Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous !
Je viens vous faire part d'un dilemme qui me hante jour et nuit (et c'est presque un euphémisme... Je suis une grande stressée que voulez-vous?)
C'est presque la date butoire pour l'ordre des voeux (31 mai) et tout est finalisé... Sauf un doute qui subsiste encore.
En effet je suis très attirée par la double licence droit-philo à Paris 1 et on m'a vivement conseillé de le mettre dans mes premiers voeux si je voulais avoir une chance d'y entrer. Il est donc mon 3 ème voeu - derrière une prépa B/L à Lakanal et deux prépa A /L à Lakanal et à Janson de Sailly. Néanmoins, sachant ces prépa très sélectives, je sais que j'ai des chances de ne pas y être accepté... Mais j'ai aussi une très très grande envie de faire une prépa par la richesse de l'enseignement donc j'hésite à mettre d'autres prépa - de proximité notamment - avant mon voeu droit-philosophie, quitte à détruire mes chances d'y accéder !
Je sais que ce problème reste en grande partie le mien, mais j'aimerais savoir si certains parmi vous, par leur expérience, me conseillerait de faire une prépa dans tous les cas peu importe son classement - quitte à ne plus du tout avoir accès à ce double cursus (d'ailleurs certains savent-ils si l'accès à cette double licence à Paris 1, après deux ans d'hypokagne est difficile ?) où laisser cette dernière dans mes premiers voeux et ne pas faire de prépa ?

J'attends vos conseils et connaissances avec impatiente et gratitude !
Bonne soirée à vous :)
Mots clés :

Réponses

  • Salut !

    Le problème est que si tu vas en HK tu compromets tes chances d'accéder à cette double licence (puisque même si tu décides à l'issue de l'HK de repasser par APB tu ne seras pas prioritaire). Néanmoins, étant en hypokhâgne j'ai une amie qui a décidé de se réorienter en droit (en L1). Donc si c'est le droit qui t'intéresse tu peux toujours en faire après l'HK (et tu auras bénéficié d'un an de Philo supplémentaire).
    En somme, tout dépend de ton goût et de ton envie ou pas de faire du droit !
  • wiwishwiwish Membre
    Bonjour! À mon avis, le principal critère de choix est le métier/secteur de métier que tu envisages: si tu es très attirée par des métiers du secteur juridique ou qui nécessitent de solides connaissances en droit, il vaut mieux que tu prennes la double-licence. Si ce n'est pas le cas, ou que tu ne sais pas encore, et que la prépa te tente, alors effectivement, n'hésite pas à faire le choix de la prépa. Je connais une personne admise en droit-philo après un an d'hypokhâgne, et d'autres admises en L3 de droit après une khâgne (aussi absurde que cela puisse paraître ...) Donc si tu vas en hk, tu pourras tout à fait faire du droit après
  • Anne345Anne345 Membre
    Hippocampe, on ne peut plus ajouter de nouvelles formations, il s'agit seulement de les classer.


    Si tu veux faire cette double licence, il faut la mettre en première position, pas en quatrième.
  • Bonjour ! Tout d'abord, merci pour vos réponses !
    En somme, tout dépend de ton goût et de ton envie ou pas de faire du droit !

    Justement, je ne sais pas vraiment si j'aime le droit... Mais je sais que j'aime la philosophie ! D'où mon choix, et vu que la philosophie seule ne permet que d'avoir accès à l'enseignement (ce qui ne me dérangerai pas si c'est à la fac ou en prépa mais vu la difficulté d'accéder à un poste d'enseignant-chercheur... Enfin ceci est un autre sujet !)
    Merci pour ce témoignage ! Néanmoins, je ne sais pas si un "simple" cursus me suffirait...
    Si ce n'est pas le cas, ou que tu ne sais pas encore, et que la prépa te tente, alors effectivement, n'hésite pas à faire le choix de la prépa. Je connais une personne admise en droit-philo après un an d'hypokhâgne, et d'autres admises en L3 de droit après une khâgne (aussi absurde que cela puisse paraître ...) Donc si tu vas en hk, tu pourras tout à fait faire du droit après

    Oui c'est justement pour cela que je penche plus pour la prépa... Mais en assistant aux portes ouvertes, quelqu'un en droit-philo venait d'une hypokhâgne, mais il m'a clairement fait comprendre qu'il avait eu la chance d’être accepté dans ce double cursus car étant 1- dans un assez bon lycée auparavant 2- Dans une bonne prépa A/L 3- il bénéficiait de beaucoup de lettres de recommandations, dont des professeurs de l'ENS... Bref j'ai peur qu'en entrant dans une plus petite prépa, mes chances d'entrer dans ce double cursus droit-philo à Paris I (si jamais je change d'avis, rate l'ENS, etc.) si je change de voie deviennent inexistantes ! Savez-vous si cela joue ?
    Et quid d'une prépa où l'on fait du droit ?

