Grammaire française Participe passé

Bonjour, j'ai une question un peu bête.

Par chez moi, on dit souvent "je la connais comme si je l'avais faite".
Un peu grivois il m'arrive de dire "je la connais comme si je me l'étais faite".

Mais si je parle à disons ma femme comment lui dire la même phrase ? "je te connais comme si je te m'étais faite" ?

Cette énigme m'interpelle depuis un bon moment ! Merci de votre aide !
«13

Réponses

  • Je préfère et de loin : "Je te connais par cœur".
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    On pourrait essayer
    "Je te connais sur le bout des doigts".
  • Ou tout au moins :
    Je te connais comme si je t'avais faite.
  • Je ne parle pas de "avoir fait" mais de "se faire" .
    Même si la phrase n'est pas élégante je ne vois vraiment pas comment la formuler.
  • En fait, la construction se faire quelqu’un ne permet pas l’alliance des pronoms de première et deuxième personne ; ils sont tout bonnement incompatibles.

    Voir, par exemple :

    469422incompatpronom.jpg
    https://books.google.fr/books?id=cDE7zuf17iQC&pg=PT234&lpg=PT234&dq=incompatibilit%C3%A9+pronom+si+terrible+si+terrible&source=bl&ots=UgK1eQnNgN&sig=lw-p49xoh9zL12Js_3z5SO8n7ts&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiqp--6mdjOAhVDVhoKHS9tAvQQ6AEIHjAA#v=onepage&q&f=false

    693902incompatpronombis.jpg
    http://research.jyu.fi/grfle/315.html


    Ta petite grivoiserie ne peut pas fonctionner si tu t’adresses directement à ta femme ! :D
  • JehanJehan Modérateur
    Logiquement, ce serait "Je te connais comme si je me t'étais faite".
    Mais je doute que cela demeure compréhensible, et Katioucha vient de le dire, il y a alors incompatibilité entre les pronoms compléments.
  • Merci pour votre retour, ma phrase n'est donc pas correcte et ne peut exister !
  • DeliaDelia Membre
    Elle ne peut pas exister, car on ne peut dire à sa femme/épouse/concubine/petite amie.... qu'on la connait aussi bien que si on avait copulé avec elle ! C'est absurde, sauf si c'est dit par Elzéar de Sabran !
  • S’il s’agissait d’un trait d’esprit, la suite n’a évidemment pas lieu d’être ! :)

    L’impossibilité n’est vraiment que grammaticale ; la phrase de départ peut parfaitement être dite par ironie. La phrase dérivée aussi, donc :).
  • S’il s’agissait d’un trait d’esprit

    Le trait est épais ... :/
  • DeliaDelia Membre
    Ta petite grivoiserie...

    Ou plutôt : ta grosse obscénité.
  • floreale a écrit:
    S’il s’agissait d’un trait d’esprit

    Le trait est épais ... :/

    Je me demande s'il n'y a pas malentendu, je ne parlais pas de la phrase d'Elmios, mais de la remarque de Delia (sur l'impossibilité / absurdité de l'énoncé). :)
  • Elmios a écrit:
    Bonjour, j'ai une question un peu bête.

    Par chez moi, on dit souvent "je la connais comme si je l'avais faite".
    Un peu grivois il m'arrive de dire "je la connais comme si je me l'étais faite".

    Mais si je parle à disons ma femme comment lui dire la même phrase ? "je te connais comme si je te m'étais faite" ?

    Cette énigme m'interpelle depuis un bon moment ! Merci de votre aide !

    Tu peux toujours essayer avec un pronom disjoint, mais ce sera doublement inélégant !
    Je te connais comme si je m'étais fait toi.
  • Je me demande si plus qu’inélégant, ce n’est pas franchement incorrect ? (Puisque les pronoms disjoints sont utilisés comme compléments prépositionnels, or ici le verbe se construit directement.)
    Ça fait un peu moi vouloir toi ! :)
  • Merci à tous pour vos retours ! Comme quoi la langue française peut être vachement drôle :)
  • Katioucha a écrit:
    Je me demande si plus qu’inélégant, ce n’est pas franchement incorrect ? (Puisque les pronoms disjoints sont utilisés comme compléments prépositionnels, or ici le verbe se construit directement.)
    Ça fait un peu moi vouloir toi ! :)

    Bonsoir
    Faites-moi plaisir : insérer , en général, entre sont et utilisés. :)
  • DeliaDelia Membre
    Plus ça va, pus je suis persuadée que nous avons affaire à un canular. Canular de grande classe, au demeurant mais il est grand temps de siffler la fin de la récréation.
  • Elmios a écrit:
    Merci à tous pour vos retours ! Comme quoi la langue française peut être vachement drôle :)

    En italien, on serait confronté exactement au même problème. Le français n'est pas toujours exceptionnel ! :D
  • DeliaDelia Membre
    Elmios a écrit :

    Merci à tous pour vos retours ! Comme quoi la langue française peut être vachement drôle :)

    Que disais-je : en plus, il se paie notre tête !

    otez-moi d'un doute : le sérieux avec lequel vous lui avez répondu, c'était bien du second degré ?
  • Et une phrase comme "Je te connais comme si je m'étais fait toi" ne fonctionne pas plus grammaticalement, même si c'est affreusement laid phonétiquement ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.