Grammaire française Participe passé

13567139

Réponses

  • Delia a écrit:
    L'infinitif être n'a pas de sujet, c'est le COI de découragent :
    elles le découragent de continuer, de vouloir...

    Peut-être j'ai mal choisi le terme 'sujet de l'infinitif'.
    Et je renouvelle ma question.
    Dans ta phrase 'elles le découragent de continuer, de vouloir...', qui(quel) est le ? 'les grandes douleurs' ou 'un homme qui sent les grandes douleurs' ou autre ?
  • JehanJehan Modérateur
    Dans la phrase de Delia, le pronom COD le est au masculin singulier. Il représente donc "l'homme", et non pas "les grandes douleurs"

    Elles le découragent d'être = Elle découragent l'homme d'être.
    L'homme n'a plus le courage d'être, d'exister.

    Elles découragent d'être.
    Hugo n'a pas mis le pronom COD, inutile ici.
    C'est énoncé comme une vérité générale, toujours vraie dans tous les cas.
    Les grandes douleurs découragent (n'importe quel être humain) d'être, d'exister.
  • Jehan a écrit:
    Hugo n'a pas mis le pronom COD, inutile ici.
    C'est énoncé comme une vérité générale, toujours vraie dans tous les cas.
    Les grandes douleurs découragent (n'importe quel être humain) d'être, d'exister.

    C'est tout ce que je voulais savoir.
    Dans ma question, avec 'un homme qui sent les grandes douleurs' j'ai tenté de dire 'n'importe quel être humain qui sent les grandes douleurs'.
    Maintenant, tout m'est devenu clair.

    Grand merci, Jehan. :)
  • JiaJia Membre
    Bonjour à vous tous,

    J'ai lu un texte comme dessous:

    Pierre, 8 ans, m'explique:《 Je viens vous (un psychologue) voir parce que je suis à part. Pour prononcer cette déclaration, Pierre appuie sur la liaison et j'entends: je suis "Zapar"

    Cela signifie solitaire? Ce n'est pas un mot français? Ce mot contient quel sentiment? nétgatif?
    Pourriez-vous me donner d'autre exemple?

    Merci d'avance!
  • Il dit : "Je suis à part."
    J'entends : "Je suis Zapar."
    C'est la prononciation avec la liaison entre suis et à.
    Cela signifie je suis différent.
  • JiaJia Membre
    Merci beaucoup!!
    Je pensais que c'était un mot espagnol...
  • JehanJehan Modérateur
    Il se sent différent, "pas comme les autres", exceptionnel dans un sens ou dans l'autre. Et cela renforce peut-être son sentiment d'isolement. Impression d'être mis à l'écart. Ou refus de se mêler aux autres.
  • Bonjour,

    Comment comprenez-vous le sens de la phrase suivante ? "Le bobo se rêve une personne qui le dépasse".

    Merci.
  • Il projette des fantasmes de supériorité.
  • Merci beaucoup pour la rapidité de votre réponse :)
  • Bonjour.
    Aidez-moi, s'il vous plait.
    — Alors, Monsieur, dit Mazarin, qui commençait à s’irriter, vous ne verrez ni le ministre ni le roi.

    Et Mazarin se leva. Athos remit sa dépêche dans le sachet, salua gravement et fit quelques pas vers la porte. Ce sang-froid exaspéra Mazarin.

    — Quels étranges procédés diplomatiques ! s’écria-t-il. Sommes-nous encore au temps où M. Cromwell nous envoyait des pourfendeurs en guise de chargés d’affaires ? Il ne vous manque, Monsieur, que le pot en tête et la bible à la ceinture.


    Je ne comprends pas ce que veut dire la phrase soulignée.
    Qu'est-ce qui lui manque exactement, à Athos ?
    Le pot en tête et la bible à la ceinture, qu'est-ce que ce sont ?

    Merci, d'avance.

    Qu'est-ce que ce sont ? .... est-ce incorrect ?
  • Mazarin a voulu ridiculiser Athos en disant que

    1.Avant, M. Cromwell nous envoyait des pourfendeurs en guise de chargés d’affaires .
    2. Si vous portiez le pot en tête et la bible à la ceinture, vous seriez un parfait pourfendeur.

    ''pot en tête'' est une sorte de casque léger.

    你是学法语专业的?
  • Donc, les pourfendeurs que M. Cromwell envoyait autrefois à Mazarin portaient le pot en tête et la bible à la ceinture.

    Maintenant je comprends.

    Merci, gerardmontreal et Bonne Année 2014 ! :)
  • Très intéressant...
    Grand merci, Anne ! :)
  • Bonne année à vous également!
    Vous êtes d'origine chinoise?
  • JehanJehan Modérateur
    Hwang est Sud-Coréen...
  • Hivert attelait sans se dépêcher, et en écoutant d’ailleurs la mère Lefrançois, qui, passant par un guichet sa tête en bonnet de coton, le chargeait de commissions et lui donnait des explications à troubler un tout autre homme. Emma battait la semelle de ses bottines contre les pavés de la cour. ----Madame Bovary

    J'ai une question sur les mots soulignés.

    Est-ce qu'on peut les remplacer par ''tout un autre homme'' sans en changer le sens?

    Merci!
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Non. "Tout" modifie ici exclusivement "autre", et ne peut pas s'en détacher : "tout autre" est indivisible. On ne peut pas remplacer par "tout un autre homme", qui non seulement n'aurait pas le même sens, mais en fait n'aurait pas vraiment de sens.
    Théoriquement, on pourrait déplacer "tout autre" globalement, derrière "homme" : "un homme tout autre", mais le sens serait aussi modifié, parce que "autre" fait partie de ces adjectifs qui ont un sens différent selon qu'ils sont antéposés ou postposés au nom.
  • merci!

    Vous avez déjà donné une explication détaillée, mais je ne peux la comprendre. Ça, je pense que ce relève de la subtilité de la langue, il me faut encore beaucoup, beaucoup de temps...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.