Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour/bonsoir,

Je suis en première Littéraire et me pose certaines questions concernant mes études futures :
Je suis déterminée et motivée pour intégrer une prépa Littéraire Hypokhâgne. Seulement je suis élève dans un établissement privé et voudrais savoir si j'avais autant de chances d'être prise que si j'étudiais dans un lycée public. J'ai entendu dire que les lycées publics pouvaient disposer de l'APB contrairement aux lycées privés qui bénéficient, à la place, d'un entretien personnel. Et beaucoup de gens me disent qu'être déjà dans un lycée public me réserve certainement, une place (avec un bon dossier et de bonnes appréciations, évidemment) qui n'est pas certaine dans les établissements privés..
J'aimerais qu'on m'éclaire davantage sur mes questionnements.
Merci d'avance.
Cordialement,

:)
Mots clés :

Réponses

  • Beaucoup d'élèves de classes préparatoires publiques viennent d'établissements privés (les plus sélectifs évidemment)
  • Les CPGE des lycées privés sous contrat sont aussi proposées dans APB. Il n'y a pas de places réservées puisqu'aucun lycée ne connait ses futurs candidats.
  • Laoshi a écrit:
    Beaucoup d'élèves de classes préparatoires publiques viennent d'établissements privés (les plus sélectifs évidemment)
    Merci pour votre réponse.
    Donc, vous pensez que j'ai autant de chance d'être prise qu'un autre élève venant d'un établissement public (dossier équivalent) ?
    J'ai souvent entendu que le privé avait moins d'ouvertures que le public pour les études supérieures..
  • Tout le monde passe par APB quel que soit son lycée d'origine , public ou privé . Et le lycée d'origine, s'il possède des classes prépas, n'a pas à choisir ses élèves ou à leur donner une priorité .
  • Merci pour votre réponse.
    Donc, vous pensez que j'ai autant de chance d'être prise qu'un autre élève venant d'un établissement public
    Mais oui, si tu viens d'un bon établissement privé (il existe des classements là aussi) et si ton dossier est bon.
  • Je ne suis pas d'accord avec toi Laoshi : si l'origine de l'établissement sera pris en compte dans l'évaluation (pour mettre en perspective les résultats) venir d'un lycée inconnu et perdu dans la cambrousse ne dévalorise pas un dossier pour autant. Donc pas besoin de venir des lycées les plus sélectifs. :)

    Quant à la question de départ ici : ça n'a vraiment aucune importance qu'on vienne du privé ou du public.
  • Permettez-moi de vous démentir, parmi les très bonnes CPGE parisiennes, la plupart préfèreront à dossier équivalent un dossier venant du public que du privé... (et je tiens ça de la Proviseure adjointe de l'une des meilleures)
  • En fait, je crois vraiment que tout dépend de l'établissement privé dont il est question, comme je le disais précédemment (même si c'est le droit d'Artz de ne pas être d'accord avec moi ;)).
    Il en est de toutes sortes.
    Certains dans ma ville sont très sélectifs et refuseront de garder un élève de sixième qui ne connaît pas bien le passé simple.
    Ce sont ceux qui recherchent le 100 pour cent de réussite au bac.
    Les classes préparatoires recevront volontiers un excellent dossier de ces écoles privées s'il doit leur donner un futur major à l'École des Mines de Paris, tout en étant aussi reçu second à l'École centrale Paris, troisième de sa commission à l'École polytechnique et sixième à l'École normale supérieure, tout en poursuivant parallèlement une carrière artistique. ( Un tel élève existe ; je l'ai rencontré ; pas tous les jours quand même. :) )
  • @nmchm J'en doute... Je suis dans une bonne classe préparatoire parisienne, et pas mal de mes camarades viennent du privé, et ils n'ont pas eu de mal à avoir une place. D'ailleurs certains élèves du privé -hors contrat notamment- sont avantagés notamment car dans certains lycées privée l'enseignement du latin est plus rigoureux donc ce n'est en rien un problème.
  • Je confirme : cela n'a aucune importance.
  • Eh bien, tu vois Swan08, il ne te reste plus qu'à faire de ton mieux pour avoir un bon dossier.
    Bonne continuation et bonne chance !
  • Jean-Luc Picard a écrit:
    Je confirme : cela n'a aucune importance.
    Une réponse venant d'un professeur de Khâgne.. Je ne peux que y croire :D
  • Oui, tu ne peux qu'y croire.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.