Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous

Ma situation est la suivante : je suis actuellement étudiant en Lettres à Paris VII, sur le point de passer en L3, mais il me faut poursuivre mon master ailleurs.
La raison en est simple : mon projet professionnel est de faire de la recherche en science-fiction/fantasy, les domaines de l'imaginaire en quelque sorte. Et quitte à orienter mes mémoires de master dans cette direction dès le M1, il me faut trouver une université dans laquelle siégeraient des chercheurs spécialisés dans ce domaine qui pourraient être mes directeurs de mémoire puis de thèse, ce qu'il n'y a pas à Paris VII.
Connaîtriez-vous donc des universités proposant un master de recherche, et dans lesquelles se trouveraient des enseignants spécialisés dans le champ de recherche spécifié ci-dessus ?
De préférence à Paris, mais n'importe où en France peut aussi convenir.
Mots clés :

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonsoir,
    Science fiction et "fantasy" sont désormais deux genres bien distincts.
    Il te faudra sans doute choisir un sujet précis.
    Tu peux te renseigner auprès de
    http://www.univ-artois.fr/Formations/Formations-a-distance/Le-MOOC-Fantasy
  • Si, dans ce cas, je préfère m'orienter du côté de la science-fiction (parmi les deux domaines susnommés, mon préféré), quelles seraient les options ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonjour,
    Les options doivent être nombreuses.
    Un point qui m'a toujours intéressée, c'est comment la science-fiction passe de l'optimisme au pessimisme.
    Mais si tu me demandes où tu peux trouver des professeurs susceptibles d'accueillir un projet de recherche que je ne connais pas, j'avoue que depuis mon téléphone, ma réponse à la question ne sera pas immédiate ...
  • Tu peux trouver les directeurs de thèses et leurs universités en interrogeant la base thèses.fr avec le mot-clé science-fiction http://theses.fr/?q=science-fiction
  • LaoshiLaoshi Membre
    Eh bien, voilà au moins une réponse concrète.
    Il va falloir choisir soigneusement le sujet. Les thèses sur ce la science-fiction sont bien nombreuses.
  • Bonjour Aldorus,

    As-tu regardé du côté du site du CERLI ? http://www.cerli.org/

    J'ai grosso modo l'impression qu'orienter principalement ses recherches vers la fantasie/fantasy ou la SF reste encore risqué si l'on veut devenir ensuite maître de conférences. Par exemple, on m'a conseillé, il y a quelques années, de faire mon mémoire de M2 puis ma thèse sur la littérature médiévale, et d'orienter d'autres recherches si je le souhaitais sur la fantasy, Tolkien, ou autre.
  • Une recherche préliminaire à partir des résultats obtenus sur le site des thèses me laisse donc penser que Paris 3 est l'option la plus avantageuse pour moi. Je regarderai les autres choix plus attentivement du coup.

    Eh bien pour tout dire j'ignorais encore l'existence du CERLI, merci beaucoup de m'en avoir fait prendre connaissance.
    C'est un risque à prendre en tout cas s'il s'agit d'un domaine qui me passionne ; au pire, je ferai mon mémoire de M1 sur la fascination littéraire des sciences et techniques jusqu'au XIXe siècle pour pouvoir ouvrir sur des thématiques plus spécifiques au XXe pour le mémoire de M2 et le doctorat.
  • De rien. N'hésite pas à te renseigner ; si tu peux entrer en contact avec des doctorants voire avec des enseignants-chercheurs à partir de la L3 par exemple, pour leur demander conseil, ce sera tout à ton bénéfice.
    Il ne faut ni sur-estimer ni sous-estimer le point que j'ai évoqué dans mon message précédent, je pense. D'autres intervenants diront si mon impression est plutôt juste ou non. Il y a des considérations stratégiques, au fond, dans le choix des domaines de recherche, et une différence plus ou moins diffuse entre les étudiants puis doctorants qui ambitionnent de prendre la relève universitaire et les autres, qui sont en fait plus libres, en quelque sorte, dans leur choix. Plus généralement, les préjugés et les questions de hiérarchie à l'intérieur des disciplines et entre les différentes disciplines ne semblent pas, hum, éradiqués !

    Bien entendu, il importe de se lancer dans des sujets passionnants et intéressants, mais il faut aussi considérer ces aspects plus stratégiques.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.