Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

1910111315

Réponses

  • Je ne suis pas étudiant, mais enseignant, mais je peux vous indiquer quelques conseils, évidemment !

    Il y a un point auquel vous ne pensez sans doute pas, ou pas automatiquement, du moins : votre auto-évaluation en ce qui concerne le français, vos connaissances grammaticales, votre niveau en orthographe et en syntaxe. Je pense qu'il est souhaitable et utile de procéder à des révisions sur ces points, et ce tout en parcourant une grammaire universitaire de référence : cela vous permettra de revoir des bases qui ne sont en réalité pas très maîtrisées par beaucoup d'étudiants, et de vous préparer à la partie linguistique du cursus. Concernant l'orthographe, s'il y a des points faibles, il faut y remédier.

    Ensuite, profitez de l'été pour ajouter aux lectures purement plaisantes des lectures de classiques. Ce n'est pas compliqué, fiez-vous à votre flair et commencez par ce que vous n'avez pas lu, mais qui vous intéresse. Vous devrez fatalement connaître (et donc avoir lu) des ouvrages que vous aimez moins (voire pas du tout), mais c'est une autre étape. N'oubliez pas qu'il n'existe pas que des romans, et pas que des ouvrages de fiction !
    Il y a sans doute des auteurs ou des époques que vous connaissez moins (voire pas du tout), en ce qui concerne les "grands classiques". Essayez de combler ces lacunes. Dans les universités que je connais, les cours d'ancien français commencent en L2, mais il est bon de s'intéresser dès le début à la littérature médiévale. N'oubliez pas en général qu'une bonne compréhension des textes des siècles passés n'est possible qu'avec une maîtrise du contexte, et que tout ce qui alimentera vos cultures historique, artistique, philosophique, mythologique et religieuse* aussi, et votre culture générale, est bon à prendre !

    Il convient cependant de vous frotter à un peu de critique : pensez aux classiques (cf. toute bonne bibliographie de début d'études de lettres) ou tout simplement à des études concernant vos auteurs, périodes ou genres préférés. Il y a de quoi concilier le plaisir et une première approche des bibliographies et des articles et essais universitaires (si ce n'est déjà fait) dans ce domaine !

    C'est aussi le moment de s'avancer ou de se mettre au point en ce qui concerne l'histoire littéraire, les figures de style - en bref, d'aller au-delà des points abordés au lycée, de commencer à aborder les manuels de licence adaptés à cette découverte.

    * Grosso modo, des notions fondamentales sur la Bible et la religion chrétienne, surtout, sont indispensables pour ne pas se sentir un peu perdu ou ne pas faire de gros contresens sur bien des œuvres d'avant la seconde moitié du XXe siècle, disons, pour résumer.
  • RenertRenert Membre
    Merci beaucoup pour cette réponse!
    Je partage tout à fait votre avis qu'il faut profiter des quelques mois qui restent encore pour combler nos lacunes.
    J'ai cependant encore quelques questions:

    1) Serait-ce possible de nous indiquer les titres de quelques-unes de ces grammaires universitaires de référence?

    2) Vous nous suggérez de nous familiariser déjà avec la littérature médiévale. Entendez-vous par là la lecture de quelques oeuvres médiévales en traduction moderne, voire en édition bilingue, ou bien l'apprentissage de quelques bases grammaticales de l'ancien français?
    Quelles oeuvres médiévales seraient alors les plus importantes pour commencer?
  • Brad85Brad85 Membre
    Merci pour votre avis :)
  • Bonjour,

    J'avais également de nouveau quelques questions :

    - Quel niveau faut il avoir en langue vivante ?
    A part l'Italien, je n'ai aucune connaissance dans les autres langues. Et malheureusement, l'Italien n'est pas proposé dans ma fac. Je compte prendre des cours d'anglais mais il me faudra du temps pour rattraper tout mon retard.
    Vais je quand même pouvoir réussir mon année ?
    Je sais que le Latin est obligatoire et ça ne m'inquiète pas ! J'ai choisi de ne pas faire de Grec.

    - Va t-on nous demander de lire des livres en ancien français ?
    J'ai essayé de regarder sur internet à quoi ressemble le français médiéval et je n'ai pas trouvé.

