviens bien de ces matins à la plage! Il faisait toujours chaud et nous passions la plupart du temp dans la mer. Nous aimions aussi jouer le 'frescobol', un sport très populaire au Brésil!
    Pendant l'après midi nous allions à l'école et j'aimais beaucoup ça! Ma matière préférée était la littérature brésilienne. J'aime beaucoup lire et je pense que ça c'est parce que j'ai eu l'habitude de lire quand j'étais petite. En ce temps-là, ma mère lisait avec moi et mon frère tous les soirs.
    J'avais beaucoup d'amis et je jouais avec eux toujours, normalement après le goûter, et nous nous amusions bien.
    Aujourd'hui, ma vie est très différent de autrefois. Maintenant, j'habite à Bruxelles, qui est très loin du petit village de ma jeunesse.
    Actuellement, je suis dans mon année sabbatique, c'est-à-dire que je ne travaille pas. J'ai pris une année de congé pour étudier le français car je besoin de l'apprendre bien et le plus vite possible!
  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonjour,
    Ton texte est bien écrit.
    Je n'ai fait que de petites corrections.
    Quand j'étais petite, j'habitais dans un petit village au bord de la mer. J'ai beaucoup de souvenirs d'enfance dans ce village.
    Mon frère et moi, nous aimions aller à la plage et notre mère nous y emmenait chaque matin. Je me souviens bien de ces matins à la plage! Il faisait toujours chaud et nous passions la plupart du temps dans la mer. Nous aimions aussi jouer le au 'frescobol', un sport très populaire au Brésil!
    Pendant l'après midi nous allions à l'école et j'aimais beaucoup ça! Ma matière préférée était la littérature brésilienne. J'aime beaucoup lire et je pense que ça c'est parce que j'ai eu l'habitude de lire quand j'étais petite. En ce temps-là, ma mère lisait avec mon frère et moi tous les soirs.
    J'avais beaucoup d'amis et je jouais toujours avec eux toujours, normalement après le goûter, et nous nous amusions bien.
    Aujourd'hui, ma vie est très différente d'autrefois. Maintenant, j'habite à Bruxelles, qui est très loin du petit village de ma jeunesse.
    Actuellement, je suis dans mon en année sabbatique, c'est-à-dire que je ne travaille pas. J'ai pris une année de congé pour étudier le français car j'ai besoin de l'apprendre bien et le plus vite possible!
  • Un grand merci Laoshi, ça m'aide beaucoup!! :D
  • Aujourd’hui, je vous propose un livre que j’ai adoré: “mes amis mes amour “de Marc Levy des éditions de Robert Laffont, publié en 2006. Marc Levy est un écrivain français, il est connu pour son livre “ et si c'était vrai” et “le voleur d’ombres”
    il s’agit de l’histoire des hommes colocation. ils sont les meilleurs amis du monde. Antoine a une librairie en Angleterre ,il sépare de sa femme depuis des années, il élève seul son fils. Mathias est un homme parisien,divorcé . Mathias peut décide de cohabiter avec Antoine dans une même maison, pour fuir la solitude.
    ce livre je l’apprécie beaucoup car d’abord, ce roman raconter l’histoire l’amitié entre deux personnages principaux: leurs caractères sont très différents. l’un est un homme énergique, et être en colère facilement, l’autre est un personnage heureux et optimistes . Donc. dans leur vie quotidienne , ils se disputent souvent, mais après il oublie pourquoi ils se disputent. cela me revient à mon meilleur ami .
    Ensuite ce texte facile et agréable à lire. les mots et les phares sont simples. la plupart ont des dialogues,. on peut choisir les mots ou les phrase intéressants pour utiliser dans la compréhension de l’écrire ou de l’oral.
    il description aussi une impression du personnage : la taille, la couleur de peau ou chevaux, et l’action de personne. on peut les apprendre de nouvelles expressions pour essayer de la prochaine fois .

    Finalement, “Mes amis, mes amours” est un roman qui se lit rapidement, une histoire simple et humoristique qu'il fait bonne lire quand on a besoin de se détendre. ce livre non seulement apprendre des mots nouveaux mais aussi connaitre différences culturelles. si vous souhaitez une bonne chose de rires et d’heureux, qui peuvent vous conviendra
  • Probablement le travail d'un étudiant étranger qui doit présenter un livre.

