Grammaire française Participe passé

Trouver le terme officiel qui correspond à un anglicisme.
Trouver la signification d'un terme officiel.


Il est rappelé que l'usage de ces mots n'est pas obligatoire. Toutefois, il est recommandé à tout un chacun.
Dans l'attente de vos questions (cf. 1er § ci-dessus), il vous est proposé aujourd'hui le néologisme enseignement inversé, publié récemment au Journal officiel de la République française (J.O.R.F.).

Enseignement inversé.
Publication : Journal officiel du 10/01/2017.
Domaine : Éducation/Formation.
Définition : Mode d’apprentissage dans lequel l’élève étudie, de manière autonome, la partie notionnelle du cours en amont de sa phase dirigée, consacrée pour l’essentiel à des exercices d’application menés par l’enseignant.
Note : On trouve aussi les termes « classe inversée » et « pédagogie inversée ».
Voir aussi : apprentissage combiné.
Équivalents étrangers : flipped classroom (en), inverted classroom (en), reverse teaching (en).

Sources : J.O.R.F. du 10 janvier 2017. Site France Terme. http://www.culture.fr/franceterme/terme/EDUC90?from=new|date&francetermeSearchTerme=enseignement+invers%C3%A9&francetermeSearchDomaine=392
«13456727

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonne idée.
    Ce serait bien que tu nous donnes ici plus de détails sur la façon dont tu comptes alimenter et animer le présent fil... ;)
  • Bonsoir.

    J'ai pensé qu'un fil concernant les néologismes officiels (publiés au J.O.R.F.) pourrait être utile à ceux qui souhaitent les employer et également aux autres, car on peut avoir intérêt à connaître le sens de ces nouveaux mots lorsqu'on les entend ou les lit.

    Ce fil pourrait fonctionner ainsi :

    Je l'alimenterai à raison d'un néologisme officiel par jour (sauf exception).
    Voyez un ex. dans mon précédent message.

    Pour le reste, il fonctionnerait, grosso modo, comme les autres fils : question posée par un membre du forum (pour connaître le sens d'un terme officiel donné ou le terme correspondant à un anglicisme), suivie d'une discussion à laquelle prendront part ceux qui le souhaiteront (afin de répondre à la question posée, de commenter ou de compléter les réponses...).

    J'interviendrai, dès que je le pourrai (en principe l'après-midi) en tant que de besoin.

    Roméo
  • http://terminologie.fr/
    Personne ne constitue une synthèse, en ligne puisque le papier se périme vite ?
    Alors, bonne lecture !
  • Bonjour.

    1. Pour ce qui est des néologismes officiels, France Terme est à jour. http://www.culture.fr/Ressources/FranceTerme
    Ce site [officiel] est consacré aux termes recommandés au Journal officiel de la République française. Il regroupe un ensemble de termes de différents domaines scientifiques et techniques


    2. Nota : La Commission générale de terminologie et de néologie est devenue, le 28 mars 2015, la Commission d'enrichissement de la langue française.

    Décret n° 2015-341 du 25 mars 2015. Notice. Extrait :
    Notice : le présent décret a pour objet de simplifier et de moderniser le dispositif d'enrichissement de la langue française en modifiant, notamment, la composition et la dénomination de la commission générale de terminologie et de néologie, qui devient la commission d'enrichissement de la langue française, et en substituant des groupes d'experts aux commissions spécialisées de terminologie et de néologie créées dans chaque département ministériel.


    3. Aujourd'hui, je vous propose le terme hyperjoueur -euse, forgé très récemment comme équivalent de "hardcore gamer". L'usage de ce néologisme officiel est, comme l'utilisation des autres termes officiels, obligatoire dans les textes juridiques ainsi que dans la documentation et la correspondance qui émanent des services et des établissements publics de l'Etat. Il est recommandé à tout un chacun.

    Hyperjoueur, -euse, n.
    Publication : Journal officiel du 08/04/2017
    Domaine : Audiovisuel / Jeu vidéo
    Définition : Joueur passionné de jeu vidéo, qui en a une pratique très fréquente et une grande maîtrise.
    Voir aussi : pratique intensive*
    Équivalent étranger : hardcore gamer (en)

    * Pratique intensive

    Publication : Journal officiel du 08/04/2017
    Domaine : Audiovisuel / Jeu vidéo
    Définition : Pratique très fréquente et experte du jeu vidéo.
    Voir aussi : hyperjoueur, -euse
    Équialent étranger : hardcore gaming (en)