    J'y ai pensé, figurez- vous ! J'ai d'ailleurs mis une ENS D1 (Lycée Turgot) mais cette prépa est assez basse dans ma liste de vœux car, même si elle reste très pluridisciplinaire, elle n'est pas "assez" littéraire à mon gout, ou du moins d'après ce que j'ai cru voir... A ma grande déception d'ailleurs car avec un peu plus de sciences humaines, mon choix aurait été très rapide !

    Si tu veux faire cette double licence, il faut la mettre en première position, pas en quatrième.

    Je veux cette double licence, mais beaucoup moins que les prépas mises en amont. Si je mets cette licence en première position et que je suis acceptée, je supprime mes chances d'avoir des prépas; néanmoins je sais que j'ai peu de chance d'accéder à ces prépas et j'ai peur de "brûler" inutilement mes chances d'accéder à cette licence...

    Merci pour vos réponses et n'hésitez pas si vous avez d'autres conseils à me donner !


    Edit : Je rajoute une petite question qui peut sembler hors de propos, mais concerne aussi mon classement de voeu - certes, un peu plus bas - : Quelles prépas mettent un peu plus l’accent sur tout ce qui est littérature/sciences humaines ? Les ECE ou l'ENS D1 ?

    Bonjour à tous !
    La sentence est tombée: je suis acceptée en prépa de proximité mais en liste d'attente pour une mieux classée ainsi que pour "droit-philosophie" ! Mais ai-je réellement une chance pour obtenir les voeux en liste d'attente ?
    Est ce que liste d'attente veut dire qu'on a été refusé, mais qu'en cas de rétractation, j'ai plus ou moins une chance ?
    Merci d'avance !
  • wiwishwiwish Membre
    Bonsoir! Oui, la liste d'attente signifie que tu peux être prise si certains se désistent. C'est tout à fait possible que tu sois prise au 2e tour, notamment grâce à ceux qui vont se désister car ils seront admis à Sciences Po dont les résultats sont fin juin
  • Quelles prépas mettent un peu plus l’accent sur tout ce qui est littérature/sciences humaines ? Les ECE ou l'ENS D1 ?

    Il me semble que ce sont les prépas B/L qu'il te faut, elles s'adressent un peu aux ES.
    En revanche je pense qu'il est trop tard pour changer, mais renseigne toi quand même...
  • wiwish a écrit:
    Bonsoir! Oui, la liste d'attente signifie que tu peux être prise si certains se désistent. C'est tout à fait possible que tu sois prise au 2e tour, notamment grâce à ceux qui vont se désister car ils seront admis à Sciences Po dont les résultats sont fin juin

    C'est assez rassurant, merci !
    Il me semble que ce sont les prépas B/L qu'il te faut, elles s'adressent un peu aux ES.

    J'ai mis des prépas BL, d'ailleurs toutes dans mes premiers vœux mais étant donné que j'habite près de Paris, les deux seules auxquelles j'ai pu prétendre étaient très sélectives (Lakanal et Janson de Sailly) Et j'ai donc été refusée ! Et je suis sure que ce sont les mathématiques qui ont été ma faiblesse; et je n'avais pas pris option maths !

    Et je viens d'apprendre que mes parents m'auraient autorisés à aller plus loin et que par conséquent, j'aurais pu en mettre des moins sélectives et peut-être plus à mon niveau.
    Malgré quelques (gros)regrets, je reste optimiste !

    Je remonte ce sujet (encore et toujours...) Pour une queetion qui peut vraiment vraiment sembler incongrue: qu'elle est la différence entre les lettres et la philosophie étudiées en A/L et celles étudiées en ECE ? Est ce que c'est la même base ou radicalement différent ?

    Merci d'avance !
  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonjour,
    C'est différent.
    L'intitulé des disciplines n'est pas le même .
    Vois sur programme prépa EC.
  • wiwishwiwish Membre
    En prépa A/L, les deux matières sont distinctes alors qu'en ECE, elles sont regroupées sous l'appellation "culture générale".
  • Mathieusmn a écrit:
    Salut !

    Le problème est que si tu vas en HK tu compromets tes chances d'accéder à cette double licence (puisque même si tu décides à l'issue de l'HK de repasser par APB tu ne seras pas prioritaire).

