Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour tout le monde, je vais actuellement entrer en Terminal S et je suis autodidacte en philosophie (j'ai eu du mal à choisir mon orientation en première entre S et L). J'aime énormément la physique, les mathématiques et la philosophie. Je vous demande alors quelque conseille pour mon orientation. Voilà mes options:
- j'ai pensé au double cursus (sélectif) Philosophie-Science à l'Université Paris Sorbonne et l'Université Pierre et Marie Curie. (Si quelqu'un a fais ce cursus j'aimerai bien en parler avec cette personne)
- j'hésite aussi à faire une prépa B/L pour l'ENS Ulm.
- j'ai aussi la possibilité de faire une licence de logique à la Sorbonne.
- ou tout simplement aller sur des cursus simples de science ou de philosophie.
Donc qu'en pensez vous et est ce que des personnes ont des informations sur ces études ou des conseils à me donner pour me décider?
Aussi avez vous des masters à me proposer en philosophie des sciences?
Merci pour vos prochaines réponse et excuser moi pour mes fautes d'orthographe.
«1

Réponses

  • Bonsoir! A mon avis, le premier critère de choix à considérer est le métier que tu voudrais exercer, ou du moins le domaine dans lequel tu voudrais te spécialiser, car toutes les options que tu proposes n'ont pas les mêmes débouchés.
    J'ai fait une BL donc c'est principalement de cette filière dont je peux te parler. Il y a effectivement des maths (le programme est à peu près équivalent à celui des ECS) et de la philosophie, mais pas du tout de physique, et c'est une prépa littéraire, il faut donc avoir également envie d'étudier la littérature, l'histoire, les langues vivantes, ainsi que les sciences sociales. Ainsi, si tu veux te spécialiser dans les disciplines "scientifiques", ce n'est probablement pas le bon choix (même si certains font un cursus en mathématiques après une BL)... En revanche, tu pourras faire de la philosophie des sciences après une BL
    Si tu ne veux pas avoir à choisir tout de suite entre les maths, la physique et la philosophie, le double-cursus est en effet une bonne idée, je connais une personne qui l'a fait car elle voulait continuer les maths et la philosophie sans aller en prépa, et elle en est très contente, mais je ne peux pas t'en dire beaucoup plus...
  • Bonsoir,

    Je suis la personne à laquelle wiwish a fait référence... Je suis en troisième année du cursus Sciences et Philosophie de Paris VI et IV, spécialisée en maths côté sciences. Si tu n'a as particulièrement d'idée de profession, c'est une super filière qui te permet de ne pas avoir à trancher encore entre sciences "dures" et sciences humaines. Le rythme est (d'après les comparaisons que j'ai pu effectuer) moins soutenu qu'en prépa, mais plus que dans un cursus simple à l'université, ce qui m'a beaucoup plu car j'ai besoin d'être occupée intellectuellement, sans être une bosseuse acharnée... Et avec le stress des concours en moins! Cette formation a en plus l'avantage de te faire continuer au moins une langue, et de t'envoyer à l'étranger, pour diversifier encore ton champ d'études. Après tu as quand même moins de matières que dans une BL par exemple, mais si c'est vraiment des sciences et de la philo que tu veux, ça peut être un bon choix. Par rapport à la logique, je ne sais pas si tu en as déjà fait, mais c'est assez particulier, moi j'aime bien mais c'est très mathématique... Même si bien sûr la philo en a besoin! Et pour la philo des sciences, je n'ai pas encore trop regardé mais je suppose que Paris I et Paris IV en ont sûrement, et j'imagine que la plupart des facultés de science humains aussi.
    Voilà j'espère t'avoir aidé! Si tu as besoin de clarification ou de plus d'informations n'hésite pas!
  • Bonjour, merci de vos réponses,

    J'ai bien réfléchi à ce que vous m'avez dit, et pour vous apportez plus de précisions, je souhaite devenir professeur en Université, en ayant l'agrégation puis le doctorat (ou inversement si je rate l'agrégation à mon première essaie).

