Grammaire française Participe passé

2»

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.
    Si on me donnait une de ces phrases et on me demandait de relever les déictiques je devrais répondre quoi? par exemple pour: "Bébé est malade" devrais-je interpréter et relever le "nous"?
    Tu mentionnerais un déictitique notre sous-entendu avant "bébé".
    "Il faut y ajouter le pronom on qui peut avoir une valeur d'indéfini ou une valeur élargie ou une valeur de substitut (je, nous, vous, il, ils...)" je comprend pas bien toute cette histoire avec le nous pourriez-vous m'éclairer s'il vous plait.
    Le pronom on peut avoir une valeur indéfinie et ne désigner personne de précis : il signifie alors "Tout le monde"ou "n'importe qui" : On a toujours besoin d'un plus petit que soi.
    Mais il a aussi une valeur élargie et peut être utilisé à la place de n'importe quel autre pronom personnel.
    On parle alors de pronom omnipersonnel :
    Voilà, voilà... On arrive ! (= J'arrive !)
    Alors, on se promène ? (= Tu te promènes ? Vous vous promenez ?)
    On part demain. ( = Nous partons demain.)
    Etc.

    Pour ce qui est de leur analyse, je pense que tu dois effectivement préciser leur type...
  • Merci Jehan, donc le "on" indéfini que tu utilise ici : On a toujours besoin d'un plus petit que soi. ne sera pas considéré comme embrayeur personnel (je sais pas si cela se dit corrige moi au cas où s'il te plaît)

    Tu m'as laissé trois petit points en ce qui concerne l'analyse, y a t'il quelquechose qui m'échappe?

    J'ai aussi un autre questionnement, pour ce qui est de la distinction entre récit/discours, est ce que:
    Discours--->énoncé rattaché/ancré dans la situation d'énonciation--->présence de déictiques/embrayeurs

    Récit--->énoncé détaché/coupé de la situation d'énonciation--->abscence de déictiques/embrayeurs

    Le discours direct serait-il typique du discours (on emploiera hier,demain) et le discours indirect typique du récit (on emploiera la veille, le lendemain)

    mes idées ne sont pas encore très net et une réponse à mes questions m'aidera vraiment, merci d'avance :)
  • Tous les auteurs ne font pas de différence entre récit et discours.

    Ta distinction est celle qui est opérée traditionnellement : cf. par ex. :

    https://www.etudes-litteraires.com/caracteriser-texte.php

    Voir aussi le message de Jacques du 22 mai 2011, ici :

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/19345/quelle-est-la-difference-entre-le-recit-et-le-discours
  • ArthurrrArthurrr Membre

    Bonjour;

    Dans la phrase suivante, le "on" est-il déictique et pourquoi ?

    "Tu entends ? On frappe à la porte !"

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    9 janv. modifié

    Bonjour,

    Pour moi, "on" n'a pas ici une valeur de déictique, il n'est pas l'équivalent de "nous".

  • JehanJehan Modérateur

    Je suis d'accord. Ce "on" a une valeur d'indéfini ("quelqu'un"). Ce n'est donc pas un déictique.

  • Merci pour ces précisions. Une dernière question: que pourriez-vous dire de l'expression "regarde-moi" et pourquoi ? Je pense que ce n'est pas un déictique, mais je manque de justifications.

    La nature est pitoyable ce soir. Regarde-moi un peu cette vallée làbas, ces quatre ou cinq méchants nuages qui grimpent sur cette montagne.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    Je crois que c'est un embrayeur. Dans la description, un narrateur (moi) s'adresse personnellement à un destinataire (tu) par un impératif à la 2e personne du singulier.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.