    Merci beaucoup par avance
  • Cherchez sur le site de votre fac, la bibliographie de la licence pour trouver la référence de la grammaire qui vous sera recommandée. Mais je ne suis pas favorable à l'anticipation de l'apprentissage. Commencez par bien asseoir vos connaissances théoriquement acquises, mais souvent oubliées, avec les fiches de ce site ou par exemple pour la grammaire française, voyez par exemple http://flot.sillages.info/?portfolio=grammaire-elementaire-de-la-langue-francaise

    Miss-lily, qu'attends-tu pour te mettre à l'étude de l'anglais ?
  • miss-lily a écrit:
    - Va t-on nous demander de lire des livres en ancien français ?
    Généralement, dans les facs que je connais, l'enseignement de l'ancien français commence en L2. C'est donc pour plus tard. C'est bien moins prioritaire à ce stade que d'autres lectures, mais il me semble dommage d'arriver en L2 sans avoir eu quelques petites lectures-plaisir médiévales, en lettres modernes : disons que mon conseil peut être plus utile dans la perspective du temps libre à l'issue de la L1.
    Cependant, dans la visée de l'histoire littéraire, avoir lu un roman de Chrétien de Troyes, connaître la Chanson de Roland (par exemple), avoir lu quelques chansons de troubadours, de trouvères, ou avoir parcouru une anthologie, ce n'est pas inutile.
    Il y a des éditions de poche proposant seulement une traduction : pourquoi pas, si elles sont bien annotées. Mais les éditions bilingues de poche peuvent aussi être très accessibles et assouvir la curiosité.
    Bref, comme je l'ai dit, ce n'est pas prioritaire pour cet été en particulier, mais quitte à se faire un programme de lectures, autant être équitable au regard des différents siècles et périodes, et y inclure un peu de littérature médiévale.

    A partir de la L2 et surtout si vous vous orientez ensuite vers l'enseignement, les cours de langue et littérature médiévales auront pour objectif de vous permettre de traduire en autonomie de l'ancien français, de connaître l'évolution du français au fil du temps sur les plans phonétique, lexicologique et grammatical.

    Concernant la grammaire du français moderne, comme l'a écrit Anne345, il faut consulter les références données par votre future université. Ce qui compte avant tout c'est de ne pas avoir de lacune en ce qui concerne les fondamentaux.
  • Anne345 a écrit:
    Cherchez sur le site de votre fac, la bibliographie de la licence pour trouver la référence de la grammaire qui vous sera recommandée. Mais je ne suis pas favorable à l'anticipation de l'apprentissage. Commencez par bien asseoir vos connaissances théoriquement acquises, mais souvent oubliées, avec les fiches de ce site ou par exemple pour la grammaire française, voyez par exemple http://flot.sillages.info/?portfolio=grammaire-elementaire-de-la-langue-francaise

    Miss-lily, qu'attends-tu pour te mettre à l'étude de l'anglais ?

    Justement, je commence à prendre des cours le mois prochain :)

    En ce qui concerne la grammaire, je compte justement profiter de l'été pour revoir les règles.
    Je pense prendre le Bled par exemple, et revoir un peu tout ça !

    Pour l'ancien français, j'ai du mal à voir à quoi ça ressemble exactement.
    Pourriez vous me montrer un exemple s'il vous plait ?
  • Bonjour à tous,

    Je souhaiterai vous poser une question un peu particulière.

    En effet, les cours à la Fac se déroulent généralement en amphi, et les TD dans des salles de classes.

    Or, dans ma Fac étant donné que les étudiants en Lettres sont peu nombreux, nous n'avons qu'un ou deux cours en amphi, les autres se déroulent dans des salles de classe.

    Comment cela se passe dans votre université s'il vous plait ?
    Il y a t-il parmi vous des étudiants n'ayant quasiment pas de cours en amphi ?

    Pour ma part, je trouve ça dommage car j'aime beaucoup les cours en amphithéâtre, et je suis vraiment déçue de n'en avoir qu'un ou deux par semaine.

    Merci à vous par avance :)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonjour,
    Tu as déjà suivi des cours "en amphi", toi qui, si je m'en souviens bien, nous as dit ne pas même avoir connu de professeur en exercice dans une classe ?
    Pour ma part, je trouve que "l'amphi", c'est l'horreur.
  • AmmyAmmy Membre
    ça fait "comme dans les films" mais c'est très impersonnel, on peut mal entendre ou être gêné par le bruit et les va-et-vient si on est au fond ou près d'une porte. Bref dans cours dans une salle de classe c'est très bien aussi.
    Pour l'ancien français tu peux trouver sur internet des extraits de romans de chevalerie par exemple en langue d'origine.
    Voici l'incipit de La Mort le roi Artu
    "Aprés ce que mestre Gautiers Map ot translaté des aventures del Saint Graal assez soffisanment, si com il li sembloit, si fu avis au roi Henri son seignor que ce qu'il avoit fet ne devoit pas soffire se il ne recontoit la fin de cels de cui il avoit fet mencion..."
  • Laoshi a écrit:
    Bonjour,
    Tu as déjà suivi des cours "en amphi", toi qui, si je m'en souviens bien, nous as dit ne pas même avoir connu de professeur en exercice dans une classe ?
    Pour ma part, je trouve que "l'amphi", c'est l'horreur.