    Je suis très mitigé à choisir une prepa, car l'environnement, la pression (même si cela ne me touche que très peux pour l'instant), l'idée de compétition, et puis le stress des concours etc... Ne m'enchante que très peu, mais à l'inverse je sais (de ce que mes professeurs m'ont dit) que c'est en prepa que l'on atteint la meilleur méthode, alors je voulais vous demandez à vous wiwish et Flore97, la différence entre l'enseignement des méthodes en philosophie entre fac et prepa B/L.

    Sinon, j'aimerais vous demandez, Flore97, plus de précision sur votre niveau en Terminale, en langues, sciences et philosophie, car étant quand même à présent plus tournée vers le double cursus grâce à vos réponse à tout les deux, je sais que ce cursus est très sélectif donc j'aimerais savoir si j'ai un niveau suffisant pour être accepté, merci de vos réponse futur. Puis au niveau du programme des deux matières, cela représente 75% du cursus simple ou moins?
    Et si d'autres personnes ont quelques conseils, ou cursus à me proposer, je serais heureux de voir vos réponses.

    PS: j'apporte une dernière précision, je ne veux pas choisir entre mathématique et philosophie sauf si mon niveau ne me le permet pas.

    Merci de vos réponses.
  • Attention PE13, concernant l'agrégation si tu veux devenir prof des Universités:

    sauf si tu es en droit ou en économie, l'agrégation est un concours du secondaire: elle n'a pas d'existence officielle pour le monde de l'Université (l'agrégation n'est pas un diplôme).
    Quand on veut un poste dans le supérieur, on la passe car elle est un attendu officieux de la part des jurys de recrutement pour les postes de MCF; elle sert aussi de plan B si on n'a pas de bourse de thèse ou si on ne trouve pas de poste en fac.


    Donc passer l'agreg après le doctorat si tu la rates une première fois (ce que je ne te souhaite pas !), je ne sais pas si c'est très pertinent quand on vise un poste dans le supérieur. Ça reste toutefois une "bonne" voie de secours.


    À confirmer, mais je ne pense pas dire trop de bêtises.


    Le stress en prépa n'est pas permanent. Il peut être ponctuellement très important mais tu ne seras pas à 18 de tension toute l'année.
  • Merci de vos informations mattlev, je sais que l'agrégation n'est pas obligatoire pour enseigner en Université, mais comme vous l'avez précisé c'est un attendu officieux de la part du jury, mais oui j'y ai pensé comme second plans, car je compte commencer à enseigner grâce à l'agrégation pendant la préparation de ma thèse (si je peux me le permettre tout dépendra de mes capacités).
    Merci à vous de vos précisions, et aussi l'infirmation sur la prepa, et je ne pense pas non plus que vous disiez des bêtises.
  • Bonjour PE13,

    Pour ce qui est de la méthode, il est vrai qu'on dit souvent que la prépa est le meilleur cadre pour en acquérir une vraiment bonne. De mon côté, j'ai eu la chance de bien partir sur ce point dès la terminale, et je n'ai pas eu de problème après à la fac, même s'il faut avouer que les exigences des professeurs peuvent différer sur ce point (en philo surtout, en maths c'est universel, ou presque). De plus, un tutorat est mis en place pour donner les bases de la méthode à ceux qui doutent de la leur ou à qui on n'en a pas veulent donné, et en général chaque enseignant précise ce qu'il attend.
    Si tu veux enseigner à l'université, je pense que BL te le permet tout autant qu'une double licence, mieux si tu arrives à intégrer une ENS même.
    Par rapport à un cursus simple, on a moins de 75% des cours dans chaque matière, en maths j'aurai du mal à évaluer exactement (car il y a beaucoup de majeures/mineures notamment,donc tout dépend de ce que tu ferais comme cursus exactement) mais en philo on a trois UE de tronc commun sur les quatre, sachant qu'en plus les cursus simples peuvent prendre une ou deux options, qui pour nous sont soit une langue avec la fac de sciences (en première année), soit une autre option au choix, en plus d'une langue (en deuxième année).
    Pour ce qui est du niveau, j'avais en effet un bon dossier en sortant de terminale, après il n' y a pas besoin non plus d'avoir un dossier parfait, s'il y a une matière ou une autre pour laquelle c'est plus compliqué mais que tu leur montre que tu es motivé, que c'est vraiment ça que tu veux, ça peut tout à fait passer! Et pour les langues, ils seront certainement moins exigeants que pour les maths ou la philo.
    Voilà j'espère faire avancer les choses, n'hésite pas à me demande des précisions!

