Grammaire française Participe passé

12357139

Réponses

  • Quelle est la différence entre ces deux phrases :
    Je me réjouirais si tu trouvais un vrai emploi.
    Je me réjouirais que tu trouves un vrai emploi.

    Merci

    Personne?
  • JehanJehan Modérateur
    Il n'y a pas grande différence de sens, malgré la différence de mode.
    J'aurais du mal à formuler une nuance.
    Attends d'autres avis !
  • Merci Jehan,

    la raison de ma question est celle-ci: prenons une phrase si classique, qui n'est pas une complétive, p.ex. :
    Si j'avais de l'argent, je t'en prêterais.

    L'accent est mis simplement sur l'impossibilité d'accomplir l'action B (prêter de l'argent), en raison du fait que la condition préalable à celle-ci (l'action A : en avoir) n'est pas remplie.

    Dans les phrases que j'avais cité, il me semblait retrouver bien sûr la notion de condition dans la phrase si, mais également une connotation de reproche (ou d'ironie) du fait que l'autre était sensé déjà avoir trouvé un vrai emploi au temps présent, chose qu'il n'a pas faite et que le locuteur me semble lui reprocher.

    Dans le cas du subjonctif (la complétive), il me semblait que cette nuance de reproche était absente. Le locuteur se réjouirait du fait que l'autre trouve un vrai emploi (mais ne laisse pas entendre que c'est de sa faute s'il ne l'a pas déjà trouvé)...

    Qu'en pensez-vous?

    Bon, ça n'a pas trop l'air de se casser les méninges ...
  • Anne Autiquet a écrit:
    L'influence janséniste

    [...] Les indices permettant [la] lecture [janséniste] sont les thèmes récurrents de la faute et de la culpabilité, le rôle de la puissance divine (Vénus, Neptune) décidant du sort de l'homme impuissant, la prédestination présente dans la fatalité qui écrase Phèdre, ainsi que le statut du " péché originel " à la source de cette malédiction. Phèdre serait alors un personnage tragique parce qu'elle ne peut ni vivre dans un monde radicalement mauvais, ni se tourner vers un dieu caché qui ne veut pas l'aider.
    Phèdre, de Jean Racine, notes, questionnaires et synthèses d'Anne Autiquet, Hachette, coll. Bibliolycée, 2013, p. 199

    Je n'ai pas compris le sens de la phrase soulignée ni le rapport que celle-ci entretient avec les informations précédentes. Pourriez-vous me l'expliquer, s'il vous plaît ?
  • Bonjour.

    Une petite question, s'il vous plait.

    La phase "Sois témoin !" (sans article) est-elle une expression figée ?

    Si oui, qu'est-ce que ça veut dire ?

    Merci, d'avance.
  • JehanJehan Modérateur
    Tout dépend du contexte...
    Mais normalement : "Sois témoin..." = "Constate les faits par toi-même, tu pourras témoigner de leur réalité."
  • J'ai bien compris.

    Grand merci, Jehan ! :)
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    L'expression n'est pas figée en ce sens qu'elle peut se mettre au pluriel, comme ici chez Baudelaire :
    Ô vous, soyez témoins que j’ai fait mon devoir
    Comme un parfait chimiste et comme une âme sainte
    .
    "Être témoin que" peut d'ailleurs s'employer à d'autres temps qu'à l'impératif :
    Arrivés audit lieu, nous avons été témoins que ce cœur renfermé dans une boîte de plomb, ainsi qu'un rouleau de même métal contenant les actes et procès-verbaux, ont été déposés, par les neveux et nièces de Grétry, dans un monument érigé à cet effet par M. et madame Flamand au milieu de leur jardin.
    "Témoin" n'a pas de féminin, et il sert à former un certain nombre d'expressions figées, comme "prendre à témoin" et surtout l'emploi invariable de "témoin" mentionné par le TLFi :
    − Inv. [En tête de phrase pour indiquer la chose qui sert à prouver ce qu'on affirme] Aussi savant qu'il était grand poète [Milton], on a vu qu'il écrivait en latin comme en anglais; il faisait des vers grecs, témoin quelques-uns de ses opuscules (Chateaubr.,Litt. angl., t. 2, 1836, p. 75).
  • Je te remercie pour ton aimable explication, lamaneur.