    Bonjour !
    Je suis finalement en hypokagne mais je me rends compte au fil des mois que ce n'est peut être pas une filière qui me correspond totalement (notamment au niveau des matières, mise à part les lettrres et la philosophie...) et n'etant pas réellement intéressée par les équivalences, je songe à me réorienter.
    D'où le fait de citer ce message: j'ai entendu dire qu'avec ParcoursSup, la nouvelle plate-forme, pour les filières sélectives, ceux qui se réorientations étaient traités comme des néo-bacheliers. Est-ce vrai ?
    De plus, mes notes n'étant pas exceptionnelles pour ce premier trimestre d'hypokagne, pensez vous que mon dossier pourrait être refusé malgré une progression ? Les notes du bac n'influencent-elles plus ou peu quand on est en réorientation ?
    Désolée pour cette superposition de question et merci d'avance.
  • Salut !
    Alors je ne connais pas cette plateforme donc un(e) autre que moi pourra te renseigner.
    Tu ne précises pas, en quoi veux-tu te réorienter ?
    Tu veux te réorienter dans une autre prépa ? À la fac ? En filière courte ?
    Si c'est une filière sélective dont les matières recoupent celles suivies en hypokhâgne, les notes de l'HK comptent sans doute.
    Concernant l'importance des notes du bac, elles peuvent être importantes dans le cas d'une réorientation puisque tu es en "concurrence" avec les bacheliers de l'année (mais voir les conditions de cette nouvelle plateforme que je ne connais pas).
    Mathieu
  • Merci pour ta réponse rapide.
    Je songe donc me réorienter en droit-philosophie à la Sorbonne ! :)

    Mais je n'exclus pas peut être une prépa ECE mais ça me "pique" un peu de devoir repartir de zéro, en prenant me risque de ne pas m'épanouir non plus...

    Bonjour à tous !
    Après un an d'hypokhagne, je reviens vers vous pour une interrogation qui se rapproche de celle de l'année précédente:
    khâgne ou droit-philosophie ?

    En effet, après mon année à Lakanal (géniallisime) j'ai ré-postulé en L1 pour cette double-licence, où j'ai été accepté.
    J'ai maintenant des doutes que je perçois comme un dilemme coeur/raison: J'ai envie de faire une khâgne (pour la rigueur, l'enrichissement), mais n'est aucun objectif à son issue, puisque j'ai mon passage en khâgne Lyon spécialité philosophie et que c'était potentiellement Ulm qui m'intéressait (plutôt dans l'idée), pour un Master en particulier (continuer à la fac pourrait me permettre de postuler à Ulm sur dossier.) De plus, en étant réaliste, j'ai très peu de chance d'avoir l'ENS et la majorité des concours de la BEL ne sont pas ceux que je vise (mise à part Sciences po, Dauphine et peut être le CELSA, qui me sont accessible avec droit-philosophie).
    Par ailleurs , je sais que les équivalences proposées ne me conviennent pas, puisque je ne me vois pas poursuite avec une licence simple philosophie, ne sachant pas encore ce que je veux faire. - j'adore étudier les lettres mais je ne me vois pas évoluer dedans sauf potentiellement pour devenir professeur de philosophie - (J'ai songé à la licence Humanités droit eco gestion à Nanterre qui correspondrait beaucoup plus à mon profil, mais certains me disaient qu'elle n'avait pas très bonne réputation... Si certains ont des avis dessus, je suis preneuse !)
    Enfin, poursuivre en khâgne serait encore une fois prendre le risque de ne pas ré-obtenir cette double licence. J'ai l'impression qu'entreprendre une khâgne dans cette état d'esprit, à la fois motivée et envieuse de connaissances mais paradoxalement "démotivée" par la suite n'est pas du tout le bon état d'esprit. J'ai aussi la sensation que l'univers de l'université pourrait me permettre de m'ouvrir, et d'avoir une idée plus précise de mes projets d'avenir. (ce qui n'est pas du tout le cas actuellement.)

    C'est pourquoi la "raison", l'envie de sécurité me pousse vers droit-philosophie. Néanmoins, je ne connais pas la matière du droit, ce qui constitue tout de même un risque (quitter la classe préparatoire qui est un excellemment enseignement pour finalement ne pas aimer le droit ?) Choisir cette filière serait donc une manière de m'ouvrir plus de portes, et conservez la philosophie, ce qui est très important pour moi. Enfin, même si je sais que cette double-licence est pluridisciplinaire, je sais que les lettres et l'histoire vont me manquer. De plus, je ne sais pas si l'enseignement de philosophie sera de la même "qualité" (je m'excuse, je ne sais pas comment le formuler autrement.)

    Voilà, je sais bien que mon dilemme, malgré tous vos conseils, en restera un (et dans les deux cas, sûrement des regrets !) mais j'aimerais avoir des avis bienveillants et sincères sur ma situation. J'ai toujours eu du mal à prendre des décisions (surement un problème qui me suivra toute ma vie mais que j'espère tout de même résoudre un jour ou l'autre ! ) mais j'ai l'impression que chaque décision m'engage irrémédiablement. (Désolée de cette note mélodramatique :D)

    PS: Cela s'est surement ressenti dans mes messages, mais je penche pour l'instant et depuis quelques semaines déjà pour la double licence droit-philosophie et j'avais dans l'idée d'envoyer très rapidement un mail à l'administration, pour ne pas bloquer inutilement ma place.

    Je vous remercie d'avance ! Bonne soirée/journée à tous.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.