    Jehan, en supprimant votre réponse, vous laissez flotter la mienne.
  • JehanJehan Modérateur
    floreale a écrit:
    Jehan, en supprimant votre réponse, vous laissez flotter la mienne.
    Désolé... Alors, précisons que mon message supprimé était la question à laquelle tu as judicieusement répondu.
    Je vais déplacer cette demande dans le fil "Correction d'un texte".
  • Aujourd’hui, je vous propose un livre que j’ai adoré: “mes amis mes amour “de Marc Levy des éditions de Robert Laffont, publié en 2006. Marc Levy est un écrivain français, il est connu pour son livre “ et si c'était vrai” et “le voleur d’ombres”
    il s’agit de l’histoire des hommes colocation. ils sont les meilleurs amis du monde. Antoine a une librairie en Angleterre ,il sépare de sa femme depuis des années, il élève seul son fils. Mathias est un homme parisien,divorcé . Mathias peut décide de cohabiter avec Antoine dans une même maison, pour fuir la solitude.

    Aujourd'hui, je vous présente un livre que j'ai adoré : Mes amis, mes amours de Marc Levy aux Editions Robert Laffont, publié en 2006. Marc Levy est un écrivain français connu pour ses nombreux romans, notamment : Et si c'était vrai et Le voleur d'ombres.
    Il s'agit d'une histoire d'hommes en colocation, ils sont les meilleurs amis du monde. Antoine tient une librairie en Angleterre, il est séparé de sa femme depuis des années et élève seul son fils. Mathias est parisien et divorcé , il décide de cohabiter avec Antoine pour fuir la solitude.
  • Moi aussi, j'ai corrigé pour rien :rolleyes:

    Ma réponse :
    Quelques incompréhensions dans ton texte : je les ai entourées de ???

    Voici une première correction, mais attends-toi à en avoir d'autres :
    Aujourd’hui, je vous propose un livre que j’ai adoré: “mes amis mes amour “de Marc Levy aux éditions Robert Laffont, publié en 2006. Marc Levy est un écrivain français, il est connu, entre-autres, pour ses livreS “ et si c'était vrai” et “le voleur d’ombres”
    il s’agit de l’histoire de deux hommes qui vivent en colocation. ils sont les meilleurs amis du monde. Antoine a une librairie en Angleterre. Il est séparé de sa femme depuis des années, et élève seul son fils. Mathias est un parisien, divorcé . Mathias décide de cohabiter avec Antoine dans une même maison, pour fuir la solitude.
    Ce livre je l’apprécie beaucoup. Il raconte l’histoire et l’amitié entre les deux personnages principaux: leurs caractères sont très différents. L'un est un homme énergique, se mettant facilement en colère , l’autre est un personnage heureux et optimiste. Dans leur vie quotidienne, ils se disputent souvent, mais ils oublient vite pourquoi ils se sont disputés. ???. Cela me fait penser à la relation que nous avons, mon meilleur ami et moi ???
    C'est un texte facile et agréable à lire. les mots et les phares sont simples.
    ??? la plupart ont des dialogues,. on peut choisir les mots ou les phrase intéressants pour utiliser dans la compréhension de l’écrire ou de l’oral. ????
    ???il description aussi une impression du personnage : la taille, la couleur de peau ou chevaux, et l’action de personne.??? on peut apprendre de nouvelles expressions pour les employer plus tardessayer de la prochaine fois .

    Finalement, “Mes amis, mes amours” est un roman qui se lit rapidement, une histoire simple et humoristique qu'il fait bon lire quand on a besoin de se détendre. ce livre non seulement nous apprend des mots nouveaux mais il nous fait aussi connaître les différences de cultures.??? si vous souhaitez une bonne chose de rires et d’heureux, qui peuvent vous conviendra???
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour. Pour ma part, je te propose ceci :
    Aujourd’hui, je vous propose un livre que j’ai adoré: “Mes amis, mes amours “de Marc Lévy, publié en 2006 aux éditions Robert Laffont. Marc Lévy est un écrivain français, il est connu entre autres pour ses romans “Et si c'était vrai ?” et “Le Voleur d’ombres”.
    il s’agit de l’histoire de deux colocataires. Ce sont les meilleurs amis du monde. Antoine a une librairie en Angleterre, il vit séparé de sa femme depuis des années, il élève seul son fils. Mathias est un Parisien, divorcé . Pour fuir la solitude, il décide de cohabiter avec Antoine.
    J'apprécie beaucoup ce roman, qui raconte une histoire d’amitié entre deux personnages aux caractères très différents. L’un est un homme énergique, et qui se met en colère facilement. L’autre est un personnage heureux et optimiste. Dans leur vie quotidienne, ils se disputent souvent, mais ils oublient vite pourquoi ils se disputent. Cela me rappelle les relations entre mon meilleur ami et moi.
    De plus, le texte est facile et agréable à lire. Les mots et les phrases sont simples. La plupart sont des dialogues. Beaucoup d'actions et de descriptions aussi. On peut trouver des phrases, des expressions ou des mots intéressants pour améliorer sa compréhension de l’écrit ou de l’oral et pour les réutiliser.