    Amicalement. :)
  • JehanJehan Modérateur
    D'ailleurs, Lamaneur est toujours aimable... J'en suis témoin ! ;)
  • Et toi aussi.
    J'en suis témoin ! :D
    (Je l'en suis. est-ce possible ?)
  • JehanJehan Modérateur
    Non, sauf erreur, Je l'en suis est incorrect...
  • Bonjour.
    Une question, s'il vous plait.
    Nous vous informons que le vol aller n'ayant pas été utilisé et conformément à nos conditions de vente, les frais retenus pour toute annulation s'élèvent à 100%.

    Certaines taxes peuvent être remboursées.

    Nous nous engageons à vous rembourser le montant accordé par la compagnie minoré de 50 euros de frais de traitement par passager.

    1. La retenue des frais de 100 % est-elle provisoire ou définitive ?

    2. Si j'ai payé 1.500 euros (1.000 euros pour le billet d'avion, 500 euros pour certaines taxes, par exemple), quel sera mon remboursement ?

    a) une partie de 1.000 euros (le montant accordé par la compagnie) + une partie de 500 euros - 50 euros

    b) une partie de 500 euros - 50 euros

    c) ou autre...


    Je souhaite que ma question soit compréhensible.

    Merci, d'avance.
  • Remboursement des taxes 500 € - 50 € de retenue = 450 €.
  • Donc, les frais retenus ne sont pas remboursables.

    Grand merci, Anne. :)
  • fumanfuman Membre
    Bonjour a tous,


    Éric cantona apparaît dans un spot de pub format XXl. «we’re back », scande le king, fier etmajestueux dans
    son costume noir. Au coeur du temple de la promo, celui que l’on pensait définitivement concentré sur sa carrière artistique proclame le retour du club de soccer de la ville: le cosmos. rachetée quelques mois plus tôt par l’homme d’affaires britannique Paul kemsley et depuis revendue à une compagnie saoudienne, la franchise renoue, trente ans après sa première création, avec son faste d’antan et sa gestion champagne.

    qu'est ce que ca veut dire cette phrase entiere en gros?que veut dire 'la franchise renoue' ici,pourquoi 'sa gestion champagne'?

    merci d'avance pour vos reponses~~
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    La franchise désigne ici le club sportif de foot américain :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Franchise_%28sport%29
    La gestion champagne semble indiquer une gestion fondée sur l'argent, le luxe, le clinquant.
  • JehanJehan Modérateur
    La franchise renoue avec son faste d'antan.

    "La franchise" : nom du club, comme dit Lamaneur.
    "son faste d'antan" : ses goûts de luxe, son éclat d'autrefois.

    Le club "renoue" avec le goût du luxe...
    C'est-à-dire qu'il retrouve des habitudes de luxe qu'il avait abandonnées.
  • fumanfuman Membre
    Bonjour,

    En conférence de presse, « canto » explique très simplement son retour aux affaires footballistiques
    et cette destination qui en surprend plus d’un: « le cosmos, c’est une sorte de mix entre football et art. » Un cocktail détonnant qui attire les stars du showbiz depuis sa création en 1971.

    Est-ce que 'le cosmos' qu'il a dit ici designe aussi un cocktail détonnant qui attire les stars......?

    que voudrait dire ''Un cocktail détonnant qui attire les stars du showbiz depuis sa création en 1971.''?
    qu'est-ce que c'est le rapport de cette phrase avec la parole de Canto?

    merci d'avance~~
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Jehan a écrit:
    "La franchise" : nom du club, comme dit Lamaneur.
    Pas tout à fait, ce n'est pas le nom du club, mais ce club de football américain est bien une franchise de la Ligue nord-américaine de football (en anglais : North American Soccer League, NASL).
    fuman a écrit:
    Est-ce que 'le cosmos' qu'il a dit ici designe aussi un cocktail détonnant qui attire les stars......?
    Là, cette fois, Cosmos est le nom du club.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmos_de_New_York_%281971-1985%29
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.