Arrêter la prépa ?

Bonjour,

Je ne sais pas si mon sujet a sa place ici mais j'espère quand même trouver l'aide nécessaire.

En effet, je suis actuellement en classe préparatoire depuis la semaine dernière. Je fais une prépa ECE et malgré le fait que j'ai conscience qu'ici il s'agit davantage d'un forum pour les littéraires, je pense que les élèves de Khâgnes pourront me venir en aide.

J'hésite vraiment à quitter la prépa. J'ai une classe super, les profs sont pour la plupart géniaux.. que demander de plus ? Cependant, je doute car je m'ennuie. Les cours en eux-mêmes ne m'intéressent pas... Par exemple, si je prends l'économie, cette matière n'est plus abordée sous le même angle qu'au lycée et cela ne m'intéresse plus du tout. Au contraire, j'ai regardé le programme de la licence d'éco-gestion et il paraît mieux me correspondre... C'est comme ça avec quasiment toutes les matières présentes. De plus, je ne sais absolument pas ce que je souhaite faire plus tard et on nous rabâche "Nous ferons des annales, des annales, des annales...", mais est-ce vraiment ce que je veux faire ? est-ce que je souhaite intégrer une école de commerce ? est-ce que ça m'intéresse alors qu'en plus je n'aurai pas les moyens de les financer ?

Vous me direz surement que j'aurai dû réfléchir à tout cela avant mais je ne m'attendais absolument pas à cela... Je me suis donc renseignée sur la licence d'éco gestion et elle a l'air de vraiment m'intéresser... Mais vais-je regretter ? J'ai également une peur terrible que mes proches soient déçus...

Merci d'avance pour vos réponses,
Julie.

Réponses

  • est-ce que je souhaite intégrer une école de commerce ? est-ce que ça m'intéresse alors qu'en plus je n'aurai pas les moyens de les financer ?
    Nous ne pouvons répondre à ce genre de question à ta place.
    Les écoles de commerce conduisent à des emplois très variés.
    Quant au problème de l'argent, faut savoir que si tu intègres une grande école de commerce, et que tu n'as pas les moyens de la financer, tu peux demander un prêt. Un garçon de ma connaissance ayant réussi le concours de l'ESSEC a procédé de cette façon. Et dans cette même école par exemple, à partir de la deuxième année, tu peux pratiquer l'alternance, c'est-à-dire travailler à temps partiel, et c'est l'employeur qui assure les frais de scolarité. (Je ne parle que pour cette école, car je ne sais ce qui se fait dans les autres.)
    Par ailleurs, tu dis que le programme ne t'intéresse pas, mais il serait plus judicieux de comparer les débouchés que tu trouveras à la sortie de la faculté à ceux d'une école de commerce, et aussi de te demander ce que tu as envie de faire comme métier, pas simplement ce que tu aimes comme matières.
    Trop souvent on choisit de n'étudier que ce qu'on aime, mais l'étude ne dure qu'un temps.
  • Je sais bien qu'il y a des prêts étudiants mais enfin.. le plus gros problème reste que je ne sais ABSOLUMENT PAS ce que je veux faire plus tard... Pour tout dire, même le domaine reste un mystère.
    Ce qui fait que je ne peux absolument pas savoir ce qui est le mieux pour moi ! Je sais qu'en licence, il y a des introductions à d'autres matières, comme le droit ou la comptabilité (il me semble, je ne suis pas sûre pour cette dernière). cela pourrait peut-être m'aider à y voir plus clair, à affiner mes choix (mais quels choix ?).

    Merci d'avance pour vos réponses.
  • Bonsoir Julie65,

    Il me semble encore un peu tôt pour penser à une réorientation: pourquoi n'essaies-tu pas de voir réellement ce qu'est la prépa ECE en y restant quelques mois, au moins jusqu'à la Toussaint, voire jusqu'à noël ? Je ne suis pas sûr que tu puisse réellement juger de cette formation après cinq ou six jours de cours...


    Tu devrais de même en parler à tes professeurs, qui sont le plus à même de t'aider à définir ton orientation.