    Effectivement, je ne suis allée qu'un trimestre au CP, et un trimestre en seconde !
    Sinon, ma scolarité a été faite par correspondance.

    Par contre, oui si je dis que j'aime les amphi, c'est parce que j'ai suivi des cours en amphi et des TD, et j'ai préféré les amphi.
    En général, le prof a un micro (quand ce n'est pas le cas c'est très pénible), on est nombreux etc
    Bref, j'aime beaucoup le principe justement !

    Je trouve que c'est le petit truc en "plus" de la Fac.

    Ammy, oui je connais les amphi mais je ne suis pas gênée parce que je me mets toujours dans les rangs de devant.
    Je voulais en fait savoir si pour les étudiants de lettres, leur cours se passaient en amphi ou dans des salles de classe.

    En tout cas, merci pour l'exemple de l'ancien français, c'est rigolo je trouve :)
    Ça m’intéresse ça c'est sûr !!
  • Brad85Brad85 Membre
    c'est plutôt un avantage d'avoir plus de td que de cours d’amphithéâtre en fac non ?
  • Non en fait, ce ne sont pas des TD, ce sont des CM mais comme la promo est peu nombreuse nous sommes dans des salles de classes, mais ce sont bien des cours.

    Et je dois avouer que ce que je préfère sont les cours en amphi !
  • Brad85Brad85 Membre
    Merci beaucoup ! les cours sont passionnant ?
  • Bonjour ☺
    Je suis acceptée en licence de Lettre Moderne à Paris IV à la Sorbonne, et étant donné que je viens d'une filière scientifique j'ai quelques questions à poser à ceux qui sont passés par ce parcours...
    Quels livres avez-vous lus en L1 ?
    Qu'elle méthode de travail me conseillez-vous ?
    Quels conseils me donneriez-vous de manière générale pour bien commencer cette licence ?


    Merci d'avance
  • Bonjour Lululaglue. Il y a des conseils dans les pages précédentes. Tu peux commencer par faire le bilan de tes lectures des grands classiques, en t'aidant notamment des listes de lecture proposées par les universités. L'autre point à considérer, c'est la pratique des exercices (explication et commentaire de texte, dissertation) : tu as sans doute un peu moins d'expérience que ceux qui sont passés (sérieusement) par la filière L. Lis les témoignages des étudiants, consulte les recommandations des enseignants et tu pourras préparer sereinement la rentrée universitaire.
    En tant qu'enseignant je conseille de se mettre une certaine pression si la vérification du niveau en orthographe, en grammaire et en maîtrise de la langue, aboutit à la prise de conscience qu'il y a des problèmes. Cela me paraît nécessaire.

    Mais pour le reste, il s'agit d'allier l'étude avec ses goûts de lecture, en élargissant sa culture littéraire et sa culture tout court. Dernier conseil, cette fois-ci pour la période de pré-rentrée : respecter les recommandations des enseignants sur les ouvrages à lire avant le début du semestre.
  • J'ai longtemps hésité, mais alors qu'est ce que j'ai hâte de commencer les cours :)

    Dans ma Fac, le livre à lire obligatoirement durant l'été, c'est "Une vie" de Maupassant.
    Un roman que j'ai envie de lire depuis longtemps d'ailleurs.
    Je vais en profiter pour lire d'autres classique également, sans trop me charger non plus.

    J'ai acheté le Bled de la grammaire, et je vais revoir les règles avant la rentrée.

    J'ai quelques bouquins à acheter aussi, notamment pour la grammaire, l'histoire littéraire, et la stylistique.
    Pour les autres matières, nous aurons des liste à la rentrée !

    Et vous, avez vous hâte de commencer la licence de Lettres ?! :)
  • Brad85Brad85 Membre
    Bonsoir , je suis assez curieux de découvrir les matières de cette licence comme la littérature générale ou la linguistique ancienne.Le latin est t'il difficile a apprendre pour les débutants ?
  • Bonjour Brad85,
    les latinistes expérimentés te le diront mieux que moi mais je crois que comme tout enseignement, ce pourrait être difficile si tu considérais le latin comme une corvée; maîtriser les bases grammaticales en français est nécessaire soit, ce qui ne devrait pas poser de problème à des étudiants en Lettres.
    Je peux te dire en tous cas que le latin peut être un formidable terrain de jeu, que certains chemins découverts sont mêmes émouvants. Bonnes études!
  • RenertRenert Membre
    D'où savez-vous quels sont les livres que vous devez lire avant les cours et quels livres il faut acheter? Reçoit-on un mail avec toutes ces informations ou bien faut-il demander à un responsable de la fac?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.