Sujets du bac français 2016, séries S et ES - Sujet d’invention

Séries S et ES - Écriture d’invention
Objet d’étude : La question de l’homme dans les genres de l’argumentation du XVIe siècle à nos jours

Invention : À l’occasion d’une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d’un écrivain dont vous admirez l’œuvre. Ce discours pourra réutiliser les procédés, à vos yeux les plus efficaces, mis en œuvre par les auteurs du corpus.

topics.png Proposition de corrigé de l’écriture d’invention (par Tina Malet)


sujet_bac.png
«1345

Réponses

  • tyuioptyuiop Membre
    Bonjour aujourd'hui a eu lieu le bac de français, j'ai donc choisi le sujet d'invention mais j'ai c'est pas si j'ai fait le bon choix d'avoir inventer un écrivain, le sujet:

    Invention : À l’occasion d’une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d’un écrivain dont vous admirez l’œuvre. Ce discours pourra réutiliser les procédés, à vos yeux les plus efficaces, mis en œuvre par les auteurs du corpus.

    Comme vous pouvez le voir rien indique de ne pas choisir un écrivain irréelle. Surtout que dans le sujet d'invention, on ne m'a jamais dit d'apprendre une biographique d'un auteur détaillé. J'ai préféré inventer un écrivain, parce que je n'avais assez d'éléments sur un auteur pour bien faire mon invention. Donc selon vous me suis-je planté ? Merci des réponses.

    Cordialement.
  • Je t'avoue que je n'aurais pas songé à faire un discours sur un écrivain imaginaire, mais pourquoi pas, c'est original ! :D

    L'énoncé ne précisait pas (ni explicitement ni implicitement) s'il fallait forcément opter pour un auteur réel. Selon moi, l'examinateur ne pourra pas te pénaliser pour ce choix audacieux (mais à double-tranchant...).
  • Bonjour !
    J'ai aussi pris ce sujet ce matin mais je crois avoir fait une erreur : j'ai pris un auteur étranger : Stefan Zweig. Pensez vous que je serais pénalisée ?
  • Bonjour,
    Moi aussi j'ai choisi ce sujet, et ayant hésité à prendre un auteur réel ou fictif, j'ai finalement opté pour ce dernier choix. Je voudrai avoir un réel avis sur ce choix, d'une personne "qualifiée" sur le sujet.
    Merci d'avance.
  • Je ne connais pas les consignes données aux correcteurs concernant l'identité (fictive ou réelle) de l'écrivain.

    1/ Vraisemblablement, vous serez nombreux à avoir 'inventé" un écrivain. Donc, pourquoi pas ?... Mais... :/

    Si j'avais fait ça, j'aurais inventé un auteur mineur mais qui se rattache à une école ou à un mouvement littéraire, de manière à pouvoir évoquer ses maîtres célèbres, eux. Et surtout à donner des éléments qui font partie de notre histoire littéraire.

    2/ Je me demande pourquoi ne pas avoir choisi un écrivain réel. Manque de connaissances ? Pourtant, voilà deux ans que vos travaillez sur des auteurs... Et inutile de connaître sa biographie en détails. On évoque l'œuvre.

    3/ Pour l'élève qui a choisi Stefan Zweig : littérature française au programme... :/

    En conclusion, je pense qu'il y aura concertation dans les deux cas.
  • Merci d'avoir répondu,
    Choisir un auteur fictif me semblait plus simple que de choisir un auteur réel, n'ayant pas eu énormément de cours de français suite à des problèmes médicaux, je ne me sentais pas en mesure de développer un sujet que je ne maîtrisait pas/presque pas. "Il y aura concertation", c'est à dire que le sujet n'est pas totalement défini ? Qu'il reste des possibilités d'être noté normalement sur un auteur fictif ? Est-ce possible que ce soir H-S et que le correcteur attribue un 0 ?
  • DeliaDelia Membre
    Le problème, à mon humble avis, c'est qu'il n'y a RIEN à dire d'un auteur fictif. Ni le bien, ni le mal, puisque, pour citer Jean Tardieu, a'xiste pas.
    C'est donc à vous, en l'espace de trois heures, de lui composer une biographie et d'écrire ses œuvres. Vous multipliez la difficulté !
  • Pas 0 NON ! Et il y a toujours concertation.
  • Dans les textes du corpus, les histoires des œuvres n'étaient pas racontées, seulement l'avis de l'auteur sur les œuvres.
  • DeliaDelia Membre
    Dans les textes du corpus, les histoires des œuvres n'étaient pas racontées, seulement l'avis de l'auteur sur les œuvres.
    Certes. Mais comment donner un avis sur un texte qui n'a pas été écrit ? Il vous fallait donc imaginer ce que votre personnage avait bien pu écrire... au lieu de vous concentrer sur votre oraison funèbre !
  • Pour ma part, j'ai fais l'éloge de Voltaire en mettant en valeur son intelligence et son audace puisqu'il a utilisé l'ironie afin de détourner la censure de l'époque ... en citant Candide comme exemple.

    Cependant, je me suis fais passer pour un de ses amis contemporains, j'ai même écrit : "Ô Voltaire ! Si tu m'entends, saches que tu es la lumière qui illumine notre siècle ! " (En faisant référence au siècle des lumières) en le tutoyant ..

    Fallait-il rédiger un éloge à notre époque (21eme siècle) ou ca passe si je me suis fais passer pour un écrivain ami de Voltaire du 18emes ?
  • Ça passe TB. Sauf que l'impératif singulier ne prend pas de s => sache.
  • Merci pour ta réponse.
    Diable ... Je viens de me rendre compte de cette énorme faute ... Merci :rolleyes:
  • Bonjour, j'ai fait le sujet d'invention également en choisissant comme auteur Apollinaire. Je ne me suis pas contenté d'une petite référence j'ai évoqué de nombreuses oeuvres comme le recueil Alcools avec les poèmes la Maison des Morts, la Lorelei, Nuit Rhénane, Zone, la chanson du Mal-Aimé, les Caligrammes aussi; j'ai inclus également des détails biographiques précis (scolarité à Nice, le fait qu'il a été très critiqué, sa proximité avec les cercles cubistes) enfin j'ai inclus a la fin du discours le vers final de Nuit Rhénane.

    J'ai fait l'éloge de son oeuvre, de l'auteur lui-même ainsi que de son héritage pour la poésie française.

    Pour ce qui est de la forme j'ai utilisé la forme, des métaphores, des comparaisons, quelques anaphores, et un vocabulaire très mélioratif (j'ai dû oublier quelques autres éléments). J'ai inclus les salutations au début et j'ai replacé globalement le texte dans un contexte de discours (j'ai dit que le président de telle institution... avait parlé de ce qu'il n'était pas, avant que le narrateur parle).

    J'ai également parlé de l'auteur personnel (j'ai inventé le fait que j'étais un ami proche et un poète).

    Vous pensez que c'est bon ?
  • bonsoir , ce matin j'ai choisi sujet d'invention moi aussi mais ma question est que lorsqu'ils disent "ce discours pourra réutiliser les procédés , à vos yeux les plus efficaces , mis en oeuvre par les auteurs du corpus " alors moi j'ai fait un discours élogieux sur MARIVAUX et j'ai parlé des procédés a MARIVAUX c'est à dire mise en abyme , hyperbole ,sous-entendu, aparté etc ....
    mais es que il fallait mettre des procédés de certain texte du corpus , parce que j'ai oublier , serais-je pénalisé ?????????????? :( :/
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.