Grammaire française Participe passé

Bonsoir,

Passons sur l'évidente faute d'accord du participe passé,
mais le début de la phrase suivante (issue d'un article BFMTv...) vous
semble-t-il avoir une syntaxe correcte :

"Les humains rêvent des mêmes choses qui les ont intéressées pendant la journée..." ?

Ce "qui" me semble avoir deux fonctions grammaticales simultanées : annoncer le complément de
"mêmes choses" et être sujet de "ont intéressés".

Un même groupe grammatical peut-il avoir deux fonctions différentes dans une même phrase ??? Ou bien
y'a-t-il une figure de style particulière qui l'autorise (je doute que l'auteur ait voulu
faire dans la figure de style : ce me semble être une traduction directe de l'anglais, où la
tournure est utilisée).

N'eût-il pas été plus correct d'écrire :

"Les humains rêvent des mêmes choses que celles qui les ont intéressés pendant la journée..." ?


Merci de vos éclaircissements !

Olivier

Réponses

  • Tous les pronoms relatifs introduisent une proposition relative et ont une fonction dans la relative.
  • Bonsoir Anne,

    Oui, je suis d'accord.
    Ma question est peut-être mal posée.

    Car dans l'exemple cité, il me semble y avoir une "fusion" entre
    deux relatifs aux fonctions a priori différente.

    La question est... la formulation initiale est-elle correcte ?
    Vaut-il mieux préférer la seconde ?

    Et... "troisième étage de la fusée" (;-) . Qu'en serait-il en latin ? Je pense
    qu'en latin, comme en anglais, on s'en sortirait. En anglais par sa grammaire,
    en latin par un relatif de liaison et/ou un bon choix de verbes.

    Mais en langue française, j'avoue quand même avoir un doute quant à
    cette syntaxe journalistique écrite (je ne parlerai pas de l'oral ;-)))

    Bien à vous,

    Olivier
  • "Les humains rêvent des mêmes choses que celles qui les ont intéressés pendant la journée..."
    que n'est pas un relatif, mais la conjonction qui introduit le complément de comparaison.
    Plus léger :
    "Les humains rêvent des choses qui les ont intéressés pendant la journée..."
    "Les humains rêvent des choses mêmes qui les ont intéressés pendant la journée..."



    En anglais, pas de relatif :
    Humans dream about the same things they’re interested in by day, though more visually and less logically
    http://people.com/pets/what-is-your-cat-or-dog-dreaming-about-a-harvard-expert-has-some-answers/


    En latin, certainement pas un relatif de liaison.
    466. Liaison relative / relatif de liaison : après une ponctuation forte, le pronom/adjectif qui, quae, quod peut introduire une proposition indépendante ou principale, équivalant ainsi à une conjonction de coordination + is, ea, id.
    http://bcs.fltr.ucl.ac.be/GRAMM/23.qui.html
  • Bonsoir Anne,

    Merci pour votre réponse.

    Cependant, je repose la question initiale... la formulation :

    "Les humains rêvent des mêmes choses qui les ont intéressées pendant la journée..."

    est-elle grammaticalement correcte ?

    Bien à vous,

    Olivier
  • A mon humble avis, sauf "intéressées"...
    Cela devrait être "intéressés"

    Amicalement.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Je suis du même avis que Hwang.
  • JehanJehan Modérateur
    Et moi aussi... Il est question d'humains intéressés, pas de choses intéressées ! ;)
  • Olivier68 avait écarté la discussion de cette erreur. Est-il utile de donner plusieurs approbations à Hwang ? Pas de réponses à Olivier ? Pas de critiques de mes réponses ?
    Vous me décevez...
  • olivier68 a écrit:
    je repose la question initiale... la formulation :

    "Les humains rêvent des mêmes choses qui les ont intéressées pendant la journée..."

    est-elle grammaticalement correcte ?

    Je dirais que le mêmes de votre phrase relève de ce cas-ci :
    2. u][b]Marque l'unicité, l'unité ou la permanence[/b][/u Ils prennent le même train, habitent le même quartier, couchent dans le même lit. Sa pensée fiévreuse ressassait indéfiniment la même plainte monotone et hallucinée (Rolland,J.-Chr.,Amies, 1910, p.1209).Elle vivait avant de te connaître... Elle avait la même beauté, le même charme... On l'a aimée! C'est fatal! (Bernstein,Secret,1913, i, 6, p.9).
    [url]https://www.cnrtl.fr/definition/même[/url]


    Et pour reprendre les exemples du cnrtl :

    Ils prennent le même train que celui qui part tous les jours à 8 heures 02.

    Ils habitent le même quartier que celui qui leur plait depuis tant d’années.

    Ils couchent dans le même lit que celui qui leur procure un sommeil si réparateur.


    Dans votre phrase les deux constructions sont possibles (avec ou sans celles que), parce que le mêmes peut s’interpréter comme référant soit à l’unicité/l’unité/la permanence, soit à l’identité/ressemblance.

    Qu’en pensez-vous ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Anne345 a écrit:
    En anglais, pas de relatif :
    Humans dream about the same things they’re interested in by day, though more visually and less logically
    Si, si. Disons qu'il peut être omis, mais il peut aussi être mis :
    Humans dream about the same things that they’re interested in by day,...
  • C'est la phrase originale en anglais.

    Katioucha, pas d'exemples au pluriel ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Oui, mais il n'empêche que "that" est tout à fait possible et même considéré comme plus "complet".
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.