    PS: N'hésite pas à me tutoyer, on n'a que quelques années d'écart
  • Bonjour tout le monde,
    Je m'adresse particulièrement à Flore97, mais tout le monde peut répondre à mes questions.
    Donc voilà ton dernier message a répondu à pas mal de mes questions, mais j'en ai encore quelques-unes :
    Au point de vue des options je souhaiterais, sans doute, continuer le grec ancien à l'Université donc je voulais savoir si ce genre d'option est possible?
    Sinon au point de vue du dossier, je suis assez mauvais en langue... Si ce n'est dire nul... Pour préciser ma moyenne d'anglais se dirige vers 9-10, mais sinon en sciences je me tiens très bien et je souhaite aussi comme toi faire des mathématiques dans ce double cursus, donc en cette matière ma moyenne est largement suffisante, en philosophie j'attends mes premiers cours et aussi bien évidemment mes premières notes pour voir si j'ai les capacités de tenter cette double licence. Donc selon toi ma moyenne en philosophie devrait tourner autour de combien pour compenser mon niveau en langue pour être accepté ?
    Si tu me conseilles aussi de m'améliorer en langue j'essayerai ne serait-ce que pour le bac.
    Au point de vue de mon métier futur, je pense qu'après la bi-licence je tenterais une entrée sous dossier à l'ENS Ulm pour préparer l'agrégation (car le passage prépa ne me tente que très peu).
    Aussi, j'ai une dernière question qui me passe par la tête, est-ce que la disposition des heures de cours entre l'UPMC et la Sorbonne est bien faite? Prend-elle en compte le changement d'universités etc...?
    Merci de m'accorder de ton temps pour me répondre, cela m'aide beaucoup à me décider.
  • Bonjour bonjour!

    Alors pour ce qui est du Grec, je ne peux pas te le promettre; il y a des cours à la Sorbonne il me semble, mais il faudrait 1) que ça marche avec ton emploi du temps, 2) que tes responsables acceptent que tu prennes une seconde option dès ta première année, ce qui n'est pas gagné (d'aucuns ont essayé sans autorisation, je crois que leur semestre ne s'est pas trop mal passé quand même) vu que tu as en première option obligatoire un cours de langue. En deuxième année on a deux options donc tu as un peu plus de marge de manœuvre, mais tu as toujours la problème des horaires...

    Pour ce qui est de l'emploi du temps justement, bien sûr ils tiennent en compte la distance entre les universités...en première année! Parce que tant que tu ne t'es pas spécialisé côté sciences, ton emploi du temps est fait pour toi, et ça marche (en général ils évitent d'avoir trop de trajets d'une fac à l'autre). Par contre après les choses se corsent, puisque dans chaque groupe on est beaucoup moins (dans ma promo on est quatre en maths philo seulement), et tu dois voir directement toi-même avec les UFR dans chaque université. Les secrétaires sont très gentilles et arrangeantes, et en tant que double cursus on a les horaires des TD en avance pour pouvoir s'inscrire dans les matières sans trop de problème d'emploi du temps. Après ça n'empêche que tu ne choisis pas tes matières, et que si tes CM se chevauchent... eh bien c'est tant pis pour toi! Parce qu'on ne va pas changer les horaires de 800 personnes pour une poignée de tarés (ce qui est compréhensible). Donc par exemple ce semestre je loupais systématiquement trois heures de CM de maths par semaine; après si tu as un bon prof de TD et un poly, ça se fait quand même tout à fait.

