Hésitations choix prépa A/L en région parisienne

Bonsoir,

Je suis en Terminale ES et j'ai commencé à rentrer mes choix dans APB.

Je souhaite faire du droit mais je souhaite tenter une prépa avant.
J'ai rentré une prépa D1 sur APB mais j'aimerais tenter une prépa AL qui me plairait beaucoup aussi quitte à me réorienter ensuite en L1 droit (ou tenter ScPo).

Je suis en région parisienne et je souhaite mettre des voeux de sécurité pour être sûre d'avoir une place en prépa AL.
J'ai un niveau correct en terminale (14,50 de MG, plus de 17 en français en première, 14 en espagnol et 13 en anglais. Je tourne autour de 15 en HG depuis la seconde).

Cependant, je ne vise pas de grandes prépas comme Henri IV ou encore Condorcet mais j'ai besoin d'avis à propos des autres prépas Parisiennes (ambiance, suivi vis à vis des autres élèves..). Si certains ont notamment des idées de classement..

Merci d'avance :)

Réponses

  • Pourquoi ne pas aller en droit directement ? J'avoue que je ne vois pas bien l'intérêt de faire une prépa A/L.
  • Pour mûrir mon projet post-bac, gagner en méthode de travail et peut-être tenter des écoles plus prestigieuses..

    Up...
  • Difficile à dire, vu de l'extérieur ça ne parait pas très cohérent :
    - soit tu as vraiment envie de faire du droit plus tard, et dans ce cas autant y entrer tout de suite : les connaissances de prépa A/L ne t'apporteront quasiment rien, les études de droit sont déjà longues, et certes la prépa encourage à travailler beaucoup, mais si tu as les capacités pour continuer toutes tes études en droit tu dois être capable de fournir seul une bonne charge de travail sans être passé par une prépa avant. Progressivement, en licence de droit, tu vas acquérir les méthodes de travail spécifiques au droit.

    - soit tu hésites vraiment entre le droit et les matières littéraires (l'enseignement, les métiers de la culture te tentent par exemple). Alors là oui, effectivement, tu peux tenter une prépa.
  • HawleyHawley Membre
    Je ne suis tentée que par le droit.
    La prépa AL me permettrait surtout de tenter Sc Po à la fin de la seconde année.
    Je suis hésitante. J'ai peur de perdre de vue mon projet pro car le droit est en tension : si je me réoriente après la prépa en L1 droit je ne serai pas prioritaire face aux lycéens...

    C'est un choix cornélien :(
  • cat75cat75 Membre
    Sciences-Po Paris ne se tente qu'en L3 donc après avoir cubé la khâgne, es-tu prête à aller jusque là ?
    Seules certaines Sciences-Po de province peuvent se tenter en L2 après la khâgne . Et pour te donner une idée , l'an dernier en khâgne, avec une bonne sous-admissibilité à Ulm, je n'ai été admissible qu'à Sciences-Po Lyon et même pas à Lille , c'est donc assez sélectif .
    En revanche, tu peux tout à fait tenter Sciences-Po Paris après une L3 de droit .
    Il y a une idée qui circule comme quoi l'idéal est de faire hypokhâgne avant le droit, ça pouvait être vrai avant ( acquisition de méthodes de travail, une année de plus pour être plus mature ) mais ça me paraît risqué maintenant alors que la licence de droit est sous tension et que les places sont chères .
    D'ailleurs, renseigne-toi bien . En principe pour avoir une chance d'avoir une place en L1 de droit à paris, il faut obligatoirement le mettre en 1er choix , donc attention à bien vérifier que mettre la prépa D1 en 1er choix ne soit pas un risque ...
  • HawleyHawley Membre
    Effectivement j'ai pensé au risque de faire une prépa HK avant de faire du droit. Je me dis qu'une réforme pourrait si vite arriver et je ne veux pas vraiment jouer avec mon avenir. Le droit est déjà assez bouché pour que je me permette d'ignorer certaines risques.

    Concernant le fait de refaire une dernière année de prépa, je suis au courant mais je ne pensais pas que la sélection était si rude en sortie de prépa..

    Pour l'ordre de mes voeux, je sens d'avance que cela va être un vrai casse tête.
    Je suis tentée de mettre Sorbonne en premier mais j'ai trois prépas D1 derrière, deux sont sur Paris.. C'est un peu pile ou face ce système..
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.