    Source : France Terme
    http://www.culture.fr/Ressources/FranceTerme
  • Bonne idée de fil : que proposes-tu pour éradiquer l'immonde task force employé (d'ailleurs bien à tort) ces jours-ci ? :)
  • Force opérationnelle.
  • Cette traduction est en effet celle employée par les militaires.
    Ça me fait bizarre d'entendre ça dans les entreprises, et maintenant à l'Élysée... :/

    Je suis allé consulter le site : très intéressant. :)
  • freddy.lombard a écrit:
    Bonne idée de fil : que proposes-tu pour éradiquer l'immonde task force employé (d'ailleurs bien à tort) ces jours-ci ? :)

    Aujourd'hui, nous répondons à la question de Freddy Lombard et complétons la réponse d'Anne.
    Cinq néologismes officiels ont été créés pour remplacer le terme anglo-saxon task force., et pas seulement force opérationnelle , terme propre à la défense.
    Il devait en effet être distingué selon le domaine (finance, économie et gestion de l'entreprise, défense). Voyez ci-dessous.

    Comité de réflexion ou équipe spéciale ou groupe d'étude
    Domaine : FINANCE
    Équivalent étranger : task force (en)
    Journal officiel du 22/09/2000
    Synonymes : équipe spéciale, groupe d'étude
    Source : Arrêté du 6 janvier 1989 relatif à la terminologie économique et financière

    Equipe d'étude et d'action
    Journal officiel du 22/09/2000
    Synonyme : groupe de travail
    Domaine : ÉCONOMIE ET GESTION D'ENTREPRISE
    Voir aussi : groupe d'intervention
    Équivalent étranger : task force (en)
    Source : Arrêté du 6 janvier 1989

    Groupe d'intervention ou unité d'intervention
    Domaine : ÉCONOMIE ET GESTION D'ENTREPRISE
    Équivalent étranger : task force (en)
    Journal officiel du 22/09/2000
    Synonyme : unité d'intervention
    Voir aussi : équipe d'étude et d'action
    Source : Arrêté du 6 janvier 1989

    Force opérationnelle
    Domaine : DÉFENSE
    Équivalent étranger : task force (en)
    Journal officiel du 22/09/2000
    Voir aussi : groupement temporaire
    Source : Arrêté du 6 janvier 1989

    Groupement temporaire
    Domaine : DÉFENSE
    Équivalent étranger : task force (en)
    Journal officiel du 22/09/2000
    Voir aussi : force opérationnelle
    Source : Arrêté du 6 janvier 1989

    Source générale : France Terme.

    Quelques termes officiels appartenant au vocabulaire de l'automobile. Il s'agit, aujourd'hui, surtout d'un rappel :

    Aquaplaning ==> aquaplanage

    Camping-car ou motorhome=>> autocaravane.

    Crash test=>> essai de choc.

    Gas oil ==> gazole (carburant pour moteur diesel).

    Pole position ==> position de tête.

    Airbag ==> sac gonflable. On peut dire aussi coussin gonflable et coussin de sécurité.
    Ne pas confondre avec curtain airbag, qui est un coussin gonflable qui se déploie le long des vitres lors d'un choc latéral afin de protéger la tête de ses occupants. Néologisme officiel : rideau gonflable.

    Bonjour,

    Je vous propose aujourd'hui le néologisme officiel agrotourisme publié, il y a quelques jours, comme équivalent français de notamment "agrotourism".

    Agrotourisme, n.m.
    Publication : Journal officiel du 18/06/2017
    Synonyme : tourisme à la ferme
    Domaine : Agriculture/tourisme
    Définition : Ensemble des activités touristiques pratiquées dans une exploitation agricole, qui permettent à des personnes de découvrir les métiers de l’agriculture et les modes de vie ruraux et de consommer les produits de la ferme, l’hébergement sur place étant souvent possible.
    Note : On trouve aussi le terme « agritourisme ».
    Équivalents étrangers : "agrotourism" (en)," farm tourism" (en)

    Source : France Terme.
    http://www.culture.fr/Ressources/FranceTerme"
  • JehanJehan Modérateur
    Merci Roméo.
  • De rien, Jehan. :)

    En 2003, a été créé notamment le néologisme adresse électronique pour remplacer l'anglicisme e-mail adress.


    Adresse de courrier électronique
    Forme abrégée : adresse électronique

    Publication : Journal officiel du 20/06/2003

    Domaine : Informatique/télécommunications

    Définition : Libellé permettant l'identification d'un utilisateur de messagerie électronique et l'acheminement des messages qui lui sont destinés.