    Pour les moyennes, ça reste toujours difficile à évaluer, puisque je suppose qu'ils font aussi attention à l'établissement d'où tu viens pour l'évaluer, et que je ne suis pas allée faire une enquête auprès de mes chers camarades pour savoir quelles étaient leurs moyennes; cependant, je pense que si ton niveau en langues est un peu bof mais que tu as un très bon niveau en sciences et un bon en philo, ça ne devrait pas être un problème... si tu montres que tu es prêt à appuyer un peu sur le champignon à ce niveau-là, et que tu y crois! Parce que lors de ta troisième année à l'étranger, il faudra bien te débrouiller, quitte à apprendre une nouvelle langue d'ici là si c'est l'anglais en particulier qui bloque. Je ne sais pas comment tu te débrouilles dans ta deuxième langue, mais si c'est comme l'anglais ça ne peut pas faire de mal de faire un petit effort pour passer définitivement au-dessus de la moyenne, ça fait plus propre :) Quant aux notes en philo, en effet tu verras bien ce que ça donne;je ne sais pas exactement non plus, mais je pense qu'un 13/14 serait souhaitable. Le mieux à la limite c'est que tu ailles aux portes ouvertes ou que tu envoies un mail aux responsables pour les questions d'admissions. Après ne t'affole pas si tu commences pas mal plus bas, tu as toute l'année pour faire tes preuves! Et parfois d'un sujet à l'autre les notes varient beaucoup, jusqu'à ce que tu te familiarises avec les différentes types d'exercices et de thèmes.

    Voilà je crois que j'ai fait le tour, mais je suis toujours là pour les questions à venir!
  • Bonjour tout le monde,
    Merci Flore97 pour toute tes réponses, je n'ai plus d'actuel questions sur le double cursus pour l'instant mais sans doute d'autre me viendront, merci d'être la pour le répondre.
    Sinon j'ai d'autre question par rapport à mes études :
    Si je veux tenter l'agrégation avec la préparation de l'ENS (ou tout simplement faire mon master et doctorat là bas), en prenant en compte le faite que je puisse décider seulement une direction scientifique ou philosophique, ou une fusion des deux.
    Dois-je tenter plus surement :
    - une prepa B/L pour continuer les mathématiques et la philo puis tenter l'ENS Ulm sous concours,
    ou
    -faire le double cursus présenter et tenter une entré sous dossier à normale sup?
    Merci, pour vos réponses future, et grand merci de m'aider à faire le bon choix.

    Bonjour,
    Désolé du double poste, mais j'ai enfin de compte une question pour toi Flore97
    As-tu quelques conseils, lecture, étude, réflexion, approfondissement etc, pour préparer le double cursus?
    Merci de ton attention encore une fois.
  • Salut PE13,

    Si tu veux entrer à l'ENS pour y faire ton cursus, le plus "sûr" est la prépa: les places réservées aux auditeurs venant de l'Université sont rares... Bref, même si c'est en train de changer un peu, la prépa reste la voie majoritaire pour entrer à normale sup.

    Si tu ne veux y passer que l'agreg (je me demande si la prep'agreg est mieux à l'ENS qu'à la fac, surtout à Paris), il me semble possible de postuler avec un cursus d'université.
  • Merci de votre réponse mattlev,
    Je pense préparer mon agrégation en parallèle de mon master, donc si je reste en fac je postulerais quand même sous dossier pour la préparation de l'ENS mais si je suis refusé ou que l'idée ne me plais plus, je la passerai en fac ou tout simplement je ne la passerai pas, mais cela est encore loin pour ces suppositions, donc je verrais lors de ma première ou deuxième année d'études.
    Merci encore de me répondre, car votre réponse m'aide à choisir pour l'organisation de mon APB et la postulation au double cursus que je souhaite faire.
  • Tutoie-moi s'il te plaît !