    Pour conclure, je dirai que “Mes amis, mes amours” est un roman qui se lit rapidement, une histoire simple et humoristique qu'il fait bon lire quand on a besoin de se détendre et de s'amuser. Si c'est votre cas, il vous conviendra. Ce livre non seulement permet d'apprendre des mots nouveaux, mais aussi de découvrir joyeusement les différences culturelles.
    ricardo a écrit:
    Moi aussi, j'ai corrigé pour rien :rolleyes:
    Je ne comprends pas cette remarque...
    Ce n'est pas parce que j'ai effacé ma question sur la nature de ce travail que les corrections proposées ensuite sont devenues caduques ! ;)
  • J'avais répondu à la suite de la demande.
    Quand j'ai voulu "envoyer", il m'a été répondu que le message n'existait pas.
    j'ai bien compris qu'il n'existait pas à cette adresse, et qu'il devait y avoir eu déplacement. Ce système de forum comporte des bugs, car dans le cas d'un déplacement, il devrait subsister, au moins un certain temps, la copie, à sa place initiale, pour justement éviter ces déboires. C'est tout au moins ce qui se faisait sur le système BB, à l'époque où j'administrais un forum info.
    Le "déplaceur", doit attendre un temps raisonnable, pour qu'une éventuelle réponse ait la possibilité d'être écrite. Il doit ensuite laisser un lien dirigeant vers la nouvelle adresse de la demande.
    Personnellement, j'ai été obligé de chercher où le message a pu être déplacé. Vite trouvé, mais il m'a fallu tout récrire, d'où une perte d'énergie inutile et néfaste à la santé d'un vieillard. :P ;)
  • Voilà qui m’est déjà arrivé.
    Au moment d’envoyer : La page n’existe pas. Ou un avis de ce genre. Fort désagréable lorsqu’on a écrit une réponse assez longue.
  • JehanJehan Modérateur
    Personne n'est à l'abri... Cela m'est arrivé parfois à moi aussi.
  • Quand je me méfie, je fais un copier avant d'envoyer. Je peux ensuite faire le coller où il faut.
  • JehanJehan Modérateur
    C'est une précaution judicieuse. Seulement, on ne se méfie pas à tous les coups...
    Et on peut mettre du temps à trouver le nouvel emplacement.
  • Bonsoir,

    voici une traduction que je viens de terminer. J'étais censée traduire de l'allemand vers le français, alors le texte risque parfois d'être un peu lourd. C'est la raison pour laquelle je le poste ici, en espérant qu'un/e Français/e le corrige et rend plus naturel.

    Je vous remercie en avance, ce forum m'est d'une grande aide ! :)

    À l’âge de 18, il part en vacances avec sa copine pour la première fois. Il a travaillé / travailla à la chaîne dans une usine, l’argent suffit pour le voyage. Ils vont à la Crète en avion et prennent un vieux bus par-dessus les montagnes pendant trois heures, des routes en lacets de plus en plus étroites, puis plus loin jusqu’à la pointe la plus sud de l’île. Dans une pension, ils louent une chambre, des sols en bois chaulés, des draps de lit blancs. Sous la fenêtre se trouve la mer de Libye. Il n’y a que peu de maisons dans le village et un petit supermarché avec des fruits, du fromage, des légumes et du pain. Chaque jour, la propriétaire fait des biscuits sucrés et des boulettes de pâte salés tour à tour, c’est ce dont ils vivent. Ils passent les journées à la plage, silence. Un jour, elle veut savoir la raison pour laquelle il est tel qu’il est. Comment un homme clair est-il censé comprendre l’obscurité, pense-t-il. Il l’essaie avec les mots des médecins, elle écoute et hoche la tête. Être dépressif ne veut pas dire être triste, dit-il, c’est quelque chose de complètement d’autre. Il sait qu’elle ne comprendra pas.
    Dans la chambre, elle suspend sa robe au dossier de chaise. Elle est dans la salle de bain, sa taille mince devant le miroir embué. Il est allongé sur le lit et la regarde. L’air est humide et chaud. Le monde qui l’entoure passe sans résistance, ce monde n’a plus d’arêtes nettes, les couleurs pâlissent, le bruit disparaît. La porte de la salle de bain se ferme, il est seul.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.