    Note : L'adresse électronique est, dans le cas de l'internet, constituée des identifiants de l'utilisateur et du gestionnaire de la messagerie, séparés par le caractère arrobe @. L'identifiant du gestionnaire de la messagerie comprend des désignations éventuelles de sous-domaines, celle d'un domaine, enfin un suffixe correspondant le plus souvent au pays ou au type d'organisme (exemples : .fr, .com).

    Équivalent étranger : e-mail address (en)
    Eviter de dire aussi : Pouvez-vous me donner votre adresse e-mail ?
    [assez souvent entendu]
    Source : France terme.
    [http://www.culture.fr/Ressources/FranceTerme"


    Remarque (rappel) :
    Mél. est le symbole de "messagerie électronique" et peut figurer uniquement devant l'adresse électronique sur un document (papier à lettres ou carte de visite, par ex.), comme Tél. devant le numéro de téléphone. Ex. : Mél. : Romeo31@example.net
    Mél. ne doit donc pas être employé comme substantif, à la place notamment de courriel, d' adresse électronique ou d' e-mail.

    Sources : France terme ; site de l'Académie française, Questions de langue, art. Courriel / Mél.
    http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#26_strong-em-courriel-ml-em-strong

    Deux nouveaux termes officiels :

    Profilage
    Domaine : DROIT
    Définition : Établissement a posteriori, à partir d'indices liés à un acte ou un comportement, d'un profil psychosociologique de personnalité compatible avec l'acte ou le comportement en question.
    Synonyme : analyse comportementale
    Notes:
    1. Le profilage diffère de l'enquête criminelle, menée par les services de police, et de l'expertise criminelle, fondée sur l'examen psychologique de l'auteur présumé d'un crime ou d'une victime.
    2. Dans l'usage professionnel, on emploie exclusivement le terme « analyse comportementale ».
    Équivalent étranger : profiling (en)


    Profilage du client

    Publication :Journal officiel du 17/06/2012
    Forme abrégée : profilage-client, n.m. langage professionnel
    Domaine : ÉCONOMIE ET GESTION D'ENTREPRISE
    Définition : Exploitation, par une entreprise, des informations relatives aux clients et à leurs achats.
    Note : Le mot clienteling, emprunté de l'anglais, est à proscrire.
    Voir aussi : profileur, -euse
    Équivalent étranger : client profiling (en)

    Nota. Il existe au moins un autre terme profilage, qui n'est pas un néologisme officiel.
    Dans le domaine mécanique, il désigne l’opération par laquelle on donne une forme particulière à une pièce, une carrosserie.


    Source : France terme.
  • Roméo 31 a écrit


    "En 2003, a été créé notamment le néologisme adresse électronique pour remplacer l'anglicisme e-mail adress." : il y a une petite erreur (corrigée par la suite) ;toujours deux "d" à address
    On peut trouver "e-mail address" mais aussi " email address" (traduction linguee...)

    :)
  • L'un des reproches que l'on fait aux néologismes est leur longueur - à tort ou à raison.

    Pour ce qui concerne l'adresse électronique, on trouve souvent en signature des messages électroniques (ou au bas des cartes de visite) l'intitulé « mail » (suivi de l'adresse électronique) dont la brièveté ne peut être mise en doute.

    Les administrations et certaines entreprises ont remplacé ce terme par « mél » qui a l'avantage de la concision et de la clarté.
  • Freddy.Lombard a écrit :
    L'un des reproches que l'on fait aux néologismes est leur longueur - à tort ou à raison.
    Pour ce qui concerne l'adresse électronique, on trouve souvent en signature des messages électroniques (ou au bas des cartes de visite) l'intitulé « mail » (suivi de l'adresse électronique) dont la brièveté ne peut être mise en doute.
    Les administrations et certaines entreprises ont remplacé ce terme par « mél » qui a l'avantage de la concision et de la clarté.

    A mon avis, ce reproche est assez souvent justifié. Un seul ex. : Adresse de courrier électronique vs e-mail address....

    La Commission de terminologie et de néologie (nouvellement : Commission d'enrichissement de la langue française) avait le souci de ne pas retenir des néologismes officiels "trop longs" mais elle s'était attachée à combiner ce dernier avec la préoccupation de forger des termes officiels "suffisamment parlants".

    Il arrive qu'on crée un terme ou un symbole plus court, comme Mél. (vs E-mail) que vous citez et dont l'usage est bien entré d dans les administrations de l'Etat (son emploi y est obligatoire) et, dans une certaine mesure, dans le secteur privé.