    Qu'entends-tu par "en parallèle"?

    Je crains bien (malheureusement!) qu'il ne soit impossible de préparer l'agreg tout en suivant ses études. À moins d'une incompréhension de ma part.


    Donc il te faudra bien choisir ta préparation pour l'agreg.
  • Et bien si je ne me trompe pas, j'aurais la possibilité de prendre des UE de preparation a l'agrégation en fac, mais pour tout ce si j'ai mon professeur de philosophie qui a eu son Capes et son Agrégation, donc je lui demanderais conseil, mais sinon comme tu m'as dis avant l'agregation n'est pas obligatoire pour être MCF, donc j'hésite encore mais cela me permettrais de travailler entant qu'enseignant pendant la préparation de ma thèse si, bien sur, mes capacités me le permette, et aillant quelques années d'enseignement derrière moi j'aurais sans doute plus de chance face au jurie pour la sélection.
    Et entant que master en fac j'ai le master de philosophie de la connaissance à la Sorbonne, donc espéront que j'aurais tout ce que je voudrais dans mon parcours d'étude.
  • Il faut juste que tu saches qu'une agrégation est difficile, surtout en philo: ne pense pas la réussir sans t'y impliquer un an à temps plein. Je dis cela en connaissance de cause: une bonne amie qui est pourtant académiquement excellente (dans les 5 premiers au concours de l'ENS LSH) n'a pas eu le concours. Tout ça pour dire qu'il faut beaucoup, beaucoup de travail et d'abnégation.

    Je ne veux absolument pas te décourager, au contraire. Tes idées d'orientation me semblent vraiment super intéressantes; si tu fais le choix de l'agreg, il faut que tu le fasses en conséquence, et donc à fond.

    Quant à ton raisonnement sur le plus d'une expérience d'enseignement pour être recruté dans le supérieur, il me paraît pertinent; cependant je ne suis pas sûr que concilier la thèse et les cours soit mieux qu'être à plein temps sur la thèse grâce à une bourse... Je t'avoue que je n'ai pas trop de solution à ça (même si l'on enseigne un peu pendant la thèse)

    Courage
  • Oui je me doute bien de la difficulté de l'agrégation et j'en ai déjà parler à 2 professeurs de philosophie qui l'ont, mais normalement je compte voir ça avec mes professeurs du supérieur leur avis pour mon métier futur, conseil etc... Mais pour l'enseignement lors de la thèse je verrais mais c'est vrai qu'il serait plus judicieux de m'y appliquer à plein temps, mais je verrais si j'ai une bourse ou avec mon directeur de thèse.
    Et merci de tes recommandations, et tu ne me décourage pas du tout, j'ai conscience de toute les difficultés que ça entraine, c'est pour ce si que je pose des postes sur ce forum, je te remercie énormément de m'aider dans mes choix.

    Bonjour à tous je poste ici un résumé de mes envies, de mon niveau et quelque question:

    Je souhaite devenir Maitre de Conférence en Université, voilà les matières qui m'intéressent :
    - Les Mathématiques
    - La Philosophie.
    J'ai fais quelque recherche et voilà les différents parcours que je pourrais suivre (encore une fois c'est une récapitulation donc je ne note que les grandes idées) :
    - Un double cursus selectif Science-Philosophie à l'Université Paris Sorbonne et l'UPMC.
    - Une prepa B/L pour tenter l'ENS Ulm
    Je pourrais faire une master en philosophie de science ou peut être purement Mathématique ou Philosophique, sinon j'ai aussi un master qui convient au deux cursus c'est un master en philosophie des sciences (LoPhiSc).
    Je pourrais aussi tenter une entré sous dossier à l'ENS si je ne passe pas par la prépa ou que je ne réussi pas le concours.
    Étant donner mon envie de métier, je reste mitiger pour passer mon agrégation et avoir plus de chance d'être choisi en MC ou la passé en cas de secours.

