Le schéma du signe linguistique selon Ferdinand de Saussure

Bonjour,

Je suis désolée de vous déranger pour si peu mais j'ai une question concernant le schéma du signe linguistique de Saussure. En fait notre professeure de sémiologie nous demande de connaître ce schéma mais aussi de savoir pourquoi il a été fait ainsi...

J'ai cru comprendre que les flèches sur les côtés du schéma vont dans les deux sens car le signifié appel le signifiant autant que le signifiant appel le signifié puisque les deux forment un tout qu'on appel le signe linguistique.
Cependant, quelqu'un saurait-il pourquoi le signifié se retrouve au-dessus et le signifiant en-dessous ? Serait-ce parce qu'il considérait que le signifié est plus important?

Merci d'avance à tout ceux qui pourront m'apporter une réponse !! :)

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    Le signifié appelle le signifiant autant que le signifiant appelle le signifié puisque les deux forment un tout qu'on appelle le signe linguistique.
    Le signifié est plus important, oui. C'est le concept-même.
  • Le signifié est plus important, oui. C'est le concept-même.

    Hmmmm, tu es sûre de ça ?
    A priori, les deux éléments signifiants et signifiés sont complémentaires et non hiérarchiques.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Non je ne suis pas sûre.
    Je me fie seulement à la définition donnée traditionnellement pour ces deux termes.
  • Ah d'accord, et dans les définitions traditionnelles, il est dit que le signifié est plus important que le signifiant ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    Oui.
  • Je l’ignorais.
    Peux-tu nous donner à lingpades et à moi-même un lien dans lequel cette information est apportée ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    Non, désolée.
    Mais si le signifiant est la traduction phonique du concept, ne peut-on dire que le concept est préexistant à sa traduction phonique ?
    C'est ce à quoi je pensais, mais s'il faut penser autrement, je ne vais pas me battre pour ça.
  • Je ne sais pas si une préexistence établit forcément une prééminence, par ailleurs, je ne suis pas bien certaine que les choses se fassent de façon si séquentielle, mais peu importe, Saussure ne s’intéressant a priori pas à la genèse d’une langue mais à la structure d’une langue constituée, je ne pense pas qu’il ait vraiment abordé ces questions, et en tout cas de cette façon (je n’affirme rien, je ne suis sûre de rien en l’occurrence).

    lingpades
    Concernant la place en position supérieure du signifié et celle en position inférieure du signifiant, votre prof vous a laissé entendre qu’il y a avait là un sens, ou bien c’est toi qui te poses la question ?
  • DeliaDelia Membre
    Le signifié est plus important, oui. C'est le concept-même.
    Le concept, n'est-ce point le référent ?
  • 1. Dans la théorie saussurienne du signe,le signifié n'a pas une importance supérieure au signifiant.

    En effet, dans le cadre de cette théorie, le signe est la combinaison d'un concept appelé signifié et d'une image acoustique appelée signifiant , qui sont étroitement solidaires, chacun n'ayant d'existence que par l'autre.


    2. Le concept (signifié) n'est pas le référent (du signe), celui-ci étant l'objet ou la manifestation du monde observable auquel renvoie une forme linguistique, par la relation de référence*.

    *La langue, ensemble structuré de formes, n'a de raison d'être que parce qu'elle est en rapport avec l'expérience que les locuteurs ont du monde ; lato sensu, la référence est ce rapport orienté du signe au réeL
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.