    Parfois, on joue la carte de l'humour pour essayer de contrebalancer la longueur relative de certains néologismes. Ex. : brainstorming ==> remue-méninges, qui évoque immanquablement remue-ménage.


    Fidji45

    Pour info : A été publié (en 2013) également usurpation d'adresse électronique pour se substituer à e-mail spoofing.

    Il y a quelques années, a été créé le néologisme officiel déverrouillage SIM pour remplacer SIM unlocking. Par ailleurs, il convient de ne pas confondre déverrouillage (abrègement de déverrouillage SIM), déblocage et débridage. Enfin, quid de désimblockage ?

    Déverrouillage SIM
    Publication : Journal officiel du 09/08/2013
    Forme abrégée : déverrouillage, n.m.
    Domaine : Télécommunications / Radiocommunications
    Définition : Opération qui permet d'utiliser, avec une carte SIM de n'importe quel opérateur de radiocommunication mobile, un terminal qui ne fonctionnait initialement qu'avec une carte SIM de l'opérateur d'origine.
    Notes : 1. Le terme déverrouillage SIM ne doit pas être confondu avec les termes débridage*et déblocage**.
    2. Le terme désimlockage, dérivé de l'anglais, est à proscrire.
    Voir aussi : carte SIM, déblocage, débrider
    Équivalent étranger : SIM unlocking (en)

    * Débridage : ==> débrider

    Débrider
    Journal officiel du 21/11/2010
    Domaine : INFORMATIQUE
    Définition : Contourner les protections d'un système pour supprimer les restrictions d'utilisation mises en place par le constructeur.
    Voir aussi : déblocage, déverrouillage SIM. Cf. respectivement ci-dessous et ci-dessus.
    Équivalent étranger : jailbreak, v. (en)


    ** Déblocage :
    TÉLÉCOMMUNICATIONS / Radiocommunications
    Définition : Opération qui permet de remettre en fonction un terminal de radiocommunication qui a été rendu inutilisable par plusieurs tentatives d'identification infructueuses.
    Note : Le terme déblocage ne doit pas être confondu avec les termes débridage et déverrouillage SIM. Cf. ci-dessus.
    Voir aussi : débrider, déverrouillage SIM. Cf. ci-dessus.
    Équivalent étranger : unlocking (en)
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Parfois, on joue la carte de l'humour pour essayer de contrebalancer la longueur relative de certains néologismes. Ex. : brainstorming ==> remue-méninges, qui évoque immanquablement remue-ménage.
    Le mérite de cette proposition revient toutefois à Louis Armand.
  • Roméo 31

    Je suis intervenue sur une légère erreur qui s'était glissée.....

    Vous ajoutez le post qui suit :

    Fidji45

    Pour info : A été publié (en 2013) également usurpation d'adresse électronique pour se substituer à e-mail spoofing.

    Je ne comprends pas .....
  • Fidji45,

    Je suis d'accord avec votre correction, bien sûr (adress > address).

    Le reste, c'est simplement une information supplémentaire que je vous ai donnée en relation avec adresse électronique > usurpation d'adresse électronique. :)
  • OK

    je pense que vous auriez pu vous adresser à tout le monde car pour moi "spoof" c'est avant tout effectivement "usurper" et je suis sûre que cela aurait intéressé tous les membres qui lisent votre rubrique.

    Je trouve votre rubrique enrichissante mais je me demande si je vais pouvoir me débarrasser de certains tics langagiers; :)
  • Merci bien, fidji45 :)

    Mon message contenant l'information supplémentaire peut être lu par tout un chacun.


    Lamaneur,

    Oui. Le terme remue-méninges a été forgé par l'académicien Louis Armand, probablement en 1965.

    La paternité de ce terme a donné lieu à bien des discussions. Voyez, par ex., si ça vous chante, celle-ci : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Brainstorming
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    J'avais déjà lu cette page de discussion. Elle est en partie erronée. On trouve clairement sur Google des attestations remontant à 1971-1972 et elles sont suffisamment nombreuses et diverses pour laisser penser qu'effectivement le mot "remue-méninges" avait été proposé plusieurs années auparavant. Je me rappelle distinctement avoir entendu à la radio, dans les années 60, Louis Armand dire qu'il était à l'origine de cette trouvaille.
  • Ce n'est pas d'un néologisme que je vais parler, mais ça s'en rapproche.
    L'emploi, à la mode depuis 1 ou 2 ans du mot "juste" : "c'est juste formidable !".
    Je pense, sans en être certain, que c'est la copie du "just" anglais, dans son acception de "seulement". Alors qu'en français, "juste" ne devrait pas avoir ce sens, il me semble.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.