    J'ai un niveau en science qui est très bon (surtout en mathématique)(~17-19), un niveau en philosophie encore inconnu faute de note, un niveau en Histoire-Géographie plus tôt entre la moyenne et bon (~12-14), un niveau en langue vivante plutôt médiocre (Anglais/Espagnol)(~8-10), je suis plutôt allaise en rédaction (malgré mes difficultés en orthographe), mes épreuves anticiper de français sont dans ma moyenne au niveau des résultats.

    À présent les question :
    Bonjour, Flore97, j'aimerai te demander si tu as des conseils à me donner pour préparer le double cursus (lecture, étude, approfondissement, reflexion, ect...)?
    Avez vous d'autre cursus a me proposer qui pourrais m'interresser?
    Que pensez vous de l'on idée d'agrégation?

    Je n'ai à présent plus de question ou d'idée de précision.
    Merci de m'ecouter, de m'accorder de votre temps.
  • Une prépa B/L ne permet pas de rejoindre un cursus de mathématiques. Compare les 4 heures de maths des B/L aux 12 des MP.
    Pense à te relire avant d'envoyer tes messages. Et si tu te relis, c'est grave et c'est en orthographe que tu dois faire des efforts pour ne pas gâcher ton futur parcours.
  • Pour la redirection d'étude, si la philosophie ne me plait plus (entant que choix d'étude) et que je décide de me rediriger vers les mathématiques je m'en rendrais compte après une année de prépa si je suis en B\L ce qui me permettra de changer et de recommencer un cursus en mathématique en Université.
    Pour l'orthographe je le sais bien et je fais des efforts, merci de le faire remarquer, mon professeur de français l'année dernière ma préciser qu'il fallait que je m'améliore en orthographe mais que cela ne m'empecherais j'aimais de rentrer dans un cursus sélectif ou une CPGE.
  • Y entrer peut-être, surtout si tu fais corriger ta lettre de motivation. Mais réussir un concours, ENS ou une autre école, l'agrégation, publier des travaux... j'ai des doutes.
  • Je comprend parfaitement ce que vous voulez dire, et je fais de mon mieux pour progresser surtout si je dois tenter des concours ou autres, mais j'admet que la sur un forum ma relecture n'est pas excellente, vous le remarquerez dans les fautes de frappes etc...
  • Bonjour PE 13,
    J'ai lu tous tes messages sans intervenir.
    Mais une chose m'intrigue.
    Tu écris à plusieurs reprises : je souhaite devenir professeur en Université, en ayant l'agrégation puis le doctorat. Mais tu ne précises pas nettement quelle matière tu souhaites enseigner, même si tu dis que tes préférences vont aux mathématiques et à la philosophie.
    J'ai bien vu qu'un double cursus philosophie/sciences existe.
    Mais à ma connaissance, il n'existe pas une agrégation mathématiques et philosophie. Il me semble qu'il faut choisir.
    Ou cela a -t-il changé ?
    Et entrer à l'ENS ne me semble pas modifier grandement les choses.
    On n'entre pas en B/L pour passer une agrégation de mathématiques, ou alors, je devrais sortir plus souvent de ma grotte.
    Bref, je trouve toutes tes réflexions curieuses et un peu dispersées.
    Par ailleurs, je rejoins Anne 345 dans sa remarque sur ta façon d'écrire et je trouve étrange qu'un professeur de français t'ait dit que cela ne t'empêcherait jamais de rentrer dans un cursus sélectif ou une CPGE.
    Je te conseille tout de même comme elle d'être plus attentif à l'orthographe. Tu es tout de même en terminale. Même sur un forum, relis-toi et force-toi à écrire bien. Cela ne nuit pas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.