    Bon courage
  • la réponse de Mattlev semble très pertinente. Ne te précipite pas, surtout si l'ambiance n'est pas déplaisante. Tu apprends des choses, ce n'est pas du temps perdu. Et d'ici quelques temps les professeurs seront en mesure de te conseiller (quand ils te connaîtront mieux)
  • Laoshi a écrit:
    Trop souvent on choisit de n'étudier que ce qu'on aime, mais l'étude ne dure qu'un temps.

    Non, elle dure toute la vie.
  • J'en ai énormément parlé autour de moi, notamment à ma famille, très proche de moi et qui me connait très bien. J'en ai également parlé à ma prof de maths.

    Et certains membres de ma famille me disaient qu'ils pensaient dès le départ que ce serait dur pour moi, car je n'ai pas le profil pour faire une prépa... Non pas que je n'ai pas les capacités, mais je ne supporte pas de travailler sous la pression... Je fais déjà des crises d'angoisse et d'autant plus que je réfléchis sans arrêt à mon orientation... De plus, je n'ai absolument plus de motivation, ne sachant pas quoi faire, je ne bosse déjà pas, car je pense en effet qu'inconsciemment, mon choix est déjà fait.

    Merci pour toutes vos réponses en tout cas, mais sachez que ce n'est pas un échec, et que je mettrai simplement mes capacités au service d'une autre formation ! J'ai passé trop de temps de ma vie à réfléchir, je souhaite tout simplement arrêter de réfléchir autant et penser tout d'abord à moi, à ce que je souhaite faire dans ma vie et qui me rend heureuse.

    Je vous souhaite une bonne continuation. :)
  • Quelle que soit ta décision - qui est apparemment déjà prise -, tu n'as absolument pas à te justifier, ni auprès des membres de ce forum, cela va sans dire, ni auprès de ta famille ou de tes proches : changer d'avis ne constitue pas un échec et personne ici, à mon avis, ne pourrait le penser !
  • Non, elle dure toute la vie.
    S'il te plaît, Jacques, cessons de jouer sur les mots ! Bien sûr que l'on apprend toute la vie.
    Tu as très bien compris que je voulais ici parler des disciplines que l'on pratique en classe, par opposition à la profession que l'on va exercer.
    Un tel va préférer choisir une prépa HEC parce que le programme que l'on étudie lui paraît plus attrayant, et se trouvera par la suite amené à exercer un métier qui n'a rien, mais alors rien à voir avec les matières qu'il affectionnait. Ainsi va la vie.
    Je fais déjà des crises d'angoisse et d'autant plus que je réfléchis sans arrêt à mon orientation... De plus, je n'ai absolument plus de motivation, ne sachant pas quoi faire, je ne bosse déjà pas, car je pense en effet qu'inconsciemment, mon choix est déjà fait.
    Dans ces conditions, Julie65, bien sûr, il vaut mieux changer de voie. Ta santé est prioritaire.
    Je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle orientation.
  • Oui Laoshi, je suis bien consciente que l'apprentissage que je vais faire durant mes 5 ans d'études est différent de ce que je ferai, mais l'éco gestion me laisse plus de possibilités quant à mon choix futur (imaginons que le droit soit une révélation par exemple, qui sait !). Je perds sans doute la possibilité d'acquérir de réelles compétences dans ma façon de travailler et de m'organiser et je me ferme également l'accès à des écoles prestigieuses, mais je ne pense pas regretter mon choix. Je travaillerai de mon mieux, comme je l'ai toujours fait, mais dans ma nouvelle voie ! ;)

    C'est sûr que je pense également à ma santé, si c'est comme ça dès le début... je n'imagine pas la suite. En tout cas merci, j'espère de tout coeur réussir et trouver enfin ma voie !

    latucancita, merci pour ton message ! Je pense que parfois je ne pense pas assez pour moi, mais trop par rapport aux autres...

    Bonne continuation à tous !
  • Bonne continuation à toi ! Trés sincèrement.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.